Recherche

Blog de la Médiathèque Municipale de Secteur de Guebwiller

Les babillages de Frida et Paco

Catégorie

Biblio/médiathèques

Etre une femme

journée internationale

Tiens salut vous, ça va ? On va parler de la femme aujourd’hui car vous n’êtes pas sans savoir que la journée du 8 mars est consacrée aux droits des femmes, ou bien ? Le principe de cet événement international reconnu d’utilité publique par l’ONU  (eh oui les gars !) est d’organiser des manifestations mettant à l’honneur les femmes.

Le Centre Communal d’Action Sociale de la ville de Guebwiller, en collaboration avec différentes structures sociales et culturelles mettra à l’honneur la femme samedi 12 mars à partir de 14 heures au Cinéma Le Florival. Un programme très riche est prévu (conférence, débat, projection d’un film et même le verre de l’amitié, ‘tain on ne va pas se laisser abattre) et la médiathèque installera un stand avec un fonds consacré à la femme et à la condition féminine, d’ailleurs pour l’occasion une bibliographie a été réalisée et mise en ligne ici.

Ci-dessous, le programme de cette journée du 12 mars (Cliquez sur l’image, vous verrez ça va apparaître, gniii) :

//e.issuu.com/embed.html#2586860/33560066« >Joy

Et on ne s’arrête pas en si bon chemin car la Médiathèque Départementale du Haut-Rhin qui organise  « Bibliothèques à la Une », manifestation qui traite des sujets de société a pour thème cette année l’égalité hommes/femmes. Des spectacles, conférences, projections de film etc. ont lieu dans différentes biblio/médiathèques du Haut-Rhin du 14 au 29 avril prochains (le programme complet sera disponible prochainement sur le site de la Médiathèque Départementale www.mediatheque68.fr).

elles font tourner le monde

Partenaire un jour, partenaire toujours, la médiathèque de Guebwiller accueillera au cinéma le Florival une réalisatrice, Agnès Poirier qui présentera son film « Elles font tourner le monde » jeudi 28 avril à 20 heures. L’entrée sera libre mais il est vivement conseillé de réserver sa place au préalable (Tél. 03 89 74 84 82 ou par mail j.tschaen@ville-guebwiller.fr ou c.facchin@ville-guebwiller.fr). Une discussion avec la réalisatrice aura lieu à l’issue de la projection.

francine hauwelle

And the last one, et aussi parce-qu’il est essentiel de se préoccuper d’égalité dès le plus jeune âge, nous organiserons en collaboration avec Canopé, le Réseau de création et d’accompagnements pédagogiques un « café Canopé » animé par Francine Hauwelle dans le cadre des ateliers « Le Furet » (association dont le but est de prévenir l’exclusion et les discriminations dès la petite enfance). Ce café sera aura pour sujet l’égalité des genres dans l’album jeunesse et aura lieu jeudi 12 mai à 18h15 à la médiathèque. L’entrée sera libre mais il est préférable de réserver (voir numéro de téléphone et mails ci-dessus) et c’est tout public (enfin public adulte quoi pas forcément public enseignant).

Et voilà, sur ce comme dirait l’autre « la femme est l’avenir de l’homme », on vous laisse avec Jean Ferrat, un peu de culture n’a jamais fait de mal à son homme. Des becs.

Frida & Paco

Publicités

Quand nous partîmes (cinq cents) à la rencontre de Malraux

médiathèque malraux 1médiathèque malrauxmédiathèque andré malraux express

Copyright photos : http://www.express.fr & Médiathèque André Malraux Strasbourg

En cette belle journée d’été, nous avons été accueillis par Philippe Specht, directeur de la Médiathèque André Malraux, destinée à couvrir la zone Est du territoire de la Communauté urbaine de Strasbourg, les zones Ouest et Sud étant pourvues, la zone Nord étant encore à venir. Elle est à la tête d’un réseau constitué de 23 bibiothèques et médiathèques.

Située au coeur d’une vraie plateforme culturelle, longue de 135 mètres, ce grand paquebot est implanté dans un ancien silo à céréales, typique de l’architecture industrielle du XXème siècle, sur l’ancien site portuaire, le môle Seegmuller.
Le cabinet d’architectes Ibos et Vitart l’a réhabilité en utilisant les matériaux d’origine : béton, brique, métal (y compris la façade peinte en argenté qui suscita une levée de boucliers), le tout rehaussé d’un ruban rouge parcourant sols, murs, plafonds et mobilier.

Accessible par quatre passerelles, c’est un lieu magique donnant la sensation d’un « ailleurs ». L’espace (11 800 m2) est fonctionnel et lisible. On peut cependant s’étonner du manque de modularité de l’équipement, chaque étagère, chaque « pouf » ayant une place déterminée, alors que les médiathèques sont en devenir et qu’il nous est difficile d’imaginer ce qu’elles seront demain.

Quelques chiffres :
160 000 documents (20 km de rayonnages)
500 000 prêts, 750 000 & 800 000 entrées par an
nous permettent de mesurer l’offre proposée et le succès remporté par cette structure à vocation élargie, destinée à un usage immédiat et quotidien comme espace de rencontre, de partage. La cafétéria, gérée par un CAT (centre d’aide par le travail) participe de la convivialité du lieu.

