laetitia casta laetitia casta1 laetitia casta2
Crédits photos : Dominique Issermann

Le Paco est tout émoustillé dites… Il faut dire qu’au vu de la plastique de Laetitia Casta, on ne peut pas lui en vouloir. Dominique Issermann, célèbre photographe de mode, expose actuellement (profitez-en l’exposition a été prolongée jusqu’au 6 mai) à la Maison Européenne de la photographie à Paris. L’expo met en avant le sublime top model Laetita Casta photographié à Vals (Suisse) dans les Thermes construits par l’architecte Peter Zumthor.

Dominique Issermann a donné rendez-vous à Laetita Casta dans cette merveille de lieu et trente-trois photographies argentiques et numériques en sont nées, elles illustrent aujourd’hui l’expo, toutes d’une beauté à couper le souffle, il suffit de regarder ci-dessus. Un alliage parfait entre les formes généreuses de Laetita Casta et l’architecture brute et anguleuse signée par Peter Zumthor (la perfection on vous dit). L’eau est très présente dans ces photos et celles prises dans les bassins sont impressionnantes, elles dégagent beaucoup de sensualité, on a envie de caresser le corps de Laetitia (oui on s’égare, on s’égare, il a du bol le Stefano, remarquez, il a un physique plutôt gracieux lui aussi). Un livre dans lequel figure l’intégralité des photos de l’exposition a été publié aux éditions Xavier Barral en 2011 et nous venons de l’acquérir.

« Laetitia Casta », c’est le titre de l’exposition, est le dernier travail argentique de Dominique Issermann, elle l’a annoncé. On vous a trouvé une vidéo de Dominique Issermann qui parle de son expo et de son rapport à la photographie.

http://www.france24.com/fr/sites/all/modules/maison/aef_player/flash/player_new.swf

« Ce n’est pas un bassin, c’est un bâtiment rempli d’eau, un lieu où l’eau se répand, la lumière pénètre par des fentes, poignarde les blocs de pierre, traçant sur les murs une carte, le chemin où pendant trois jours, j’ai photographié Laetitia Casta ». Dominique Issermann

Puiqu’on parle photographie, nous vous rappelons que les jeunes Baptiste Schmitt & Samuel Spreyz exposent chez nous, on vous en a parlé ici. C’est jusqu’au 12 mai aux horaires d’ouverture de la médiathèque.

Et l’expo « Du coq à l’âne » par l’auteur-illustrateur Gaëtan Dorémus visible jusqu’au 20 avril à la Cave Dîmière à Guebwiller. Plus d’infos , sinon Anne répond à vos questions par mail, a.cholley@ville-guebwiller.fr

A demain les oiseaux. Des becs.

Frida & Paco

Publicités