Recherche

Blog de la Médiathèque Municipale de Secteur de Guebwiller

Les babillages de Frida et Paco

Tag

écologie

Le tour des possibles : le voyage de Paul & Thibaut

tour des possibles

Crédit image : Le tour des possibles

Récemment nous avons été contactés via notre page Facebook par un jeune guebwillerois de 21 ans, Paul Cimetière. Etudiant ingénieur à l’Ecole Centrale de Paris qui effectue actuellement une année Erasmus à l’Université de Cambridge, Paul a soif de découvertes et de voyages, à travers des projets humanitaires ou encore des travaux saisonniers.  En amont de son parcours étudiant, Paul souhaite connaître l’implication des citoyens du monde dans la transition énergétique et assister d’autres personnes et communes en France à mettre en place de nouveaux modes de consommations, en s’inspirant de ce qui se pratique ailleurs.

Il partira en août prochain pour un périple de 6 mois dans 10 pays et 4 continents , voyage qui débutera en Russie et se terminera au Brésil. Paul sera accompagné d’un de ses camarades de promotion, Thibaut Buessler, également passionné d’aventure et de raids. Cette formidable aventure est possible grâce à un crowdfunding auquel ont contribué 92 personnes permettant à Paul & Thibaut de récolter plus de 3000 €.

Durant ces quelques mois, ils iront à la rencontre des citoyens qui ont développé des idées innovantes concernant la production et la consommation d’énergie à l’échelle locale. Ils réaliseront ensuite une grille d’analyse, ainsi à leur retour, ils pourront préparer sa reproductibilité.

Thibaut réalisera un documentaire vidéo  composé de présentations de projets locaux, d’interviews des porteurs de projets, le tout lié par des images des différents contextes dans lesquels ces initiatives sont mises en place. Des tutoriels seront également proposés afin d’inciter les communes et citoyens à reproduire les modèles mis en place dans d’autres pays.

Ci-dessous un vidéo de présentation du projet :

Les aventures de Thomas & Paul seront relayées sur la page Facebook dédiée au tour des possibles (likez svp !), ici https://www.facebook.com/LeTourDesPossibles/

Nul doute que ces deux étudiants ramèneront une flopée d’idées enrichissantes, en espérant que les communes sauront saisir l’intérêt environnemental de ce type d’initiative.

Bravo Paul & Thibaut !

paul thomas

Crédit image : Ecole Centrale

www.le-tour-des-possibles.campus.ecp.fr

Des becs.

Frida & Paco

 

 

Tomato’Folie ou la tomate dans tous ses états

tomato folie Crédit image : INFRA

Saviez-vous que la tomate était le légume le plus consommé en France ? En réalité il s’agit d’un fruit mais on a plutôt tendance à le manger en version salée plutôt que sucrée. Cette année, la ville de Guebwiller a choisi de mettre à l’honneur la tomate.

62 variétés de tomates différentes originaires des cinq continents ont été semées dans le jardin éphémère situé place de l’Hôtel de Ville à Guebwiller, de la Noire de Crimée à la tomate-cerise. Chaque variété est référencée par une étiquette avec son nom, ses qualités gustatives ainsi que des informations pratiques destinées aux jardiniers en herbe que nous sommes tous (hum hum, c’est vite dit !). En amont, un fleurissement autour de la tomate a été réalisé dans différents lieux à Guebwiller (écoles etc.).

Les jardiniers de la ville de Guebwiller ont semé des graines bio dans les serres pour les introduire ensuite dans différents lieux en ville, afin de respecter la démarche « zéro pesticide », ils n’ont utilisé aucun traitement phytosanitaire. Des plantes compagnes ayant pour fonction de combattre les maladies et les ravageurs ont été semées, tout ce beau monde fait parfaitement ménage.

Alors vous nous direz, un jardin c’est bien joli mais est-ce qu’on a le droit de se servir en fruits/légumes ? Non les oiseaux, l’idée est de donner les tomates qui auront poussé à l’épicerie solidaire de Guebwiller. Bien entendu, si l’envie vous prenait de cueillir une tomate « Charlie Green »  pour la goûter (parce-que c’est tentant), cela ne serait pas dramatique…

Cette opération « Tomato’Folie » est organisée par la ville de Guebwiller en collaboration avec différents commerçants, notamment des boulangers-pâtissiers et des restaurateurs. Certains ont participé au « Cooking show » fin juillet place de l’hôtel de ville en réalisant une recette et en la faisant déguster au public, d’autres proposeront durant tout l’été des recettes à base de tomates (macarons tomates/basilic, gaspacho de tomate, tomate en crumble…). La tomate étant peu calorique, c’est votre popotin qui vous dira « merci » car il rentrera (enfin) dans le superbe bikini en que vous vous êtes payé au printemps dernier. 100 g de tomates = 21 calories (sans la mozza hein), et en plus c’est très bon, alors mangeons des tomates !

