Recherche

Blog de la Médiathèque Municipale de Secteur de Guebwiller

Les babillages de Frida et Paco

Catégorie

Au cinéma ce soir

Bibliothèques à la Une

Souvenez-vous, notre thème de prédilection en ce moment, c’est la femme et ça tombe plutôt bien car la Médiathèque Départementale du Haut-Rhin (dont le site internet dysfonctionne aujourd’hui, on vous le dit, on est peu de choses) organise son édition de « Bibliothèques à la Une » sur l’égalité homme/femme.

Si l’égalité entre hommes et femmes a incontestablement progressé depuis une trentaine d’années, les femmes sont encore victimes de stéréotypes qui limitent leurs choix professionnels et leur épanouissement personnel. La logique d’émancipation s’essoufle comme le révèle le piètre classement de la France au niveau européen en matière d’égalité professionnelle et salariale, de partage du pouvoir économique et politique et de répartition des tâches domestiques et parentales. Quant aux hommes, exercer certaines professions, ou faire preuve de sensibilité, est toujours mal vu. La virilité reste le mode d’expression reconnu et valorisé socialement. Le combat pour l’égalité ne doit pas être un combat de femmes pour les femmes, mais bien un combat mené par les femmes et les hommes pour transformer la vie de tous, pour faire disparaître les inégalités et établir la justice sociale.

Bibliothèques à la Une est un festival initié pour débattre de questions de société, il a lieu cette année du 14 au 30 avril 2016 et le programme est construit autour de débats, spectacles, rencontres et projections de films dans différents lieux (médiathèques, cinémas, salles de spectacle etc.) dans le Haut-Rhin.

elles font tourner le monde

A Guebwiller, nous accueillerons la projection du film d’Agnès Poirier « Elles font tourner le monde » en présence de la réalisatrice au cinéma le Florival jeudi 28 avril à 20 heures.

La séance sera suivie d’un débat. L’entrée est libre, les réservations peuvent être effectuées par téléphone au 03 89 74 84 82 ou par mail j.tschaen@ville-guebwiller.fr ou c.facchin@ville-guebwiller.fr

La Médiathèque Départementale du Haut-Rhin a réalisé un excellent travail bibliographique sur le thème de l’égalité homme/femme que vous pouvez consulter ci-dessous.

//www.thinglink.com/card/757186792666431489

Il ne nous reste plus qu’à vous inviter à participer à cette séance au cinéma, si vous ne pouvez pas être présent, on passera bien le bonjour à Eddy Mitchell de votre part.

Des becs.

Frida & Paco

Publicités

Etre une femme

journée internationale

Tiens salut vous, ça va ? On va parler de la femme aujourd’hui car vous n’êtes pas sans savoir que la journée du 8 mars est consacrée aux droits des femmes, ou bien ? Le principe de cet événement international reconnu d’utilité publique par l’ONU  (eh oui les gars !) est d’organiser des manifestations mettant à l’honneur les femmes.

Le Centre Communal d’Action Sociale de la ville de Guebwiller, en collaboration avec différentes structures sociales et culturelles mettra à l’honneur la femme samedi 12 mars à partir de 14 heures au Cinéma Le Florival. Un programme très riche est prévu (conférence, débat, projection d’un film et même le verre de l’amitié, ‘tain on ne va pas se laisser abattre) et la médiathèque installera un stand avec un fonds consacré à la femme et à la condition féminine, d’ailleurs pour l’occasion une bibliographie a été réalisée et mise en ligne ici.

Ci-dessous, le programme de cette journée du 12 mars (Cliquez sur l’image, vous verrez ça va apparaître, gniii) :

//e.issuu.com/embed.html#2586860/33560066« >Joy

Et on ne s’arrête pas en si bon chemin car la Médiathèque Départementale du Haut-Rhin qui organise  « Bibliothèques à la Une », manifestation qui traite des sujets de société a pour thème cette année l’égalité hommes/femmes. Des spectacles, conférences, projections de film etc. ont lieu dans différentes biblio/médiathèques du Haut-Rhin du 14 au 29 avril prochains (le programme complet sera disponible prochainement sur le site de la Médiathèque Départementale www.mediatheque68.fr).

