Recherche

Blog de la Médiathèque Municipale de Secteur de Guebwiller

Les babillages de Frida et Paco

Mois

février 2011

Une étoile

annie_girardot1_article-1488860 Crédit photo : Giulia Salvatori

Annie Girardot, c’est l’actrice populaire des années 70 mais c’est surtout une filmographie impressionnante à faire pâlir d’envie toutes les Mélanie & Marion. Annie Girardot n’est plus les oiseaux et on pense à elle avec beaucoup de tendresse aujourd’hui, à ses rôles dans « Mourir d’aimer », « Elle cause plus, elle flingue », « La gifle » ou plus récemment « La pianiste », film pour lequel elle obtient son dernier César en 2002. Annie Girardot, c’était la voix rocailleuse, la gitane sans filtre et un tempérament de feu. Annie Girardot, c’était l’actrice de notre enfance, celle avec laquelle on a grandi, forcément une page vient de se tourner et on est un peu triste.

Salut l’artiste !

http://www.youtube-nocookie.com/v/lUZQ2E3HZ_s?fs=1&hl=fr_FR

http://www.youtube-nocookie.com/v/gehcW3r6u5Q?fs=1&hl=fr_FR

C&B

PS : Un bel article de Serge Kaganski dans les Inrocks ici

Publicités

Les Victoires, saison 1

 

stromae-cheese.1284302723

 

 

 

 

Hello,
après les Césars, les Victoires. Cette année, pour faire moins long et soporifique, les organisateurs ont décidé de faire 2 émissions, eh ouais. La première a eu lieu ce mois-ci, la deuxième demain mardi 1er mars.

On propose aussi aux G.O. de la soirée de présenter les défaites de la musique. Chaque année, ils se bousculent au portillon. Pourquoi pas leur proposer une reconversion dans « Un dîner presque parfait », parce que les casseroles, c’est pas c’qui manque.

Allez on commence.
« Imaginez le groupe Indochine qui fait de la moto sans casque sur une route de campagne. Et boum! »(P. Desproges) Au menu de la première soirée, une Victoire d’honneur leur a été remise.
On va pas être trop méchants non plus, la bande à Nicolas se donne sur scène, c’est déjà pas mal.

Le prix de la révélation de l’année a été décerné au groupe Lilly Wood & The Prick, qui a coiffé sur le poteau la populaire Zaz et Camelia Jordana. Wesh c’est trop la loose, la te-hon! Comme c’est la mode cette année des français qui choisissent l’anglais en LV1, vous êtes servis :

Oui on sait bien, il y en a d’autres, et notamment les rémois de The Bewitched Hands (ils sont dispos à la médiathèque), mais on n’est pas dans le jury. Miss Zuckerberg aurait choisi le Benjamin. T’inquiète, il joue dans un film là.

Le meilleur artiste sur scène, c’est Ben l’Oncle Soul, qui dépoussière la soul avec son petit orchestre. Ca bouge!

Meilleur album de chansons, c’est Nanard aux gros biscottos, toujours influencé par les musiques exotiques et afro-cubaines :

Meilleur album rock, « Ginger » de Gaetan Roussel. Le single « Help myself » fait plutôt penser à de la pop ou de la dance, mais s’ils disent que c’est du rock, on doit se tromper. Ok, c’est l’ancien chanteur de Louise Attaque, d’accord. Voici un extrait, c’est vrai que c’est très électrique, ils font attention à leurs intitulés aux Victoires.

On continue avec le meilleur album de musiques urbaines. En français, le meilleur album de rap, puisqu’étaient concernés Soprano, Abd Al Malik, Booba (pas le petit ourson), et Hocus Pocus, quatre artistes de la scène hip-hop donc. Et le gagnant est :

Le gamin du Neuhof a été récompensé, et c’est bien non ? Rap-zouk-slam, musiques mélangées (on dit métissées pour faire politiquement correct).

