ostgutton

Hello,

entre le cérébral et le plus dansant, les rythmes se balancent.
Nous vous proposons un mini-parcours de l’année.
Les allemands et leur exigeante électronique minimale et dansante à la fois tiennent le haut du pavé, en voici un ou deux exemples :

Efdemin (label Kompakt)

Il y en a pas mal d’autres : Apparat, Michael Mayer, Superpitcher, Shed et tous les artistes du label berlinois Ostgut Ton, the label de l’année, de la bombe techno (nous avons une compilation à la médiathèque). Petit aperçu quand-même avec Marcel Fengler :

De par chez nous continuent à sévir les deux lascars de sexy sushi et leur électro « clash » un peu décalé(e), très inspiré(e) par les années 80 (attention les paroles):

Sinon le lorrain Chapelier Fou, qui utilise ses machines et son violon:

sinon, quoi d’autre ? Eh ben les poids lourds de Massive Attack, avec des vidéos toujours très léchées :

Et pour finir dans l’électro, et le rock new wave, le dynamique James Murphy et son LCD Soundsystem:

en vous remerciant, et n’hésitez pas à nous proposer des (p)références.

Bye (ça veut dire ciao en anglais)
B & C

Publicités