elles font tourner le monde

Partenaire un jour, partenaire toujours, la médiathèque de Guebwiller accueillera au cinéma le Florival une réalisatrice, Agnès Poirier qui présentera son film « Elles font tourner le monde » jeudi 28 avril à 20 heures. L’entrée sera libre mais il est vivement conseillé de réserver sa place au préalable (Tél. 03 89 74 84 82 ou par mail j.tschaen@ville-guebwiller.fr ou c.facchin@ville-guebwiller.fr). Une discussion avec la réalisatrice aura lieu à l’issue de la projection.

francine hauwelle

And the last one, et aussi parce-qu’il est essentiel de se préoccuper d’égalité dès le plus jeune âge, nous organiserons en collaboration avec Canopé, le Réseau de création et d’accompagnements pédagogiques un « café Canopé » animé par Francine Hauwelle dans le cadre des ateliers « Le Furet » (association dont le but est de prévenir l’exclusion et les discriminations dès la petite enfance). Ce café sera aura pour sujet l’égalité des genres dans l’album jeunesse et aura lieu jeudi 12 mai à 18h15 à la médiathèque. L’entrée sera libre mais il est préférable de réserver (voir numéro de téléphone et mails ci-dessus) et c’est tout public (enfin public adulte quoi pas forcément public enseignant).

Et voilà, sur ce comme dirait l’autre « la femme est l’avenir de l’homme », on vous laisse avec Jean Ferrat, un peu de culture n’a jamais fait de mal à son homme. Des becs.

Frida & Paco

Des films, des auteurs

sarajeviens  le grand homme

L’association Safire en collaboration avec le Collectif Citoyen de Guebwiller organiseront la huitième édition de « Des films, des auteurs » du 6 au 8 novembre au Cinéma le Florival à Guebwiller.

Pendant trois jours, vous pourrez voir des films, rencontrer des réalisateurs et échanger autour de leurs oeuvres respectives et du cinéma. Le festival a lieu dans toute l’Alsace et la Lorraine et des réalisateurs en lien avec cette région nous ferons découvrir leurs films documentaires ou de fiction. Certains seront présents pour permettre aux spectateurs de discuter à l’issue des projections.

Plusieurs invités d’honneur seront présents à Guebwiller :

  • Rachel Lang, réalisatrice alsacienne verra deux de ses courts-métrages  projetés dans le cadre de la soirée consacrée à ce format vendredi 6 novembre à 19h45 au cinéma. En mise en bouche, nous aurons le plaisir de découvrir une série de films réalisés avec des téléphones portables (bah oui, avec un smartphone, on peut faire bien plus que téléphoner) par des élèves de 2nd du lycée Théodore Deck. Un verre de l’amitié sera offert par le Collectif Citoyen et les réalisateurs Pierre Loechleiter et Thomas Griffet présenteront leurs court-métrages.
  • Damien Fritsch, réalisateur à la filmographie importante sera parmi nous pour nous parler de son long métrage « Sarajéviens » projeté samedi 7 novembre à 20h30 au cinéma le Florival. Il y dépeint la reconstruction de ce qu’est devenue la capitale bosniaque 20 ans après la guerre.
  • Sarah Léonor, réalisatrice de deux longs métrages dont le dernier « Le grand homme » avec dans le rôle principal, l’acteur Jérémie Renier, sera projeté dimanche 8 novembre à 14 heures. Et à 16h30, le Collectif Citoyen offrira un verre pour célébrer la clôture du festival.

bataille de florange

Notez que le réalisateur Jean-Claude Poirson, sera présent pour la projection à 18 heures de « La bataille de Florange », film qui rend hommage à la centaine d’ouvriers lorrains qui ont vécu, après plus de 20 mois de lutte acharnée,  l’extinction des derniers hauts-fourneaux. Si vous voulez vous informer en amont de ce qui s’est passé à Florange, lisez cet article (nous on connaît, vous pensez bien, la Lorraine c’est à la vie à la mort).