Au tour du meilleur album de musiques du monde. Pour ceux qui ont eu la chance de la voir aux Eurockéennes de Belfort l’année dernière, Hindi Zahra y a joué avec l’excellent orchestre égyptien (et la caravane passe) Al Tanbura, dont nous avons un disque ici, qui réchauffe pendant l’hiver. Un extrait ci-dessous :

Il nous reste l’électro (musiques électroniques ou dance), et là il y avait du beau monde : DJ Chloé, le Gotan Project, Uffie (et les vampires, on savait pas qu’elle était française), et :

Ouais c’est bien ça non ? Et le pire, c’est qu’on ne l’a même pas encore à la médiathèque, houuuuuu!!
Cette erreur sera réparée sous peu, puisque Stromae et Lilly machin seront disponibles dès le mois de mars.
Pour ce qui est des autres artistes, leurs albums sont ici.

PS : concernant Joan as Police Woman dont on vous a parlé la semaine dernière, j’ai oublié de vous préciser qu’elle sera demain soir mardi 1er mars à la Laiterie de Strasbourg.

allez bonne journée,

CB

Le dimanche c’est critique

Simon-Werner-a-disparu…-Affiche-France

Quelques nouveaux films rempliront bientôt les bacs de la médiathèque, on fera le point à ce sujet la semaine prochaine. En attendant, il y a deux jours, on a vu « Simon Werner a disparu » de Fabrice Gobert avec Ana Girardot (la fille d’Hippolyte), Jules Pellisier, Estevan Carvajal Alegria et d’autres encore qu’on ne va pas tous citer mais dont vous trouverez le nom ici. L’histoire se déroule en 1992 dans un lycée de la région parisienne. Au sein d’une classe de Terminale, le jeune Simon Werner disparaît, puis vient le tour de Laetitia et enfin Jean-Baptiste. Et là tous les scénari sont possibles, les autres élèves de la classe reconstituent l’histoire de ces trois disparitions en fonction des éléments dont ils disposent. Le film démarre sur la scène de la fête d’anniversaire de Jérémie, deux de ses amis sortent prendre l’air, se retrouvent dans la forêt et découvrent un corps. Le réalisateur, à la manière de Gus Van Sant (voir Elephant, Palme d’Or 2003), va raconter l’histoire en remontant plusieurs jours avant la macabre découverte. Quatre personnages vont reconstituer les faits. On peut dire que cette sombre affaire tombe à pic car elle leur permet enfin de rompre avec ce quotidien monotone dans lequel ils sont enfermés. L’intrigue est plutôt efficace, le réalisateur a parsemé son film de petits indices, comme ça l’air de rien, et a savamment décrit le mal-être de ces adolescents à la quête d’un but. Ils se croient tous investis d’une mission, celle de découvrir pourquoi leurs amis se sont volatilisés. Pour sûr qu’on s’est mis à la place de ces jeunes, d’autant plus qu’on est en 1992 et que nous en 1992, on avait à peu près leur âge. La lumière qui se dégage des plans est très belle et l’ambiance troublante. Enfin, mention spéciale pour le choix de la musique, Sonic Youth c’est terrible ! On a littéralement fondu quand on a entendu Love like blood de Killing Joke, d’ailleurs pour ceux qui n’étaient pas nés…

http://www.youtube-nocookie.com/v/TnpwuRlXbhk?fs=1&hl=fr_FR

Hein, franchement ? On l’a en 45 tours pour ceux que ça intéresse.

Et la bande-annonce du film

Excellente soirée les oiseaux.

