Angkor
Crédit photo: Le Bayon à Angkor au Cambodge par Michel Schmidt

A partir de la semaine prochaine (mardi 26 juin), les murs de la médiathèque de Guebwiller seront parés de vingt magnifiques photographies sur le thème d’un voyage au Cambodge et au Vietnam. Ces photographies sont l’oeuvre de Michel Schmidt, un photographe amateur qui les réalisées dans le cadre d’un voyage dans les deux pays de décembre 2008 à janvier 2009.

vendeuse de boissons
Crédit photo : La vendeuse de boissons à Angkor au Cambodge par Michel Schmidt

Qu’il s’agisse des bas reliefs ou des personnes, j’ai presque exclusivement photographié des femmes. Ce n’était pas un choix délibéré au départ, mais ça l’est devenu. En Asie la révolution patriarcale n’est pas allée jusqu’à effacer totalement le féminin sacré. La féminité et même la sensualité ne sont pas ici synonymes de péché. Au contraire les images des Déesses et des Apsaras, si nombreuses, confèrent à l’art et à la culture une beauté qui est souvent absente en occident. La vie, en Asie du sud-est, est empreinte d’une douceur qui n’est pas seulement Bouddhiste. Les femmes ici sont comme les Apsaras, toujours belles et toujours souriantes, ou peu s’en faut. Elles sont très présentes et actives. C’est cela que j’ai voulu montrer.

Cette exposition sera visible jusqu’au 25 août prochain et un vernissage en présence du photographe aura lieu vendredi 29 juin à la médiathèque à 18h30 avec dégustation de thés raffinés d’Asie & de rouleaux de printemps ! L’entrée est libre… Faut pas se faire prier les oiseaux. Le photographe prendra du temps pour vous expliquer son travail.

Sinon, Michel Schmidt héberge ses photos à cette adresse http://fr.upside-art.com/artists/003059-bretzel268, si vous avez d’y jeter un coup d’oeil, l’intégralité des photos de l’expo y figurent.

Enfin les copains, sachez que la fête de la musique à Guebwiller est maintenue malgré les prévisions alarmistes (ouh affreux, grèle, pluie, brrrr, c’est l’hiver, danger, éclairs dans le ciel et bla bla bla), on se file rencard au Parc de la Marseillaise à partir de 16 heures, la suite du programme est lisible ici, mais ça va être forcément bien.

Des becs.

Frida & Paco

Publicités