L’entrée est libre pour toutes les rencontres/projections.

dfda

Cinéma Jean Finiels – 1 place Jean Finiels 68500 Guebwiller

Tél. : 03 89 76 88 50

Contact : Marc JONAS 06 07 69 15 83 – mjonas67@yahoo.fr

http://collectifcitoyen-guebwiller.blogspot.fr

Peut-on rire de tout ?

politique incorrect

La Médiathèque Départementale du Haut-Rhin organise chaque année la manifestation « Bibliothèques à la Une » dont le principe est de débattre de questions d’actualité. L’époque étant à la déconnade, Charlie Hebdo, toussa, l’édition 2015 sera donc consacrée à l’humour et ses limites… éventuelles.

Eh oui on vous le demande les amis, peut-on rire de tout dans ce bas monde ? Et si Desproges était encore vivant, pourrait-il encore se permettre certains sketches ? Les bibliothèques du Haut-Rhin vous inviteront à réfléchir à tout cela tout en continuant à rire, tant qu’à faire…

Du 7 au 24 avril, une série de rencontres, débats, spectacles et projections de films auront lieu dans différents lieux dans le Haut-Rhin. Le programme complet est consultable en ligne sur le site de la Médiathèque Départementale ici.

A Guebwiller, le cinéma le Florival à Guebwiller nous accueillera jeudi 16 avril à 20 heures pour la projection du film de Stéphane Benhamou « Politique incorrect ».

Peut-on rire des humoristes ? Après les différentes polémiques (Stéphane Guillon, Dieudonné), on peut s’interroger sur le rire « admissible », sur ce qui peut être dit sans être condamné par le pouvoir ou les médias… Les libertés dans ce domaine ont-elles régressé ? Ce film explore les frontières de l’humour en compagnie de ceux qui en franchissent parfois les limites (Christophe Alévêque, François Rollin…).

Le réalisateur sera présent et un temps d’échange autour du film et de son thème aura lieu à l’issue de la projection. L’entrée sera libre mais il est indispensable de réserver sa place au préalable par téléphone au 03 89 74 84 82 ou par mail j.tschaen@ville-guebwiller.fr ou c.facchin@ville-guebwiller.fr.

On n’est pas à l’abri d’une modification dans le programme, mais rassurez-vous, il sera mis à jour en ligne sur le site de la Médiathèque Départementale du Haut-Rhin www.mediatheque68.fr
Sinon, ça n’a rien à voir mais on vous le dit quand même, ce week-end, c’est la Pâques, du coup la ville de Guebwiller organise un marché de Pâques avec une installation de parc à animaux choupis, des ateliers créatifs, des exposants de produits du terroir et artisanat, bref de quoi vous distraire pendant ce week-end prolongé. Plus d’infos sur le site www.ville-guebwiller.fr

Sur ce, on vous laisse, on a la trilogie des Bronzés à (re)voir. Des becs.

Frida & Paco

PS : L’affiche du film
http://issuu.com/mediagueb/docs/affiche_benahmou_md?e=2586860/12148186

Les films sont plus harmonieux que la vie… Tu m’étonnes !

françois truffaut 400 coups

Crédits images : la Cinémathèque Française & Les Films du Carrosse


Bien les ami(e)s, François Truffaut, célèbre réalisateur français estampillé « Nouvelle Vague », a disparu le 21 octobre 1984, ça fera donc bientôt 30 ans (oui on avait maths en option en Terminale). Ce personnage qui a beaucoup influencé le cinéma français et de nombreux réalisateurs, dont Christophe Honoré, Arnaud Desplechin, Cédric Kahn ou encore André Téchiné (on a mis nos préférés mais il y en a plein d’autres), a démarré sa carrière dans le cinéma sans expérience (c’est un peu le principe du mouvement « Nouvelle Vague ») à la fin des années 1950. Rappelons que Jean-Luc Godard, Claude Chabrol, Jacques Rivette, Eric Rohmer etc. sont tous issus de la Nouvelle Vague, une génération de cinéastes qui dans les années 1950, parfaitement anti-conformistes, bouleversent les fondements du cinéma en tournant en extérieur avec des décors naturels, ils filment la vie, parfois en improvisant, mettant en scène des acteurs inconnus. Le cinéma d’auteur est né, faut le savoir.

Truffaut débute une saga en 1959 autour d’un personnage nommé Antoine Doinel (joué par Jean-Pierre Léaud) dans un excellent film « Les 400 coups » et dont les aventures prendront fin en 1979 dans « L’amour en fuite ». Amoureux de la littérature, François Truffaut a un regard particulièrement critique envers les cinéastes qui adaptent des oeuvres littéraires au cinéma, avant de passer à la réalisation, il officie d’ailleurs en qualité de critique pour la revue « Les Cahiers du Cinéma ».