C&B

Sinon les Césars ?

tetes raides

Hier on a eu droit à la sempiternelle cérémonie des Césars sur Canal + (en clair, la chance !), c’était sans surprise, ennuyeux au possible, long comme un jour sans pain, chiant comme la pluie, y’a bien l’Antoine De Caunes qui a cravaché toute la soirée pour détendre l’atmosphère ou à un moment une certaine Sara Forestier qui nous a parlé de sa petite culotte et de sa virginité (ça c’était pas très drôle), ah mais rien à faire, ils ont du mal à se dérider ces gens du spectacle. Il y a eu également la séquence « j’ai mis une robe pas adaptée à ma morphologie » genre la robe bustier taille 95 C quand tu fais un 85 B et je tenais bêtement ma robe pour pas qu’elle tombe tout en pleurant et en me passant la main dans les cheveux. Notre moment préféré en général, c’est quand un nominé remporte le César et prend un air étonné (oh mon Dieu tant d’honneur pour moi pauvre petit poney) se lève tout tremblotant, traverse la salle, manque de se vautrer parce-que c’est sûr qu’avec des louboutins de 12 cm, c’est pas pratique de marcher, arrive finalement au pupitre en larmes et essouflé comme s’il venait de se mesurer à Karl Lewis aux 100 mètres et se lance dans une tirade de 25 minutes durant laquelle il remercie techniciens, acteurs, photographe, père, mère, frères et soeurs, sans qui bien sûr il ne serait rien qu’un pauvre être sans but dans la vie (cette année, on a eu droit hier à l’acteur branché nouvelles technologies qui avait enregistré son discours sur son smartphone).

A la base, on n’avait pas l’intention de parler « Césars » (on essaie de coller à l’actualité parfois) mais plutôt Baden Baden (ach) qui fait partie de la sélection de nouveautés du brun en ce joli mois de mars. On reprend donc nos bonnes vieilles habitudes, allez musique !

SCENE FRANCAISE

BADEN BADEN « 78 » – Pop

Site internet www.badenbadenmusic.com

http://www.youtube-nocookie.com/v/cij2I-zx01M?fs=1&hl=fr_FR

MADEMOISELLE K « Jouer dehors » – Chanson, rock

www.mademoisellek.fr

http://www.youtube-nocookie.com/v/LvXBJZg76Ls?fs=1&hl=fr_FR

OH LA LA ! « Oh La La ! » – Rock français (anciennement As Dragon)

Le myspace du groupe www.myspace.com/myohlala

http://www.youtube-nocookie.com/v/LhjHBV20ZV4?fs=1&hl=fr_FR


Jeanne CHERHAL « Charade » – Chanson, variété française

Site internet www.jeannecherhal.net

http://www.youtube-nocookie.com/v/lFvVS30HcFM?fs=1&hl=fr_FR


TETES RAIDES « L’an demain » – Chanson rock réaliste, poésie


And the myspace
www.myspace.com/tetesraidesofficiel

http://www.youtube-nocookie.com/v/G1KGFgLIVag?fs=1&hl=fr_FR


HANGAR « Hangar » – Pop, rock


Pas de site internet, des infos sur le site d’Universal
ici

http://www.youtube-nocookie.com/v/YSCdhNw6HKI?fs=1&hl=fr_FR

Nous vous souhaitons un agréable week-end les oiseaux, on se retrouve demain peut-être pour une critique parce-que le dimanche est propice à l’ennui et à la critique.

C&B

Pop et rock version 2011

joan as police woman

Quoi de neuf dans la pop et le rock en 2011 ? De belles petites choses, et d’abord l’américaine Joan As Police Woman. Ce n’est pas vraiment Julie Lescaut, et son premier album (disponible ici) était excellent:

Elle revient aujourd’hui avec « The deep field » et ce clip :

A part ça, le buzz du moment c’est Anna Calvi, jeune artiste anglaise qui a réalisé son premier disque. Cette fois-ci c’est un peu plus brut de décoffrage :

Et là vous allez m’dire « punaise ça me rappelle quelqu’un cette voix! » ou bien encore « Ben c’est quoi c’est conneries ? » Oui c’est sûr (réponse aux deux), mais on va quand même vous passer un titre du père de ce fameux « quelqu’un », qui a lui aussi pas mal influencé la musique américaine. En plus planant que le fils, c’est normal dans les années 60 non ?

