Recherche

Blog de la Médiathèque Municipale de Secteur de Guebwiller

Les babillages de Frida et Paco

Mois

juillet 2014

Les Sons de Media’ Gueb

Média Gueb'

Hello les vacanciers et les autres,

Vous le savez peut-être pas, mais la médiathèque a aussi une page musicale sur Face de Bouc. Ca s’appelle Les Sons de Média Gueb’, il suffit de cliquer.

On est même contents d’avoir accueilli notre 100 ème « fan » cette semaine, eh oui, lentement mais surement. Merci à vous tous.

Sur cette page, vous découvrirez nos radios, celles qui passent sur musicMe, c’est-à-dire que même si vous n’êtes pas abonnés, tout sera en écoute intégrale pour vous sur Facebook, c’est pas joli ça ? En ce moment il y a une sélection, que dis-je, 2 sélections pour l’été, et on en prépare même une sur…prise.
Sinon, il y a des clips, des articles, bref tout ce qui concerne la musique que l’on défend, un peu loin du circuit commercial parfois, c’est un peu notre travail quand-même d’aller voir ailleurs…

Alors bien sûr, vous pouvez venir nous voir en vrai, nos CDs sont toujours bel et bien là, on en a même de nouveaux pour cet été, de quoi vous assurer une bande-son pour toutes les vacances.

Sinon, quoi de neuf ? Cette année, la première édition d’un festival qui présente des talents de la scène locale a eu lieu à Guebwiller, c’était le 28 juin. Flor’ en Scène aura permis de découvrir de nouveaux artistes issus des lycées de Guebwiller, en faisant également la part belle à des musiciens déjà chevronnés de la région, comme Gill’Us, les rappeurs mulhousiens de Sphère Primaire ou encore OSC, et Axel Ized. Bravo à O’Sky, Aim, Bridget Moran (3ème prix), Three Months Ago (2ème prix), et Resistance (1er prix)

La médiathèque a été partenaire de l’évènement. Dans l’après-midi, un blind test musical aura permis à 8 festivaliers de remporter un abonnement d’un an chez nous, sans frais bien entendu, un peu de gratuité ne fait pas de mal. Vous pouvez donc venir nous rendre visite avec ledit « bon », et c’est parti pour un an.

Bientôt, nous vous parlerons de nos dernières acquisitions d’artistes du cru sur Facebook cette fois-ci. Il y aura du folk et du slam à l’affiche.

Voilà donc, on pourrait vous en dire, mais attendons plutôt la rentrée hein…

A la prochaine,

Frida & Paco

Du bon miam de nouveau (attention, tu vas être bluffé !)

louisedenisot louisedenisot1
Crédit photo : Editions de la Martinière

On a découvert Louise Denisot grâce au poste sur Cuisine + où elle officie en qualité de chroniqueuse culinaire. Dans ses émissions elle propose des recettes fastoches et originales aux influences à la fois traditionnelles et modernes. Bien sûr, il faut avoir le câble pour profiter de ses passages télévisuels. Sinon, pas de panique, elle est maline la Louise et elle dévoile une partie de ses recettes dans des livres. Il est question de l’un d’entre eux aujourd’hui qui a paru en avril dernier aux Editions de la Martinière et dont le titre est « Ma cuisine : 80 recette bluffantes & sans stress ».

Lâchez un peu vos chipos et écoutez ce qu’on a à dire sur le sujet « Louise Denisot ». Le livre débute sur quelques photos familiales de l’auteur, c’est chou, on s’attache au personnage du coup. Louise introduit ensuite son sujet en expliquant qu’elle est à la fois parisienne et provinciale (sa famille est originaire du Berry), les recettes qu’elle propose sont donc inspirées de son mode de vie, une cuisine de tous les jours rapide et dans l’air du temps, une autre plus rustique et sophistiquée.

Sachez qu’il convient de se constituer un placard de base composé de farine, miel, huile, vinaigre balsamique etc. On peut également s’amuser avec un placard aux merveilles conçu lui d’ingrédients exotiques et/ou oubliés (beurre de cacahuète, fleur d’hibiscus, mélasse de grenade…), l’idée est bonne.

Les recettes sont joliment illustrées (il faudra que l’on vous parle un jour de notre passion pour les photos de bouffe), on aime bien les mises en scène d’aliments photographiés dans des plats avec des miettes autour, des scènes de « vraie » vie sur des tables de « vrais » gens, c’est généreux et gourmand. C’est très bien expliqué, si vous ne partez pas en « free style » dans l’exécution du plat, vous épaterez à coup sûr vos convives. De notre côté, on a testé le cake moelleux à l’huile d’olive et à la vanille qui est dément, la salade de pastèque et feta à la menthe parfaite par temps caniculaire, la salade tiède de fèves aux sardines marinées très originale et délicieuses, le velouté de petits pois au citron qui va devenir un basique c’est certain et la mini pavlova aux fruits assortis, le meilleur dessert du monde.

Alors qu’on ne vous entende plus dire « mais moi je sais pas cuisiner » ou « j’aime pas cuisiner » ou pire « j’ai rien dans l’frigo », avec « Ma cuisine » de Louise Denisot, vous n’aurez plus aucune excuse, vous l’empruntez à la médiathèque et vous testez ce dont vous avez envie, ça va forcément devenir votre bible, vous finirez par l’acheter ou nous le voler.

Des becs.