François Truffaut aimait les gens, il était très attentif aux acteurs de ses films et a offert de grands rôles à certains d’entre eux, on se souvient d’Isabelle Adjani dans « Adèle H », Catherine Deneuve dans « Le dernier métro », Fanny Ardant dans « La femme d’à côté » etc. Oui ça fait beaucoup de femmes vous nous direz mais Français Truffaut aimait également beaucoup les femmes, il a succombé au charme de la plupart de celles qu’il a fait tourner.

A l’occasion du 30ème anniversaire de sa disparition, la Cinémathèque Française met à l’honneur François Truffaut en lui consacrant une grande exposition intitulée « L’événement François Truffaut » avec une rétrospective intégrale. Cette exposition aura lieu du 8 octobre 2014 au 25 janvier 2015. Un catalogue publié récemment sous la direction de Serge Toubiana, directeur de la Cinémathèque Française est disponible à la médiathèque de Guebwiller. Une biblio/filmographie de François Truffaut est consultable en ligne ici :

http://issuu.com/mediagueb/docs/fran__ois_truffaut_cin__math__que/1

et nous mettons à votre disposition notre fonds de livres, dvd et VHS consacré au réalisateur, comment dirait Benjamin Castaldi, philosophe : « Que du bonheur ! ».

On termine avec une citation de François Truffaut tirée du film « La nuit américaine » :

Les films sont plus harmonieux que la vie, Alphonse. Il n’y a pas d’embouteillages dans les films, il n’y a pas de temps morts. Les films avancent comme des trains, tu comprends ? Comme des trains dans la nuit. Les gens comme toi, comme moi, tu le sais bien, on est fait pour être heureux dans le travail de cinéma ». C’est délicieux non ?!

Des becs.

Frida & Paco

On vous met le lien vers la Cinémathèque Française, des fois que l’article vous ait vraiment intéresséwww.cinematheque.fr

L’Irlande au cinéma Le Florival lundi 18 novembre

le libraire de belfast

On va pas vous le faire en gaélique, mais en novembre, à la médiathèque, c’est l’Irlande qui est célébrée!!!

La manifestation des Belles Etrangères, organisée par la Médiathèque Départementale du Haut-Rhin du 14 au 22 novembre, vous propose de découvrir le pays du trèfle à trois feuilles de différentes manières, et à Guebwiller, ce sera un film documentaire!!

Oh yes, ce lundi 18 novembre, la réalisatrice Alessandra Celesia sera présente au cinéma Le Florival pour nous présenter « Le libraire de Belfast ». N’ayez pas peur, ce documentaire dure moins d’une heure, et surtout, il est bien!
Cela se passera dès 20h30, dans la salle 3, et en version sous-titrée, parce que l’Irlande sans l’accent, c’est pas l’Irlande.

Détail important : la séance est gratuite!!!

Le libraire de Belfast, c’est un passionné de livres qui n’a plus de librairie, mais pas que. Au programme également, un punk amateur d’opéras, du rap, une ado fan de chant, dans le genre nouvelle star à la sauce irlandaise. Entre le papi et ces jeunes ancrés dans le présent s’instaure un dialogue, ça cause. Très humain, ce film se déroule dans une ville au passé marqué par une guerre civile plutôt violente. Sans nostalgie donc, très réaliste plutôt, la réalisatrice nous montre un endroit qui se reconstruit très vite, sans vouloir devenir uniforme…
Cette projection sera d’autant plus sympathique qu’après, vous pourrez boire un verre de l’amitié et discuter avec la réalisatrice!!!
Pour réserver, vous pouvez nous contacter au 03 89 74 84 82, nous vous mettrons des places de côté.
Si vous souhaitez approfondir le sujet, nous vous avons préparé quelques tuyaux sur le sujet : romans, guides de voyages, photos, disques de pop-rock et musique celtique, films… Bref, tout ce qui a trait à l’Irlande à la médiathèque y est, ça s’appelle « Bibliographie Irlande », il suffit de cliquer dessus.
Nous vous avons spécialement trouvé quelques classiques, Edna O’Brien, Columm McCann, Sebastian Barry… sans oublier un recueil de poésie du 20ème siècle, car les irlandais s’y connaissent en vers bien troussés.
Pour les amateurs de polars, on ne peut que vous conseiller les romans de Ken Bruen (Delirium Tremens est la première des aventures de Jack Taylor), ou « Une terre si froide » d’Adrian McKinty, qui évoque les années 80, les grèves de la faim, et bien évidemment les clivages religieux…
Le titre de son roman est une référence directe à cette chanson de Tom Waits