Evidemment, ce n’est qu’un aperçu, février se termine et il y a plein d’artistes à découvrir.
Ces 3 là sont évidemment disponibles à la médiathèque.

à la revoyure,
C&B

Belle des champs

arcimboldo_ete_l
Crédit photo : Les quatre saisons, Giuseppe Arcimboldo (1527-1593)

Juan Ramon notre collègue au ravissant prénom hispanique nous a fait la bonne surprise d’accrocher l’expo « Les herbes en ville » un peu plus tôt que prévu, donc celle-ci est visible déjà depuis deux jours chez nous.

Vous noterez que sur ce blogo, dans la colonne de gauche (en haut), nous avons mis en ligne la bibliographie réalisée à l’occasion de la semaine pour les alternatives aux pesticides, il ne tient plus qu’à vous de la consulter…

Figurez-vous qu’Isabelle des « Saisons bio » va organiser mercredi 16 mars prochain un marché bio dans le hall de la médiathèque. Il y aura du fromage, des fruits, des légumes et peut-être du miel (bios évidemment). On sent qu’il va y avoir du « top chef » dans vos cuisines ces prochains temps !

On vous rappelle l’adresse du site internet de la semaine pour les alternatives aux pesticides, www.semaine-sans-pesticides.com, on y va et on prend connaissance du programme complet.

Et pour vous foutre un peu les jetons, voici un extrait du très inquiétant «  Nos enfants nous accuseront » tinnin (même la musique fait peur et puis Didier Super aussi, plus bas…)

http://www.youtube-nocookie.com/v/nXu3w2PqAZw?fs=1&hl=fr_FR

http://www.youtube-nocookie.com/v/-zwkkXO55Y4?fs=1&hl=fr_FR

Demain, on sera plus légers, on parlera musique, de la nouveauté, rien que de la nouveauté…

Des becs.

C&B

Rock et DJ ce samedi à Guebwiller

BabyBringsBadNews

Rock’n’Roll! En effet, ce samedi sera plutôt électrique à Guebwiller, avec deux groupes rock de Mulhouse et Strasbourg, sans oublier la DJ Céline b.
A l’occasion de la sortie de leur premier album, les Baby Brings Bad News investissent la Cave Dîmière. Voici un aperçu scénique de leur musique :

Il y a même un régional de l’étape (on vous aide, il est batteur)

En première partie de soirée, l’autre groupe rock, The Blind Rippers, à l’ambiance plus « atmosphérique », assurera le spectacle :

Vous trouverez le groupe référencé sous un autre nom, Hermetic Delight.

Sinon, en début et fin de soirée, la DJ Céline b. se chargera de la musique derrière ses platines. Comme nous l’avons déjà accueillie ici à la médiathèque, nous vous laissons apprécier en images son univers musical :

En dehors de l’électro, Céline b. est aussi fan de pop, de rock et même de guinguette!

Pour ceux qui aiment les soirées à thème, celle-ci sera consacrée au cabaret. Pour marquer le coup lors de la sortie de leur disques, les Baby Brings Bad News veulent réaliser un clip samedi soir. Il y aura donc des caméras, et pour y figurer, quelques chapeaux, robes ou smokings peuvent faire la différence!

Pour tout renseignement : http://www.facebook.com/home.php#!/babybringsbadnews

Les horaires : ouverture des portes à 20 heures
soirée à thème : Cabaret

Céline b. 20h15 – 21h15
The Blind Rippers 21h30 – 22h15
Baby Brings Bad News 22h30 – 23h45
Céline b. 0h – 1h

Prix : 5 euros (avec une boisson offerte)
12 euros (avec une boisson offerte + l’album du groupe)

