Recherche

Blog de la Médiathèque Municipale de Secteur de Guebwiller

Les babillages de Frida et Paco

Auteur

Les babillages de Frida & Paco

Blog de deux bibliothécaires pas acariâtres (la vie de la médiathèque de Guebwiller & d'ailleurs)

Vente de livres

bourse aux livres

Salut la jeunesse, ça boume ? C’est pas tout ça mais le temps file et on ne vous a pas donné beaucoup de nouvelles depuis la fermeture de la médiathèque le 2 mai dernier. Hébergés tous les sept dans l’ancienne école des Remparts (13 rue des Chanoines), une vieille maison biscornue dans laquelle on entend des drôles de bruits (on se croirait dans Amityville), on est en plein tri et nettoyage en vue de la préparation d’une grande vente de livres, cd et cd-rom (pour les nostalgiques de Windows 95).

Et quand aura donc lieu cette vente  hein, on vous le demande ? Samedi 2 septembre à la salle 1860 située 25 rue de Reims à Guebwiller, de 9h à 16h

L’entrée est libre et il y en aura pour tous les goûts, les enfants, les ados, les adultes. Les tarifs seront de 1 € pièce pour tout exceptés les livres d’art qui seront vendus 2 €.

Sachez que la médiathèque Amityville est accessible au public tous les jours du lundi au jeudi de 14h à 18h pour la restitution des documents empruntés et le prêt des réservations. Sinon, elle reste très active sur les réseaux sociaux, Facebook et tout le reste, si on nous cherche, on nous trouve. Concernant la presse, le Kiosk fonctionne toujours, il propose la lecture de 1 000 titres de presse française et internationale au format numérique (sur tablette ou ordinateur), vous y avez accès gratuitement si vous êtes inscrit à la médiathèque, il suffit de s’inscrire sur notre site internet ici. Votre inscription validée, la fenêtre « Le Kiok » sera accessible. N’hésitez pas à nous contacter en cas de difficulté.

Allez à plus. Des becs.

Frida & Paco

 

 

 

Le tour des possibles : le voyage de Paul & Thibaut

tour des possibles

Crédit image : Le tour des possibles

Récemment nous avons été contactés via notre page Facebook par un jeune guebwillerois de 21 ans, Paul Cimetière. Etudiant ingénieur à l’Ecole Centrale de Paris qui effectue actuellement une année Erasmus à l’Université de Cambridge, Paul a soif de découvertes et de voyages, à travers des projets humanitaires ou encore des travaux saisonniers.  En amont de son parcours étudiant, Paul souhaite connaître l’implication des citoyens du monde dans la transition énergétique et assister d’autres personnes et communes en France à mettre en place de nouveaux modes de consommations, en s’inspirant de ce qui se pratique ailleurs.

Il partira en août prochain pour un périple de 6 mois dans 10 pays et 4 continents , voyage qui débutera en Russie et se terminera au Brésil. Paul sera accompagné d’un de ses camarades de promotion, Thibaut Buessler, également passionné d’aventure et de raids. Cette formidable aventure est possible grâce à un crowdfunding auquel ont contribué 92 personnes permettant à Paul & Thibaut de récolter plus de 3000 €.

Durant ces quelques mois, ils iront à la rencontre des citoyens qui ont développé des idées innovantes concernant la production et la consommation d’énergie à l’échelle locale. Ils réaliseront ensuite une grille d’analyse, ainsi à leur retour, ils pourront préparer sa reproductibilité.

Thibaut réalisera un documentaire vidéo  composé de présentations de projets locaux, d’interviews des porteurs de projets, le tout lié par des images des différents contextes dans lesquels ces initiatives sont mises en place. Des tutoriels seront également proposés afin d’inciter les communes et citoyens à reproduire les modèles mis en place dans d’autres pays.

Ci-dessous un vidéo de présentation du projet :

Les aventures de Thomas & Paul seront relayées sur la page Facebook dédiée au tour des possibles (likez svp !), ici https://www.facebook.com/LeTourDesPossibles/

Nul doute que ces deux étudiants ramèneront une flopée d’idées enrichissantes, en espérant que les communes sauront saisir l’intérêt environnemental de ce type d’initiative.

Bravo Paul & Thibaut !

paul thomas

Crédit image : Ecole Centrale

www.le-tour-des-possibles.campus.ecp.fr

Des becs.