mckinty

Pour connaître tout le programme concocté par la médiathèque départementale autour de l’Irlande, rendez-vous ici

Alors tous au ciné lundi soir!!

That’s all folks

Frida & Paco

Le cinéma du Florival vous présente Augenblick

augenblick

Ach!!!

Bonchour amis cinéphiles, rester groupir!!!!!
Le mois de novembre sera incontestablement celui du cinéma à Guebwiller.

Aujourd’hui nous vous parlerons du 9ème festival Augenblick, consacré on vous le rappelle au cinéma en langue allemande en Alsace, 67 et 68 donc, ce n’est pas tous les jours qu’on se mélange de la sorte…

Cette manifestation culturelle, organisée par Alsace Cinémas, regroupe de nombreux cinémas indépendants d’Alsace, et se déroulera du 12 au 29 novembre prochains.

Cette année, le cinéma Le Florival a décidé de mettre le paquet : en accueillant la soirée d’ouverture et en projetant tous les films en compétition, c’est la grosse fiesta à Guebwiller, et surtout l’occasion de découvrir ce nouveau complexe flambant neuf, inauguré en mai dernier, et qui comptabilisait en septembre déjà plus de 20 000 entrées.


Même si les aventures de la Septième Compagnie ont été injustement passées sous silence (« j’ai glissé chef »), l’accent sera mis sur l’Autriche. Parmi les 6 films sélectionnés cette année, la moitié sont issus des contrées viennoises. Toute l’équipe de « Talea » sera d’ailleurs présente mercredi 27 novembre à 20h30.

D’autre part, le festival a choisi d’inviter le sulfureux réalisateur autrichien Ulrich Seidl, dont plusieurs films seront projetés à Strasbourg et Colmar. Si vous voulez, c’est Michael Haneke en plus trash.


Toute une partie de la programmation est également consacrée aux films pour la jeunesse. Quatre d’entre eux seront proposés à Guebwiller.

Le cinéma allemand fait l’actualité avec notamment la sortie de deux nouveaux films de la série « Heimat » réalisés par l’allemand Edgar Reitz, couronnés par la critique.

Tout ce qu’il faut savoir d’Augenblick est disponible en cliquant ici
Nous ne pouvons que vous inciter à aller voir tout cela, d’autant plus que le prix est de 4,50 euros pour chaque séance du festival.

Comme le mois de novembre est également consacré au film documentaire, nous ne vous disons qu’une chose : A SUIVRE!

Tschüss, ça veut dire ciao en allemand

Frida & Paco

Ciné portes ouvertes

cinéma florival
C
rédit image : Cinéma du Florival

Le Cinéma du Florival, multiplexe de trois salles à Guebwiller a ouvert ses portes le 17 mai dernier. Afin de fêter dîgnement cet événement important dans la vallée, la ville de Guebwiller & le nouveau cinéma proposeront « Ciné portes ouvertes ».

Dimanche 30 juin 2013 dans les trois salles, neuf séances seront proposées en entrée libre !

Pour l’instant, nous ne sommes pas en mesure de vous fournir les titres des films qui seront projetés mais sachez qu’à partir du 24 juin prochain, vous pourrez, en vous connectant sur www.cinema-florival.com, obtenir tous les renseignements nécessaires en plus des horaires de diffusion.

Vive le cinéma, vive Guebwiller et rendez-vous le 30 juin (soyez en avance car il risque d’y avoir foule) !

Et un extrait de « La traversée de Paris » parce-qu’on ne s’en lasse pas de ce fameux « Jaaaaammmmbier ».

par psychoticsheriff

Des becs.

Frida & Paco

www.ville-guebwiller.fr

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