PS : le disques des Baby Brings Bad News est en écoute à la médiathèque

Bonne journée!
C&B

Cinéma du Florival : programme du 23 février au 1er mars 2011

PROGRAMME DU 23 FEVRIER AU 1ER MARS 2011

rien a declarer RIEN A DECLARER – France – Comédie
Réalisé par Dany Boon, avec Benoît Poelvoorde, Dany Boon, Julie Bernard

1er janvier 1993 : passage à l’Europe. Deux douaniers, l’un belge, l’autre français, apprennent la disparition prochaine de leur poste frontière situé dans la commune de Courquain France et Koorkin Belgique.
Francophobe de père en fils et douanier belge trop zélé, Ruben Vandevoorde (Benoît Poelvoorde) se voit contraint et forcé d’inaugurer la première brigade volante mixte franco-belge.
Son collègue français, Mathias Ducatel (Dany Boon), considéré par Ruben comme son ennemi de toujours, est secrètement amoureux de sa soeur. Il surprend tout le monde en acceptant de devenir le co-équipier de Vandevoorde et sillonner avec lui les routes de campagnes frontalières à bord d’une 4L d’interception des douanes internationales.

Mercredi 23 février à 18 heures
Jeudi 24 février à 15 heures
Vendredi 25 février à 15 heures
Samedi 26 février à 20h30

http://www.youtube-nocookie.com/v/ipxFN1Ls8bI?fs=1&hl=fr_FR

hors jeu HORS JEU – Art & Essai – Ciné passion – Iran – Comédie dramatique
Réalisé par Jafar Panahi, avec Simo Mobarak Shahi, Safar Samandar, Shayesteh Irani

Qui est cet étrange garçon assis tranquillement dans le coin d’un bus rempli de supporters déchaînés en route pour un match de foot ? En réalité, ce garçon effacé est une fille déguisée.
En Iran, les femmes aussi aiment le foot mais elles ne sont pas autorisées à entrer dans les stades. Avant que le match ne commence, elle est arrêtée et confiée à la brigade des moeurs. Pourtant, cette jeune fille refuse d’abandonner. Elle use de toutes les techniques possibles pour voir le match, malgré tout.

Lundi 28 février à 20h30

http://www.youtube-nocookie.com/v/HJe7RbSHWO8?fs=1&hl=fr_FR

tron l'héritage TRON L’HERITAGE – Numérique 3D – Etats-Unis – Science-fiction
Réalisé par Joseph Kosinski, avec Jeff Bridges, Garrett Hedlund, Olivia Wilde

Sam Flynn, 27 ans, est le fils expert en technologie de Kevin Flynn. Cherchant à percer le mystère de la disparition de son père, il se retrouve aspiré dans ce même monde de programmes redoutables et de jeux mortels où vit son père depuis 25 ans. Avec la fidèle confidente de Kevin, père et fils s’engagent dans un voyage où la mort guette, à travers un cyber univers époustouflant visuellement, devenu plus avancé technologiquement et plus dangereux que jamais…

Mercredi 23 juin à 20h30
Jeudi 24 juin à 17h30
Vendredi 25 juin à 20h30
Dimanche 27 juin à 14h30 & à 17 heures

http://www.youtube-nocookie.com/v/JKOtlEEW6A0?fs=1&hl=fr_FR

chemins de la liberté LES CHEMINS DE LA LIBERTE – Etats-Unis – Aventure
Réalisé par Peter Weir, avec Jim Sturgess, Ed Harris, Saoirse Ronan

En 1940, une petite troupe de prisonniers décide de s’évader d’un camp de travail sibérien.
Pour ces hommes venus de tous les horizons, s’échapper de cet enfer ne sera que le début de l’aventure…

Jeudi 24 février à 20h30
Dimanche 27 février à 20h30

http://www.youtube-nocookie.com/v/PgZQ2aVxkQ8?fs=1&hl=fr_FR

arrietty ARRIETTY, LE PETIT MONDE DES CHAPARDEURS – Japon – Film d’animation
Réalisé par Hiromasa Yonebayashi, avec Mirai Shida, Ryunosuke Kamiki, Kirin Kiki