Frida & Paco

 

 

Des nouvelles du front

mediatheque

Salut la jeunesse, c’est pas tout ça mais Manu a assez occupé l’actu, on va se permettre de vous donner quelques nouvelles de nous, rapport aux travaux. Alors voilà, après deux semaines intenses de mise en carton (plus de 1000 au total) et autres démontages des étagères, les espaces sont vides et prêts à être rénovés.

A partir de lundi 22 mai, nous déménagerons provisoirement à l’école des Remparts (la façade verte, photo 1), située 13 rue des Chanoines à Guebwiller. Nous assurerons toujours les permanences pour la restitution des documents et la récupération des réservations aux jours et horaires suivants :

du lundi au jeudi de 14h à 18h

Sinon on est dans le bulletin communal de la ville dites-donc, il est ligne ici

http://www.ville-guebwiller.fr/gueb-online-5/

Allez, au revoir.

Frida & Paco

Work in progress

travaux

Crédit image : http://sonnette.centerblog.net

Souvenez-vous, 2017 est l’année de nos 20 ans (lol), on n’a pas vu le temps passer dites ! On s’est dit que c’était l’occasion de se refaire une beauté, repeindre les murs, changer les sols, installer la RFID (prêt automatisé, on y reviendra), mettre en place de nouveaux services et tout et tout…

Du coup, la médiathèque fermera ses portes pour un rafraîchissement à partir du 2 mai, la réouverture étant prévue dans le courant du quatrième trimestre. Alors voilà : profitez-en pour faire le plein de disques, livres, dvd et autres périodiques, vous pourrez emprunter en quantité illimitée et effectuer vos retours au fur et à mesure aux horaires indiqués ci-dessous ou les conserver pendant la durée des travaux. Idem pour les réservations, il sera possible de les récupérer malgré la fermeture (même processus que pour les retours). A noter que la médiathèque sera ouverte jusqu’au samedi 29 avril à 13 heures.

Vous pourrez continuer à nous suivre sur Facebook & Twitter (@mediagueb) où les infos sur l’avancée des travaux seront régulièrement relayées. Une nouvelle ligne téléphonique sera mise en place, le numéro vous sera communiqué dès que possible.

Le site internet fonctionnera également, vous savez qu’il existe le service « Le Kiosk », 1015 revues au format numérique consultables le jour même de leur sortie. Pour cela, il suffit de s’inscrire sur le site si ça n’est pas encore fait (on ne vous félicite pas !), le mode d’emploi figure sur la page d’accueil (cliquez sur « connexion » en haut à gauche et laissez-vous guider).

Sinon on s’est abonné à « America », la nouvelle revue trimestrielle consacrée à l’Amérique des années Trump vue par les écrivains et créée par François Busnel de la Grande Librairie.

Merci au revoir. Des becs.

Frida & Paco

Fly me to the moon

affiche redimentionnée

Crédit image : Hedy Adriaansz

Comme le disait si bien feu Sinatra, même si ça n’a rien à voir avec la chanson, il faut bien trouver de quoi introduire parfois (bien qu’il soit question de lune, rapport au visuel un peu plus haut, vous y êtes ?). Il y a déjà une semaine qu’est exposée à la médiathèque de Guebwiller une série d’une vingtaine de peintures réalisées par l’artiste Hedy Adriaansz.

photo hedy

Crédit photo : L’essence du thé

Hedy est née à La Haye et a débuté dans la peinture en travaillant dans l’atelier du musée Van Gogh à Amsterdam. Elle s’est installée à Guebwiller il y a une quinzaine d’années

Dans la peinture figurative et impressionniste d’Hedy, on y retrouve des influences Occidentales et Asiatiques, elle s’inspire de peintres tels que Bonnard, de Staël, Rothko, Twombly, et Zao Wou-ki.

Elle peint ses tableaux, après une période de recherche et de préparation mentale, dans une explosion créative, spontanée où l’improvisation prend une large place. Dans sa peinture s’entremêlent nature et couleur, un véritable hymne à la vie ! L’artiste a une manière très singulière de signer ses oeuvres, à l’aide de son empreinte digitale, cela créé une forme ovale dans laquelle elle inscrit ses initiales.

