rolandcwagner

Histoire de hasard bizarre, Paco aperçoit l’autre jour sur le bureau de Mlle Abdul, une collègue lusitanienne, un livre intitulé « Rêve de gloire ». Son auteur, Roland C. Wagner, français comme son nom l’indique, lui disait vaguement quelque chose. Normal, c’est  en feuilletant la veille Rock’n’Folk qu’il découvre son nom… dans la rubrique nécrologique.

Car Roland C. Wagner était aussi un musicien, membre du groupe de rock garage (plutôt punk on va dire) Brain Damage, qui a sévi dès la fin des années 70, et qu’il rejoint en 1983 en tant que chanteur.

Au niveau du style littéraire, il s’agit plutôt de science fiction, c’est encore plus clair lorsque l’auteur en parle lui-même :

Voilà, l’oubli est (en partie) réparé.
A la médiathèque sont disponibles « Le chant du Cosmos » et son dernier ouvrage, « Rêve de gloire ».

A bientôt,

Frida & Paco

Publicités