Dans la banlieue de Tokyo, sous le plancher d’une vieille maison perdue au coeur d’un immense jardin, la minuscule Arrietty vit en secret avec sa famille. Ce sont des chapardeurs…

Mercredi 23 février à 15 heures
Samedi 26 février à 14h30
Dimanche 27 février à 11 heures


http://www.youtube-nocookie.com/v/yToFyFVL-kU?fs=1&hl=fr_FR

Au-Delà AU-DELA – Etats-Unis – Comédie dramatique
Réalisé par Clint Eastwood, avec Matt Damon, Cécile de France, Thierry Neuvic

Au-delà est l’histoire de trois personnages hantés par la mort et les interrogations qu’elle soulève. George est un Américain d’origine modeste, affecté d’un « don » de voyance qui pèse sur lui comme une malédiction. Marie, journaliste française, est confrontée à une expérience de mort imminente, et en a été durablement bouleversée. Et quand Marcus, un jeune garçon de Londres, perd l’être qui lui était le plus cher et le plus indispensable, il se met désespérément en quête de réponses à ses interrogations. George, Marie et Marcus sont guidés par le même besoin de savoir, la même quête. Leurs destinées vont finir par se croiser pour tenter de répondre au mystère de l’Au-delà.

Samedi 26 février à 17 heures
Lundi 28 février à 15 heures


http://www.youtube-nocookie.com/v/Qv4DnOH-jpA?fs=1&hl=fr_FR

fils à jo LE FILS A JO – France – Comédie dramatique
Réalisé par Philippe Guillard, avec Gérard Lanvin, Olivier Marchal, Vincent Moscato

Petit-fils d’une légende de rugby, fils d’une légende, et lui-même légende de rugby, Jo Canavaro élève seul son fils de 13 ans, Tom, dans un petit village du Tarn.
Au grand dam de Jo, Tom est aussi bon en maths que nul sur un terrain. Pour un Canavaro, la légende ne peut s’arrêter là, quitte à monter une équipe de rugby pour Tom contre la volonté de tout le village et celle de son fils lui-même…

Vendredi 25 février à 18 heures
Lundi 28 février à 18 heures
Mardi 1er mars à 20h30


http://www.youtube-nocookie.com/v/NlrNLXsf-QU?fs=1&hl=fr_FR

herissonLE HERISSON – Ciné-senior – France – Comédie dramatique
Réalisé par Mona Achache, avec Josiane Balasko, Garance le Guillermic, Togo Igawa

L’histoire d’une rencontre inattendue : celle de Paloma Josse, petite fille de 11 ans, redoutablement intelligente et suicidaire, de Renée Michel, concierge parisienne discrète et solitaire, et de l’énigmatique Monsieur Kakuro Ozu.

Mardi 1er février à 15 heures

http://www.youtube-nocookie.com/v/b9YUqkbLAko?fs=1&hl=fr_FR

Tarif plein : 6,50 €
Tarifs réduits : 5,50 € lundi et mercredi tarif réduit pour tous
4,50 € dimanche matin et deuxième partie de soirée
4 € sur présentation de la carte Vita culture

Abonnements :
10 places non nominatives (valable 1 an) : 50 €
5 places nominatives (valable 3 mois) : 20 €

Un supplément de 1 € vous sera demandé pour les films en 3D

Cinéma le Florival – 9 rue de l’Ancien Hôpital 68500 Guebwiller
http://www.cinema-florival.com

One more time

Farfelu & l'abeille farfelu et l'abeille
Crédit photo : Médiathèque de Guebwiller

Sons du vendredi, collection 2010/2011#4 18/02/2011, Farfelu & l’Abeille, voilà ce que ça a donné…


http://www.youtube-nocookie.com/v/gmjn29ejlPM?fs=1&hl=fr_FR

A demain !

Film projeté : Le cabinet du docteur Caligari de Robert Wiene (1919)

C&B

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