come Bellagio
Crédits photos : Actes Sud & Médiathèque de Guebwiller

Au moment de partir vers le charmant bourg montagneux de Bellagio, situé au bord du lac de Côme, on a glissé dans la valise un roman d’un écrivain serbe répondant au doux nom imprononçable de Srdjan Valjarevic (essayez donc pour voir).

Ce roman, « Côme », publié en janvier dernier aux éditions Actes Sud, raconte le séjour d’un jeune écrivain serbe (Valjarevic lui-même), invité pendant un mois à la villa Serbeloni à Bellagio par la fondation Rockefeller pour y écrire. Le jeune homme, plus porté sur la boisson que sur l’écriture va se laisser aller à la procrastination, la paresse, alternant promenades dans la nature et rencontres. Valjarevic manie avec brio les descriptions paysagers (quel plaisir de lire l’épisode de son périple ornithologique dans la montagne !) et des rapports humains. On assiste avec délectation aux prémices d’une histoire d’amour et les longues discussions autour d’un verre entre le narrateur et Augusto, le patron  du café des Sports de Bellagio… Lenteur, douceur de vivre, épicurisme, voici ce que nous a inspiré la lecture de ce premier roman/journal intime. Un enchantement.

Actuellement en commande, il devrait être disponible dans une quinzaine de jours environ à la médiathèque, à suivre les oiseaux…

Frida & Paco

Publicités