Et en plus, Hedy Adriaansz est une personne tout à fait délicieuse, drôle et enjouée, vous pourrez la rencontrer jeudi 20 avril à partir de 18 heures, date du vernissage où vous êtes toutes et tous conviés.

L’exposition sera visible jusqu’au 29 avril prochain aux horaires d’ouverture de la médiathèque. L’entrée est libre.

Allez, claquez des doigts, bougez vos têtes et vos petits pieds maintenant…

Des becs. Tot ziens (ça veut dire au revoir en néerlandais)

hedy-adriaansz-artwork-blog.tumblr.com
https://www.flickr.com/photos/hedy_adriaansz/

Tu aimes le manga ? Cet article s’adresse à toi !

Tatooaliceinwonderlandcolo-1

Crédit image : Eloïse Brunner

Salut les jeunes. Voici la dernière actu qui va vous mettre en joie aujourd’hui, enfin si toutefois vous aimez le manga et/ou le fantasy, les autres passez votre chemin. Bientôt les vacances de printemps hein ?! Figurez-vous qu’on a pensé à vous, en effet, la médiathèque organisera un atelier consacré au dessin manga et fantasy animé par Eloïse, jeune autodidacte qui dessine depuis qu’elle a l’âge de tenir un crayon.

Eloïse développe son talent artistique dans ces deux genres graphiques distincts, lorsqu’elle était adolescente, elle a été membre d’un petit groupe fanzine et a participé à plusieurs reprises au festival annuel parisien « Japan Expo« . En 2011, elle a participé à un concours qui lui a valu l’honneur de présenter un de ses dessins au festival « Anim’Est » à Nancy. Aujourd’hui, elle se consacre à des oeuvres plus personnelles allant des illustrations à des bandes dessinées satiriques très courtes satiriques sur le quotidien.

L’atelier se déroulera du 11 au 13 avril prochains de 14h à 16h en section jeunesse et est ouvert aux enfants à partir de 10 ans. L’entrée est libre mais les places étant limitées à 10 participants, il faut réserver par téléphone au 03 89 74 84 82 ou par mail a.cholley@ville-guebwiller.fr

Tu sais donc ce qu’il te reste à faire…

Des becs.

Frida & Paco

Le trait précis de Jérémie Royer

jeremie royer  klara morelle

Crédit photos : Jérémie Royer, Médiathèque de Guebwiller

Salut ! Vous avez remarqué à quel point on se fait rare ici, mais vous le savez ce qui est rare est précieux… Du coup quand on réapparaît après des semaines d’absence, c’est pour dire des choses vraiment intéressantes. La manifestation « Le 68 fait des bulles » organisée par la Médiathèque Départementale du Haut-Rhin a fêté cette année sa 11ème édition, voilà qui ne nous rajeunit pas et figurez-vous qu’on y participe depuis le début.

Jérémie Royer, un illustrateur français qui vit à Bruxelles, était notre invité la semaine dernière pour une rencontre avec une classe de 3ème du collège Mathias Grünewald de Guebwiller. Il y a présenté son dernier album, d’une grande qualité graphique « Sur les ailes du monde : Audubon » consacré à l’ornithologue John James Audubon franco-américain célèbre aux Etats-Unis, quasiment inconnu en France, qui a passé sa vie à répertorier et peindre des centaines d’espèces d’oiseaux.

audubon

Crédit image : Dargaud

Stéphanie Bachmann, professeur de lettres nous a ouvert la porte de sa classe et ses élèves ont pu poser des questions au dessinateur de bandes dessinées sur son métier. Klara Morell, une élève de cette classe, future journaliste a rédigé l’article paru dans l’Alsace d’aujourd’hui, voici ce qu’elle a écrit à propose de Jérémie Royer et de la rencontre :

17032017

On ne peut que vous conseiller de découvrir cette fabuleuse bande dessinée disponible à la médiathèque de Guebwiller.

Jérémie Royer a un blog aussi si vous avez envie de suivre son actu http://joeflip.blogspot.fr/

Des becs

Frida & Paco

Les Végétatives

rorschach-2

Crédit image : Rorschach, Christelle Gonsalves

Coucou c’est nous. Rentrons dans le bref du sujet parce-qu’on n’a pas toute la journée non plus, il y a une nouvelle exposition chez nous, la collection « Les Végétatives » de l’artiste, art-thérapeute et auteure Christelle Gonsalves est visible jusqu’au 18 mars prochain à la médiathèque.