Les nouvelles technologies sont bien entendu à l’honneur : RFID, 2 robots assurant 93 % des retours, 9 bacs de tri mais de boîte de retours pour l’instant.
Ouverte 40 heures/semaine, le pic de fréquentation se situe entre 15 et 17 heures. 60 % des prêts sont réalisés dans les sections jeunesse, musique et cinéma.

Constituée de huit départements, elle réunit 3 pôles d’excellence :
– un fonds patrimonial de première importance concernant le XVème siècle
– un fonds de littérature européenne, assumant ainsi pleinement la place stratégique de la ville de Strasbourg
– un centre de l’illustration avec des ouvrages de référence sur la question et un grand nombre d’albums.

Nous avons eu le plaisir d’écouter Agathe Bischoff-Moralès, responsable du fonds ancien, nous raconter avec verve et humour l’histoire des bibliothèques strasbourgeoises dans la belle salle de consultation du fonds précieux, au sol de couleur or.

La visite des différents espaces publiques ayant largement débordé des horaires prévus il ne nous fut pas possible de nous intéresser aux entrailles du vaisseau et les services internes ont gardé pour nous tous leurs mystères. Peut-être pourraient-ils faire l’objet d’une seconde visite ?

Au pas de course, il nous fallut rejoindre la gare, et dans l’urgence de ce retour nous nous fîmes passagers clandestins du tram. Ouf, ni vus, ni pris, nous sommes rentrés sans encombres…

www.mediatheque-cus.fr

Jasmine Tschaen
Directrice de la médiathèque de Guebwiller

Et la date fut fixée

photo médiathèque Photo © Jean-Paul Fuhry

Nous avons espéré et une date de réouverture a enfin été fixée ! Je vous expliquais hier que la section jeunesse n’avait pas été endommagée par le dégât des eaux, donc celle-ci ouvrira dès mardi 6 octobre 209 à 15 heures.

Quant à la section adulte, elle en est encore au stade de l’assèchement, en conséquence, il faudra patienter une semaine supplémentaire, celle-ci sera à nouveau accessible mardi 13 octobre 2009 à 15 heures.

Nous restons bien entendu via ce blog (les commentaires mes oiseaux, les commentaires… pensez à en poster) à votre disposition pour toute information complémentaire.

La lueur d’espoir…

Dégât des eauxDégât des eaux1

Nous vous avions promis de vous donner des nouvelles régulières de la médiathèque (pour celles ou ceux qui ne suivent pas régulièrement ce blog, voir ici). Actuellement, comme vous pouvez le constater en voyant les photos ci-dessus, de grosses machines permettant l’assèchement des sols et des murs ont été installées.

Il est évident qu’au vu de la situation, il nous est impossible de réouvrir la médiathèque au public, en tout cas, pas cette semaine encore. Pourtant, nous réfléchissons à une éventuelle ouverture de la section jeunesse car celle-ci n’a souffert d’aucun dégât. Peut-être la semaine prochaine…

Nous reviendrons à la fin de la semaine pour vous dire si oui ou non, nous opterons pour une ouverture partielle de la médiathèque.

Il ne nous reste plus qu’à vous conseiller d’être patient(e)s et de déguster langoureusement le dernier livre que vous avez entamé. Bonne journée !

Les pieds dans l’eau

Inondation
Photo : http://www.savoie.pref.gouv.fr

Figurez-vous que la médiathèque a été frappée par un gros dégât des eaux, nous ne rentrons pas dans les détails mais c’était très impressionnant… Plusieurs litres d’eau ont envahi l’espace adultes, et il faudra plusieurs semaines pour que tout sèche, que les sols soient remplacés, le serveur informatique réparé etc.

En conséquence, nous ne pourrons pas assurer l’ouverture au public et ne sommes pas en mesure de vous donner aujourd’hui la date de réouverture de la médiathèque. Bien sûr, nous serons toujours présents sur ce blog pour vous donner des nouvelles régulières de l’avancement des réparations.

Ah oui, les sons du vendredi sont maintenus et le groupe Pim’s se produira vendredi 25 septembre 2009 sur le parking de la médiathèque, normalement, il devrait faire beau ! Voir ici pour toute information complémentaire.

Demain, je vous parlerai de Rachid Taha, parce-qu’il vient à Guebwiller bientôt ! Sur ce, mes oiseaux, je vous souhaite une très agréable journée.

Caroline.

Quand la médiathèque se modernise…

wifi

Depuis octobre dernier, nous vous proposons une connexion WIFI à la médiathèque (en section adultes). La WIFI est un accès haut débit à internet sans fil.

Si vous possédez un ordinateur portable et que vous ne bénéficiez pas d’une connexion internet à domicile, sachez qu’il est possible d’utiliser sur notre site ce service payant (2 € l’heure).

Mais rassurez-vous, le service existant de mise à disposition de deux ordinateurs avec une connexion internet haut débit ne sera pas supprimé pour le moment.

Renseignements à l’accueil de la médiathèque ou au 03 89 74 84 82.

Caroline Facchin

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