11183_JKT
« Deeper » / The Soft Moon

Bonjour tout l’monde, on va vous en parler un peu de ce bel été à tous points de vue , mais surtout musical. C’était pour nous l’occasion de flâner dans quelques festivals, sans boue cette fois-ci, et surtout de découvrir de belles et nouvelles choses.

Tout d’abord, si vous cherchez des musiques pour cette rentrée, venez faire un tour sur notre nouvelle playlist concoctée sur MusicMe, elle est en écoute ici. C’est aussi une manière de rappeler que le jazz, en 2015, est toujours vivant, avec notamment des artistes innovants comme le pianiste Yaron Herman

On commence donc par vous parler du groupe The Soft Moon, dont la musique très rock a fait sensation sur la plage des dernières Eurockéennes de Belfort. Rien que pour ça, on ne regrette pas, c’est dire! A la croisée des musiques industrielles, new wave et électroniques, voici un peu les successeurs américains de Nine Inch Nails, sombres et hypnotiques. Grâce à Arte Concert, vous pouvez revivre ce moment ici

Une autre artiste présente à Belfort est également venue interpréter un tube de Nirvana avec quelques amis rockeurs : Jeanne Added, jeune artiste française, a manifestement du talent. Son univers convoque les années 80 et les sonorités électroniques, reliées à de bonnes mélodies. Et oui, c’est en anglais, la preuve :

A part ça, grâce à la Foire aux Vins cru 2015  Asaf Avidan s’est produit avec son groupe. Voix haut perchée, ambiances différentes, rock, pop, parfois on pense à Léonard Cohen, d’autres fois à du pur rock’n’roll. L’artiste israélien fait dans la finesse, ses deux albums nous le rappellent, et en concert c’est un plaisir et des mélodies qui restent ancrées, comme avec « Reckoning Day »

Chez les français dans le texte, place à JP Manova, rappeur proche de Rocé ou La Rumeur, et son premier disque « 19h07 ». Exemple :

« Pas mal d’Américains ont pris la France pour le nirvana/S’imaginent qu’on est tous sapés en Vuitton et Prada/Sans même se douter que beaucoup galèrent pour mettre du Zara. »
Aujourd’hui les musiques électro sont présentes un peu partout, dans les arrangements de pas mal d’artistes, et c’est bien normal. Une confirmation, qui n’est pas une nouveauté, aura été ce disque de « techno minimale » signé Plastikman, qui ne fait qu’un avec Richie Hawtin. Le DJ canadien est une référence absolue en matière de techno assez douce ceci dit, ce disque date de 2010 et s’écoute d’une traite.
En parlant de Canada, un nouvel artiste émerge, il s’appelle Destroyer et pratique un mélange de pop et de folk qui sonne vraiment pas mal du tout. On ne vous dit que ça comme dirait Frida.
Histoire de se dépayser un peu, n’oublions pas le concert, également à la Foire aux Vins, de l’ancien chanteur de Led Zeppelin Robert Plant . Très influencé par les musiques du monde, il invite à ses concerts un musicien africain pour y  revisiter des classiques comme Whole Lotta Love
On se retrouve bientôt pour vous parler d’un nouveau projet de musique numérique qui ma fois est bien intéressant!
Des bises,
Frida & Paco
Publicités