Recherche

Blog de la Médiathèque Municipale de Secteur de Guebwiller

Les babillages de Frida et Paco

Mois

octobre 2013

Le cinéma du Florival vous présente Augenblick

augenblick

Ach!!!

Bonchour amis cinéphiles, rester groupir!!!!!
Le mois de novembre sera incontestablement celui du cinéma à Guebwiller.

Aujourd’hui nous vous parlerons du 9ème festival Augenblick, consacré on vous le rappelle au cinéma en langue allemande en Alsace, 67 et 68 donc, ce n’est pas tous les jours qu’on se mélange de la sorte…

Cette manifestation culturelle, organisée par Alsace Cinémas, regroupe de nombreux cinémas indépendants d’Alsace, et se déroulera du 12 au 29 novembre prochains.

Cette année, le cinéma Le Florival a décidé de mettre le paquet : en accueillant la soirée d’ouverture et en projetant tous les films en compétition, c’est la grosse fiesta à Guebwiller, et surtout l’occasion de découvrir ce nouveau complexe flambant neuf, inauguré en mai dernier, et qui comptabilisait en septembre déjà plus de 20 000 entrées.


Même si les aventures de la Septième Compagnie ont été injustement passées sous silence (« j’ai glissé chef »), l’accent sera mis sur l’Autriche. Parmi les 6 films sélectionnés cette année, la moitié sont issus des contrées viennoises. Toute l’équipe de « Talea » sera d’ailleurs présente mercredi 27 novembre à 20h30.

D’autre part, le festival a choisi d’inviter le sulfureux réalisateur autrichien Ulrich Seidl, dont plusieurs films seront projetés à Strasbourg et Colmar. Si vous voulez, c’est Michael Haneke en plus trash.


Toute une partie de la programmation est également consacrée aux films pour la jeunesse. Quatre d’entre eux seront proposés à Guebwiller.

Le cinéma allemand fait l’actualité avec notamment la sortie de deux nouveaux films de la série « Heimat » réalisés par l’allemand Edgar Reitz, couronnés par la critique.

Tout ce qu’il faut savoir d’Augenblick est disponible en cliquant ici
Nous ne pouvons que vous inciter à aller voir tout cela, d’autant plus que le prix est de 4,50 euros pour chaque séance du festival.

Comme le mois de novembre est également consacré au film documentaire, nous ne vous disons qu’une chose : A SUIVRE!

Tschüss, ça veut dire ciao en allemand

Frida & Paco

Publicités

La nouvelle fondation Schneider de Wattwiller!!

fondationschneider

A Wattwiller, le long de la route qui mène au Vieil Armand, un ancien atelier désaffecté des sources thermales a été joliment agrandi pour devenir un musée!
Aujourd’hui, 2000 mètres carrés constituent ce nouveau Centre d’Art Contemporain, qui a ouvert ses portes le 11 septembre dernier.
Ne vous inquiétez pas, il n’est pas nécessaire de connaître l’histoire de l’art pour apprécier ces oeuvres, c’est même plutôt moderne il faut dire.
Créée en 2000, la fondation Schneider est à la base de ce projet, et ne fait pas les choses à moitié.

Principalement axé autour du thème de l’eau (évidemment), ce nouveau bâtiment dédié aux arts plastiques vous fera découvrir des oeuvres installées à l’intérieur, mais aussi à l’extérieur du Centre d’Art, dans un parc particulièrement bien aménagé, et qui contient une sculpture ma foi assez sympa, et que l’on voit de loin :

niki

Doté d’une collection permanente riche d’une dizaine d’oeuvres (pour l’instant), l’endroit fait la part belle à la sculpture, la photographie, mais aussi à des installations, des vidéos, dessins et peintures.
Il faut dire que dans ses statuts, la fondation Schneider cherche à promouvoir les « talents contemporains » à travers un concours. Les lauréats sont donc exposés dans les locaux, comme par exemple ces containers réagissant à l’eau, une oeuvre signée Laurent Foulon :

laurentfaulononde

Au niveau du sous-sol, une petite salle plongée dans l’obscurité vous fera découvrir un nombre incalculable d’extraits de films en rapport avec l’eau.

Et ce n’est pas fini. Une superbe photo représentant la mer et ses scintillements, éclairée par l’arrière, vous attend également.

Mais ne dévoilons pas tout, car il reste encore quelques surprises de taille.

Que vous soyez seul ou en famille, l’endroit vous accueille avec une librairie et une cafétaria. L’endroit est agréable, la vue également.

Pour plus d’informations, vous pouvez déjà faire un tour par ici

Bon week-end!!

Paco & Frida

Les musiques actuelles en Alsace

musiqueenstock

Olé,

Plusieurs fois cette année, nous vous avons parlé de quelques groupes de la vallée, comme par exemple La Flaque ou Dubnium 105DB.

