Recherche

Blog de la Médiathèque Municipale de Secteur de Guebwiller

Les babillages de Frida et Paco

Mois

avril 2015

Faillites, Memento : expo photos

visuel composite
Crédit photo : Régis Delacote, Alain Marti

Bonjour vous, on poursuit notre petit bonhomme de chemin dans la bonne humeur en vous proposant prochainement à la médiathèque une expo photos intitulée « Faillites, Memento » réalisée par Alain Marti & Régis Delacote.

Intro : Images d’un processus de transformation, la mémoire des faillites interroge l’avenir du corps.

La multiplicité des strates représentée dépasse la représentation objective des lieux pour saisir cet aller-retour entre vie et mort. La faillite est l’artéfact responsable de la mutation du lieu à l’état de matière. La matière, antérieure à la vie, la rend à nouveau possible. Cette mutation pose alors la question de son interaction avec l’identité du sujet. Ce sujet, inscrit dans une trop exigeante représentation du corps utile à son identité, saisit cette contingence pour mettre cette entreprise de soi en faillite.Tantôt en pièces détachées, tantôt en quête de protection, le corps traduit ainsi la question de son avenir.

Voilà, voilà, au premier abord, tout cela ne paraît pas très simple mais l’idée est de visiter leurs sites internets respectifs afin de comprendre la démarche des deux photographes, d’ailleurs on vous en dit un peu plus ci-dessous sur eux.

alain marti photo
Crédit photo : Alain Marti

Né en 1975 à Nîmes, Alain Marti découvre la photo à l’âge de 18 ans. Il passe ses nuits au laboratoire argentique tout en réussissant ses études d’infirmiers. Ces études posent les premières bases de sa réflexion sur le corps sujet et le corps objet qu’il va traduire en images. Insatisfait artistiquement et intellectuellement, il démarre un parcours universitaire à Strasbourg et arrête la photo. En 2004 il met en suspend sa thèse de doctorat, fonde une famille et découvre la photographie numérique. Son travail photographique s’oriente alors vers une tentative d’articulation entre mise en scène du corps et réflexion psychologique et sociologique.

régis delacote photo
Crédit photo : Régis Delacote

Régis Delacote né en 1968 est photographe indépendant depuis une vingtaine d’années, il a réalisé ses premières photographies en Roumanie, en Hongrie, en ex-Yougoslavie ou encore au Mexique. Lui qui cherche constamment à être au contact des gens occulte souvent ou au moins partiellement les personnages dans son travail photographique. Régis Delacote se qualifie lui-même de reporter intimiste usant du symbolisme. « Je ne suis pas du genre à mettre trois heures avant de prendre une photo, j’aime bien les accidents ». Régis Delacote a publié un magnifique livre de photographies issues d’un voyage en Bolivie « Bolivie un journal photographique » disponible à la médiathèque.

L’exposition sera visible en section adulte à la médiathèque à partir du 12 mai jusqu’au 4 juillet prochains. Un vernissage (en musique) en présence des deux photographes sera organisé jeudi 21 mai à 18 heures. L’entrée est libre.

Tout cela nous donnera aussi l’occasion de mettre à l’honneur notre fonds « photographie » avec bibliographie à l’appui. Attention, il y a de la nouveauté ! A suivre…

Bien les ami(e)s, on va se souhaiter une bonne journée, on reviendra bientôt promis. Des becs.

Frida & Paco

 

L’homme machine : spectacle, concours, what else ?

kraftwerk 144365-cabaret_contemporrain-kraftwerk13_-r_my-souban_re-1
Crédit images : Kraftwerk Official, Rémy Soubanère

Les gens nés avant 1980, donc nous, savent que le groupe allemand Krawftwerk a influencé la musique, notamment l’électro et la new-wave(un des avantages d’être vieux est de pouvoir briller en société grâce au vécu ma brave dame).