Un fascicule dédié à la tomate, dans lequel vous trouverez des informations sur les variétés de tomates ou encore des recettes de cuisine est disponible à la mairie, à l’Office du Tourisme à Guebwiller, à la médiathèque et dans tous les commerces partenaires de Guebwiller. Et parce-qu’on ne fait jamais les choses à moitié, la version numérique est en ligne ici

Enfin, une interview de nos charmants jardiniers spécialistes ès tomate (Barbie notre petite fée, Pascal et Christophe) est sur les ondes depuis ce jour, à écouter ci-dessous :

 

Des becs.

Frida & Paco

Graines de troc, oui madame

bandeau_got.jpg Graines-de-troc-Jardin-BiO-Vos-projets-pour-la-planète

Salut la foule, comment ça va sous les sunlights des tropiques, entre Cuba et Manille ? Nous on est à Guebwiller où on est pas loin de décéder d’une carence en vitamine D, manque de soleil oblige. Mais on est content parce-qu’on a depuis peu notre grainothèque à la médiathèque (oui madame).

L’association Graines de Troc dont la mission est de développer l’échange de semences propose aux bibliothèques d’accueillir des boîtes en carton contenant des graines. Le public (donc vous) est invité à y piocher pour cultiver ces graines dans son propre jardin de façon à produire ses propres semences qui serviront ensuite à alimenter la grainothèque.

Toutes sortes de graines (légumes, fruits, fleurs) peuvent être partagées, il suffit de s’assurer de n’utiliser aucun engrais chimique, ni d’introduire des semences matures, reproductibles ou hybrides. 

Cette grainothèque est donc disponible à l’accueil de la médiathèque de Guebwiller. C’est Alain Périchon qui gère cela et qui répond à vos questions, même les plus folles par mail alain.perichon@sfr.fr

Sinon, notre camarade bibliothécaire S.I.Lex a rédigé un excellent article sur son blogo il y a quelques temps, c’est très complet et c’est ici que ça se lit.

On reviendra dans quelques jours vous parler de la Tomato’Folie parce-qu’en ce moment, l’écologie et le jardinage c’est notre dada ! Des becs.

Frida & Paco

Je crée, tu crées, il crée (à la longue ça énerve même ce truc)

affiche médiathèque-2 Crédit affiche : SM4

Salut les amours, on ne sait pas pour vous mais pour nous le mois de juin est intense, notre programme d’animations est riche. Musique, création, conférence, exposition, tout sera mis en oeuvre pour vous faire plaisir.

Il y a quelques mois, le Syndicat Mixte pour le Traitement des Déchets Ménagers du Secteur IV nous a proposé, dans le cadre de son projet local de prévention des déchets, un atelier de créations plastiques à partir d’objets de récupération. Fort intéressés, on a dit « soyons fous, faisons-le », le rendez-vous était pris. Patrick Seiler, auteur-illustrateur animera cet atelier réservé aux adultes et enfants de plus de 10 ans mercredi 18 juin de 14h30 à 16h30 à la médiathèque de Guebwiller.

Vous créerez grâce à vos petits doigts agiles de jolies maquettes agrémentées de décors et personnages choupis comme sur l’affiche ci-dessus, c’est fou ce qu’on peut faire avec des objets de récup’ en plastique. Et tenez-vous bien, votre création collective sera photographiée et permettra la réalisation d’un kamishibaï (pièce de théâtre sur papier, c’est japonais), la grande classe quoi ! Ce type de programme a pour mission d’inciter les citoyens à limiter les déchets ménagers, sachant que la plupart des emballages et contenants peuvent être recyclés soit en objets décoratifs soit utilitaires, il nous a paru judicieux d’organiser cette animation à la médiathèque. Comme nous sommes un peu des précurseurs hein il faut le dire, une bibliographie sur le thème de l’écologie réalisée en 2011 est en ligne ici même http://issuu.com/mediagueb/docs/_cologie

L’atelier est gratuit, il faut simplement réserver par téléphone au 03 89 74 84 82 ou par mail j.tschaen@ville-guebwiller.fr (limité à 15 participants).

