polina Crédit image : Casterman

Bastien Vivès , jeune auteur de bandes dessinées de 27 ans, a déjà été récompensé à Angoulême pour son excellent « Goût du chlore » paru en 2008 aux éditions Casterman.

Autant vous dire que nous avions déjà beaucoup apprécié le graphisme très élégant de l’album et attendions avec impatience de découvrir « Polina », l’histoire de la relation d’une jeune danseuse et de son professeur Bojinsky.

On y suit le cheminement d’une danseuse, de l’âge de 6 ans lors de son entrée dans une école de danse classique jusqu’à l’âge adulte. Un parcours difficile fait de travail acharné et de souffrances, on le sait bien, la danse est une discipline rigoureuse. Bastien Vivès qui ignorait tout de l’univers de la danse a travaillé plus de 2 ans sur cette bande dessinée que certains qualifient déjà de « Chef d’oeuvre ». Un album réaliste et touchant au graphisme en noir et blanc encore plus épuré que le précédent « Goût du chlore ».

Pour info, Bastien Vivès possède un blog « Comme quoi », voici l’adresse http://bastienvives.blogspot.com

Demain, on revient pour vous présenter une nouvelle revue gastronomique à laquelle on vient de s’abonner…

Sinon, actuellement, la médiathèque accueille une exposition sur les musiques actuelles, achtung baby, c’est en allemand (le brun est bilingue, il peut vous faire la visite guidée) mais c’est visuel. A voir les p’tits loups.

Des becs.

B&C

Post Scriptum : Polina & le Goût du chlore sont disponibles à la médiathèque

Publicités