On se souvient d’ailleurs très bien de cette pépite qu’on écoutait en boucle sur nos manges-disques

Les Dominicains de Haute-Alsace rendent hommage au groupe fondé en 1970 en proposant un cabaret contemporain « L’homme machine ». Cinq musiciens interprèteront Kraftwerk en version acoustique avec la chanteuse suédoise Linda Olah. On vous en dit plus ici sur le détail du spectacle qui aura lieu jeudi 16 avril à 20 heures avec des places aux tarifs allant de 5,50 € à 20 € (possibilité de réservation en ligne sur le site www.les-dominicains.com).

Attention concours : La médiathèque de Guebwiller et les Dominicains de Haute-Alsace vous font gagner 2 places pour le spectacle de demain soir, pour cela rien de plus simple, il suffit de répondre à la question suivante : Quel artiste disponible à la borne d’écoute de la médiathèque de Guebwiller a repris un célèbre tube de Kraftwerk ?

Vous l’aurez compris les oiseaux, il faudra vous déplacer pour écouter le disque placé sur l’une des deux bornes d’écoute à la médiathèque de Guebwiller (pas de Soultz hein !), à moins que par chance, vous soyez l’heureux propriétaire du disque, auquel cas, répondez vite !

Deux possibilités pour répondre : soit dans les commentaires qui sont modérés, ne vous affolez pas s’il n’est pas publié immédiatement, soit via Facebook, en allant directement sur la page de la Médiathèque ou celle des Dominicains de Haute-Alsace.

Bonne chance ! Des becs.

Frida & Paco

PS : Y’a un indice dans l’article, si vous avez un peu de jugeote, vous devriez trouver…

Peut-on rire de tout ?

politique incorrect

La Médiathèque Départementale du Haut-Rhin organise chaque année la manifestation « Bibliothèques à la Une » dont le principe est de débattre de questions d’actualité. L’époque étant à la déconnade, Charlie Hebdo, toussa, l’édition 2015 sera donc consacrée à l’humour et ses limites… éventuelles.

Eh oui on vous le demande les amis, peut-on rire de tout dans ce bas monde ? Et si Desproges était encore vivant, pourrait-il encore se permettre certains sketches ? Les bibliothèques du Haut-Rhin vous inviteront à réfléchir à tout cela tout en continuant à rire, tant qu’à faire…

Du 7 au 24 avril, une série de rencontres, débats, spectacles et projections de films auront lieu dans différents lieux dans le Haut-Rhin. Le programme complet est consultable en ligne sur le site de la Médiathèque Départementale ici.

A Guebwiller, le cinéma le Florival à Guebwiller nous accueillera jeudi 16 avril à 20 heures pour la projection du film de Stéphane Benhamou « Politique incorrect ».

Peut-on rire des humoristes ? Après les différentes polémiques (Stéphane Guillon, Dieudonné), on peut s’interroger sur le rire « admissible », sur ce qui peut être dit sans être condamné par le pouvoir ou les médias… Les libertés dans ce domaine ont-elles régressé ? Ce film explore les frontières de l’humour en compagnie de ceux qui en franchissent parfois les limites (Christophe Alévêque, François Rollin…).

Le réalisateur sera présent et un temps d’échange autour du film et de son thème aura lieu à l’issue de la projection. L’entrée sera libre mais il est indispensable de réserver sa place au préalable par téléphone au 03 89 74 84 82 ou par mail j.tschaen@ville-guebwiller.fr ou c.facchin@ville-guebwiller.fr.

On n’est pas à l’abri d’une modification dans le programme, mais rassurez-vous, il sera mis à jour en ligne sur le site de la Médiathèque Départementale du Haut-Rhin www.mediatheque68.fr
Sinon, ça n’a rien à voir mais on vous le dit quand même, ce week-end, c’est la Pâques, du coup la ville de Guebwiller organise un marché de Pâques avec une installation de parc à animaux choupis, des ateliers créatifs, des exposants de produits du terroir et artisanat, bref de quoi vous distraire pendant ce week-end prolongé. Plus d’infos sur le site www.ville-guebwiller.fr

Sur ce, on vous laisse, on a la trilogie des Bronzés à (re)voir. Des becs.

Frida & Paco

PS : L’affiche du film
http://issuu.com/mediagueb/docs/affiche_benahmou_md?e=2586860/12148186

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