En Alsace, Jean-Paul Demeusy s’attèle à recenser depuis 1994 toutes les formations de la région dans un catalogue intitulé « Musique en stock ». En 2003, sort le premier CD promotionnel, « La saga du rock en Alsace ». En 2013, le volume 6 voit le jour.
Internet oblige, un répertoire papier n’est plus trop gérable aujourd’hui, et les groupes pullulent plus vite que la musique : ils sont pas moins de 600 à pratiquer les « musiques actuelles ».
En vous rendant sur leur site, vous pourrez effectuer entre autres un recherche d’artistes par instrument, ce qui n’est pas le cas partout…

Le dernier volume de la série est arrivé à la médiathèque. Il y en a pour tous les goûts : pop, rock, rap, chanson française, blues… La plupart des groupes sont bas-rhinois, mais 2 d’entre eux viennent du 68 : Killing Lawrence, groupe rock teinté de new wave venu de Mulhouse, et Echomatic, des Colmariens nourris à la pop.

Si ces groupes se trouvent sur la galette, ce n’est pas par hasard : musicien depuis des lustres, mais également manager et défricheur de nouveaux talents, Jean-Paul Demeusy est allé voir tout ce beau monde sur scène, et voilà le travail.

Particularité de cette compilation, les titres sont parfaitement enregistrés, l’enchainement est parfait, et certains titres sont inédits.

Venez donc faire un tour chez nous pour écouter tout cela, nous en avons même d’anciens volumes (2 et 3!)

Et comme la médiathèque possède un soundcloud où elle recense les groupes régionaux, vous pouvez aussi les écouter en cliquant ici

Pour suivre l’actualité des groupes de la région, rien de mieux que de vous rendre sur la plateforme très riche et quotidiennement mise à jour musiquesactuelles.net .

On se retrouve bientôt pour parler de nos autres nouveautés musicales.

Frida & Paco

La trame verte à Guebwiller youpiiii !

trame verte fb
Crédit photo : ville de Guebwiller (Vous noterez à l’arrière plan l’intervention d’une cycliste)

Les copains, les guebwillerois ont la chance de profiter depuis quelques mois de la trame verte, keskecé que la trame verte (on vous voit venir) ? Ce sont de ravissants itinéraires végétalisés accessibles à pied, à vélo, à roller (tout mode de circulation non motorisé), un axe de circulation traversant la ville.

En plus d’être très agréable à emprunter pour la balade, la trame verte joint l’utile à l’agréable en facilitant la desserte de sites structurants (école, hôpital, maison de retraite, Dominicains).

Déjà accessible au public, elle sera inaugurée officiellement samedi 12 octobre à 10h30, impasse Schlumberger à Guebwiller. Cet événement est ouvert à tous et il y aura de la surprise de taille, un apéro-musical, bref, une ambiance à déconner !

Le mode d’emploi est hébergé ici, si cela vous intéresse, on le partage sur Twitter également (@mediagueb). Et d’autres infos sur le site de la ville www.ville-guebwiller.fr

Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter une bonne fin de semaine les oiseaux. Des becs.

Frida & Paco

PS : Vous saviez que Johnny avait chanté cela  vous ?

http://www.youtube.com/watch?v=-BqN07Q9Dhk

365 jours en Alsace

alsace365jours Crédit image : Geste Editions

Pas plus tard que l’année dernière à la même période, nous vous présentions Guy Wurth, un de nos lecteurs photographe, amoureux de la nature, qui avait publié un beau livre « Alsace terre de lumières ». Voilà qu’il réitère, en s’entourant cette fois de Jean-Philippe Jenny également photographe et du poète Jean Marie Rohe pour éditer « L’Alsace 365 jours ». Les trois acolytes nous invitent à visiter l’Alsace en photos et en textes de manière ludique, bien entendu Guebwiller n’est pas oubliée, l’église Saint-Léger, par une belle nuit d’hiver a été capturée (voir 15 janvier).

Les photos sont toutes enrichies de citations de Goethe, Rousseau, Voltaire ou Jean Marie Rohe, certaines en alsacien (rassurez-vous, il y a la traduction !). A chaque jour un lieu à visiter, le 28 juin, vous pourriez par exemple vous promener au-dessus de Gueberschwihr, une commune située dans le Haut-Rhin (pas très éloignée de Guebwiller) réputée pour son vignoble, le 2 août, la visite audio-guidée des Dominicains de Haute-Alsace pourrait bien vous surprendre. « Comment peut-on ne pas adorer les cloîtres, ces lieux tranquilles, fermés et frais, inventés, semble-t-il, pour faire naître la pensée pendant qu’on va à pas lents sous les longues arcades mélancoliques ? » Guy de Maupassant.

Enfin, pourquoi ne pas se réserver le plaisir d’ouvrir une page par jour, juste une page et vous laisser aller à un très joli voyage en Alsace.

Excellente soirée !

Des becs.

Frida & Paco

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