Frida & Paco

Un atelier d’écriture au collège

casier collège
Crédit photo : Anne Cholley marrons chauds (cette fille est chelou, photographier des casiers, c’est pas bizarre ça ? Attendez de voir l’autre photo qu’elle a publiée sur son blog des souris, plus bas)

Cette année, la jeunesse ne s’est pas ennuyée, elle a organisé un atelier d’écriture animé par l’écrivain, critique-littéraire Jacques Lindecker avec une classe de 6ème du collège Mathias Grünewald à Guebwiller.

Ci-dessous tout est bien expliqué par Jaja :

Lorsque j’ai proposé à Jacques Lindecker d’animer un atelier d’écriture, il a souhaité travailler avec des collégiens. Après une rencontre avec Stéphanie Bachmann, professeur de français du Collègue Mathias Grünewald accompagnée de Solenne Beck, documentaliste, l’idée de travailler autour des œuvres du Musée nous a très rapidement séduite.

Au préalable, les élèves découvrirent le Musée Théodore Deck et des pays du Florival lors d’une visite animée par Natacha Pépin, chargée de développement culturel de la Ville de Guebwiller, pendant laquelle chacun fut invité à sélectionner une œuvre de cette magnifique collection.

S’en suivirent 3 séances de 2 heures avec l’écrivain.

· 1ère séance : une bonne heure de questions-réponses sur le parcours/métier d’écrivain de Jacques Lindecker suivie du démarrage de l’atelier.

· 2ème séance : atelier d’écriture au Collège. L’occasion pour Anne Cholley, responsable de la section jeunesse de la Médiathèque et moi-même de rencontrer les élèves et de participer aux travaux d’écriture.

Vous en saurez plus en allant sur le blog de la section jeunesse :
http://lasourisquiblogue.blogspot.fr/2014/05/atelier-decriture-avec-jacques-lindecker.html (c’est là qu’il y a la photo flippante très « Shining »).

· 3ème séance : au Musée, dernier atelier, dernières consignes.

Relecture des textes par Stéphanie Bachmann, puis léger lissage par l’écrivain.

Marion Bossart, attachée de conservation du patrimoine du Musée, nous ayant transmis des photos réalisées par l’Agence de communication INFRA (crédits photos), nous avons mis en relation 19 photographies d’objets avec les 19 textes.

Certaines d’entre elles correspondent bien aux objets choisis par les élèves, les autres viennent plutôt en illustration des textes.

Réalisation du fichier par Caroline Facchin, de la couverture par Mlle Dimanche, transmission à l’imprimeur et voilà ce 4ème Cahier de la Médiathèque qui permettra de garder trace de ce projet riche de rencontres et de découvertes.

Jasmine Tschaen
Directrice de la Médiathèque
de secteur de Guebwiller

Et vous savez quoi ? Demain on débutera la publication des textes des élèves, à raison d’un par jour, vous en aurez pour le mois !

Des becs.

Frida & Paco

 

Art mobil 7 : football

art mobil 2014 INFRA

Alors les oiseaux vous êtes tous à cran rapport au futur match France/Allemagne, vous avez tous l’angoisse de revivre le scénario catastrophe du 8 juillet 1982 quand l’Allemagne de l’Ouest s’appelait encore RFA et que l’équipe de France comptait des joueurs tels que Michel Platini ou Marius Trésor ? D’ailleurs rien que l’idée de penser au nom « Schumacher » vous donne la nausée (non pas le Schumi qui est dans le coma depuis 6 mois) ?

Nous en s’en souvient bien, on était jeunes, on a vu nos proches pleurer devant le poste, on a pleuré avec eux comme quand Yannick Noah a gagné Roland Garros en 1983 mais c’était pas les mêmes pleurs. Bah oui, c’est ça le sport, des victoires, des défaites, des pleurs, des gens qui s’embrassent, rendez-vous vendredi 4 juillet, the independance day, place de l’Hôtel de ville à Guebwiller pour suivre le duel France/Allemagne à 18 heures (enfin si vous aimez le foot, les autres, allez faire un tennis).

A la base, on était venus vous parler d’Art Mobil, on va s’y tenir si vous voulez bien. Art Mobil en est déjà à sa 7ème édition, le principe est de donner carte blanche à tous les enfants de Guebwiller afin qu’ils puissent exprimer leur créativité, à eux les pinceaux !

Du 7 au 30 juillet, Marina, Nicolas et Sylvain, trois jeunes artistes du coin se baladeront à bord de la camionnette « Art Mobil » et s’arrêteront dans 5 quartiers différents pour passer deux heures en compagnie des enfants, ils leur offriront un moment de créativité artistique et les inviteront à peindre leur coupe du monde, tout un programme !

Un programme complet (avec dates, horaires et lieux de passage) est consultable en ligne sur le site de la ville de Guebwiller, c’est ici. En amont, des flyers sont disponibles un peu partout dans la ville (à la médiathèque, à l’accueil de la mairie, à l’office du tourisme et les commerces).

Art Mobil est réservé à tous les enfants, quel que soit leur âge (sous la surveillance des parents) et c’est gratuit, pensez-y ! Inutile de s’inscrire au préalable, vous venez aux heures de rendez-vous et puis c’est tout. Le tablier est de rigueur parce-que la peinture ça tâche et l’eau ça mouille aussi.

Charlie et ses trois drôles de dame au service culturel sont à votre disposition pour répondre à vos questions, vous pouvez les joindre au 03 89 76 80 61.

Cet été, la section jeunesse sera très active, on vous fera même gagner des abonnements à la médiathèque, suivez la souris qui blogue lasourisquiblogue.blogspot.fr.

Sur ce, allez l’OM ! Des becs.

Frida & Paco

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