Voici ce que dit Christelle de son travail :

« Les végétatives » parlent d’un mouvement infime, à peine visible, celui, peut-être, d’un Réel indicible qui vient se dire à travers le geste poétique, la trace, l’esquisse… soi-disant, dix ans à végéter, à languir, sans jamais, comme l’évoquait Lacan, ne céder sur son désir.

« Les végétatives » c’est aussi l’expérience sensible, voire sensuelle, la déclinaison, la transformation. Quelque chose entre deux, entre végétal et génital, en gestation, en devenir, en indéfinie métamorphose, recherchant une limite qui semble perpétuellement s’éloigner.

Art-thérapeute de métier, je tente de préciser la limite, celle qui fait lien sans confondre. Un travail vient nourrir l’autre et vice-versa, c’est tout, ça n’a rien à voir, il n’y a rien à savoir, juste accueillir, là, au présent, au cœur de la sensation, se perdre dans la nuance de gris, la perception troublée, l’instabilité du langage, la contemplation…. et végéter.

C’est l’histoire d’un regard…

Saisir ou être saisi(e) par la fleur, l’instant, la silhouette.

C’est l’histoire d’une rencontre, éphémère…

Car celle-ci se réinvente à chaque regard, une forme s’esquisse.

C’est l’histoire d’une relation…

Qui se construit au fil du temps, l’apprivoisement d’un corps désirant, des zones d’ombre et des volumes.

Notez que l’entrée est libre et que nous organiserons une rencontre autour des oeuvres « Les Végétatives » jeudi 9 février à 18h15, vous pourrez échanger Christelle Gonsalves sur le thème de « L’art-thérapie : une pratique singulière ». Elle nous parlera de son métier d’art-thérapeute et nous invitera à la réflexion dans l’entre-deux du trait d’union qui semble séparer et relier simultanément l’art et la thérapie.

Si tout cela vous intéresse les amis, réservez donc votre place au 03 89 74 84 82 ou par mail j.tschaen@ville-guebwiller.fr (on ne sait jamais, des fois que tout plein de gens décideraient de venir), concernant l’exposition, vous pouvez venir la voir aux horaires d’ouverture de la médiathèque (voir site internet ici).

Allez salut. Des becs.

Frida & Paco

Tea-Time avec Jean-Paul Didierlaurent

 

Bonjour tout le monde,

Alors, on se la souhaite, cette nouvelle année 2017 ? A peine le temps de se refaire une santé post-réveillon que déjà un évènement s’annonce à la médiathèque.

D’habitude, nous organisons des after. Cette fois-ci, c’est tea-time!

Eh oui, ce samedi 14 janvier sera le baptême du feu d’une nouvelle manifestation. La « Nuit de la Lecture« , mise en place par le Ministère, propose des rencontres d’auteurs dans différentes bibliothèques et librairies du pays.

Conçue comme un écho aux tristes attentats perpétrés au sein de Charlie Hebdo un 7 janvier, elle est aussi organisée pour que nos médiathèques proposent plus d’heures d’ouverture au public le week-end.

A la médiathèque, la nuit se transformera en « Tea-Time ». Vous l’aurez compris, nous serons ouverts au public le samedi 14 janvier, donc, non seulement le matin (10h – 13h) mais aussi de 15h à 17h. Toute personne pourra donc accéder à la médiathèque, venir rendre ou emprunter des documents, que ce soit au rez-de chaussée ou à l’étage.

Cerise sur le gâteau de la Forêt Noire, nous aurons la chance d’accueillir dans nos murs l’écrivain Jean-Paul Didierlaurent. Son roman « Le liseur du 6h27 » avait été un succès de librairie. En 2016 est paru « Le reste de leur vie ». Pas besoin de vous dire que ces deux ouvrages sont à la médiathèque. Disons aussi que cet écrivain vosgien (eh oui) est aussi grand amateur de nouvelles.

Jean-Paul Didierlaurent proposera une dédicace ce samedi 14 janvier, dans l’après-midi, à la médiathèque. Vous pouvez donc venir nombreux pour assister à cette première animation de l’année, en attendant la suite.

Des becs,

Frida & Paco

 

 

 

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