A part cela, depuis la semaine dernière, nous mettons à disposition du public grâce à sur une initiative de Graines de troc une grainothèque. Le principe est simple, des petits sachets de graines à semer (fruits, légumes, fleurs) sont déposées dans une boîte, vous pouvez vous servir librement et en déposer d’autres. La liberté d’échanger et de reproduire nos/vos graines. Une seule contrainte est de n’utiliser aucun engrais chimique si vous souhaitez faire vos graines et les partager. On vous explique tout cela sur www.grainesdetroc.fr/got/.

On a tout bon ? Alors des becs.

Frida & Paco

La trame verte à Guebwiller youpiiii !

trame verte fb
Crédit photo : ville de Guebwiller (Vous noterez à l’arrière plan l’intervention d’une cycliste)

Les copains, les guebwillerois ont la chance de profiter depuis quelques mois de la trame verte, keskecé que la trame verte (on vous voit venir) ? Ce sont de ravissants itinéraires végétalisés accessibles à pied, à vélo, à roller (tout mode de circulation non motorisé), un axe de circulation traversant la ville.

En plus d’être très agréable à emprunter pour la balade, la trame verte joint l’utile à l’agréable en facilitant la desserte de sites structurants (école, hôpital, maison de retraite, Dominicains).

Déjà accessible au public, elle sera inaugurée officiellement samedi 12 octobre à 10h30, impasse Schlumberger à Guebwiller. Cet événement est ouvert à tous et il y aura de la surprise de taille, un apéro-musical, bref, une ambiance à déconner !

Le mode d’emploi est hébergé ici, si cela vous intéresse, on le partage sur Twitter également (@mediagueb). Et d’autres infos sur le site de la ville www.ville-guebwiller.fr

Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter une bonne fin de semaine les oiseaux. Des becs.

Frida & Paco

PS : Vous saviez que Johnny avait chanté cela  vous ?

http://www.youtube.com/watch?v=-BqN07Q9Dhk

Balade herbes folles et petites bêtes

Herbes-folles
Le web pédagogique

L’inauguration de la trame verte étant imminente, la médiathèque de Guebwiller propose une exposition dont on a parlé la semaine dernière intitulée « Le retour des herbes folles », voir ici. Très ludique et visuelle, elle peut être abordée aussi bien par les enfants que par les adultes, profitez-en, elle sera visible tout l’été !

Et dimanche 23 juin, si vous êtes disponible, Serge Blanchet, animateur au Vivarium du Moulin, invitera gratuitement à une balade autour des herbes folles et des petites bêtes. Vous partirez à la rencontre de la flore des trottoirs pour mieux la connaître et mieux l’apprécier.

Rendez-vous à 9 heures devant l’Hôtel de ville à Guebwiler, comptez 2 heures environ pour la balade.

Renseignements : Vivarium du Moulin – 03 89 74 02 48
www.vivariumdumoulin.org

Pour conclure, un vieil « Assassin » qui a envie de sauver la planète !

Des becs.

Frida & Paco

Le retour des herbes folles : quand l’art et la poésie changent notre regard sur la nature en ville

herbes folles visuel
Crédit image : Communauté Urbaine de Strasbourg

Depuis 2008, la ville de Guebwiller s’est engagée dans la gestion différenciée des espaces et l’abandon des produits phytosanitaires, nocifs pour l’environnement. Cette démarche a été mise en place pour préserver les ressources naturelles de la ville en prenant soin de distinguer l’entretien des espaces en fonction de leur usage. Oui, il existe des alternatives à l’utilisation de pesticides et autres produits chimiques, nous vous invitons à découvrir cela ici. Vous avez ainsi pu tous remarquer que le fleurissement de la ville avait considérablement changé, le classisisme a fait place à un peu plus de modernité.

En amont et afin d’améliorer le cadre de vie des guebwillerois et des visiteurs en encourageant la circulation en modes doux, des travaux ont été entamés en début d’année. La trame verte devrait être inaugurée prochainement (courant du mois de juin, date à confirmer) et permettra aux cyclistes, piétons, amateurs de rollers etc. de se promener au bord de la Lauch. Un itinéraire traversant toute la ville et permettant également l’accès aux structures telles que l’hôpital ou les Dominicains de Haute-Alsace est en cours de création.

