whitney-houston

Bah, on ne pouvait pas s’empêcher.

Faut dire que le Paco et moi-même avons usé nos semelles en dansant sur ce slow terrible dans les boums (oui c’était il y a quelques années, pas la peine d’en rajouter).

Des becs.

Frida & Paco (fans des années 80, on ne se refait pas)