La médiathèque de Guebwiller s’inscrira dans ce projet en accueillant une exposition intitulée « Le retour des herbes folles ». Cette exposition réalisée par le photographe Vincent Bousserez en association avec les designers Pierre Riehling et Julie Morgen pour la Communauté Urbaine de Strasbourg est composée de 16 diptyques décrivant de façon poétique la politique environnementale de la ville de Strasbourg, proche de celle de Guebwiller. A savoir, une démarche « zéro pesticide » entraînant l’abandon des pesticides et le retour de la nature en ville (herbes folles entre les pavés, prairies fleuries…), la nature reprend ses droits, m’enfin !

« Le retour des herbes folles » sera visible à la médiathèque du 4 juin au 31 août aux horaires d’ouverture de la médiathèque. Le vernissage aura lieu mercredi 19 juin à 18 h 30.

Avant, n’oubliez pas qu’à Guebwiller, le week-end sera animé : Bilingo samedi 1er juin de 10h à 19h et la bourse aux vélos dimanche 2 juin de 7h à 17h. Voir www.ville-guebwiller.fr pour plus de précisions.

Des becs.

Frida & Paco



L’habitat participatif en Alsace

maison écologique
Crédit image : Bien chez soi

vauban-escalier-vegetalise
Crédit photo : Eco Quartier Strasbourg

La petite fille aux yeux inquiétants va rester encore quelques jours avec nous, si ça ne vous dérange pas. Sinon, la MD68, tête de réseau organise à nouveau cette année, la manifestation intitulée « Bibliothèques à la Une », avec pour thématique « Habiter demain ».

A Guebwiller, on accueillera une conférence sur les enjeux de l’habitat participatif en Alsace à partir de quelques exemples concrets de la région (rénovation BBC à Mulhouse). L’association eco-quartier de Strasbourg nous invitera à réfléchir sur l’habitat de demain.

De quoi éclairer la lanterne de celles & ceux qui s’intéressent à la question.

Sachez que les portes de la médiathèque s’ouvriront pour vous en soirée le 12 mars (début de la conférence : 20 heures) et que cette conférence est gratuite. Le nombre de places étant limité à 40, il conviendrait de s’inscrire au préalable les oiseaux. Si nous devions être victimes de notre succès, nous nous installerions à la maison des associations, 1 rue de la République à Guebwiller. A suivre…

Pour les réservations par mail c.facchin@ville-guebwiller.fr ou par téléphone 03 89 74 84 82

www.ecoquartier-strasbourg.net

L’Ecoquartier de Strasbourg a un compte Facebook, c’est ici.

Le secret de l’Amazone

secret amazone Crédit image : Nina Stan

Il y a quelques temps, Nina, 18 ans, lycéenne au lycée Kastler à Guebwiller et lectrice assidue de la médiathèque, est venue nous trouver pour nous présenter son roman « Le secret de l’Amazone » publié en version numérique et disponible sur amazon en format Kindle.

La jeune romancière, passionnée par le Brésil a mis 15 mois pour accoucher des aventures de Maya et de sa cousine Tia. Après la découverte d’un étrange médaillon lumineux, les deux adolescentes partent à la découverte de la jungle. Elles y feront la rencontre des Sélènes, un peuple originaire de la Lune et investi d’une mission, celle d’empêcher toute forme de pollution sur la planète Terre, « Le secret de l’Amazone » est un roman écologique !

Nous qui nous ne connaissions pas le Brésil, nous avons été bluffés par la précision des descriptions de la faune et la flore de la forêt amazonienne, Nina s’est beaucoup documentée avant d’entamer la rédaction de son roman, destiné à un public ado/adultes. Nous avons été conquis par cette aventure qui, malgré quelques maladresses (infimes et mignonnes), est riche en rebondissements, on s’attache très rapidement aux deux  principaux protagonistes, Maya & Tia, très « engagées » écologiquement et soucieuses du respect de l’être vivant. Nous souhaitons évidemment un beau succès littéraire à ce Secret de l’Amazone dont le 2ème tome devrait paraître prochainement, à suivre…

Sachez que le livre est disponible à la médiathèque sur les deux tablettes numériques (à lire sur place) en format PDF (bientôt sur les liseuses à emprunter) mais qu’une version papier sera peut-être un jour en en vente en librairie, en tout cas, c’est tout le mal que nous souhaitons à Nina.

On peut suivre la page du Secret de l’Amazone sur Facebook.

Frida & Paco vous souhaitent une bonne journée, nous on part se saoûler au champagne quelque part à Murbach. La semaine prochaine, on devrait causer musique, ça f’ra pas d’mal.

Des becs.

ninastan.blogspot.fr


Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