Recherche

Blog de la Médiathèque Municipale de Secteur de Guebwiller

Les babillages de Frida et Paco

Mois

octobre 2010

A caractère violent et/ou pornographique

larry clarkelarry clarke1larry clarke3larry clarke4

Crédit photos : Larry Clark
Photo 1 : Untitled 1968 © Courtesy of the artist, Luhring Augustine, New York and Simon Lee Gallery, London
Photo 2 : Untitled, 1979. © Courtesy of the artist, Luhring Augustine, New York and Simon Lee Gallery, London
Photo 3 : Untitled, 1963. © Courtesy of the artist,Luhring Augustine, New York and Simon Lee Gallery, London
Photo 4 : Billy Mann, 1963. © Courtesy of the artist, Luhring Augustine, New York and Simon Lee Gallery, London

L’heure est grave les oiseaux, y’a polémique ! le Musée d’art moderne de Paris expose les photographies de Larry Clark. Jusqu’ici, rien de bien original, excepté le fait que cette exposition ait été interdite (sous le couvert d’un article du code pénal, on ne sait plus lequel hein, faut pas déconner, on n’est pas des juristes) par la mairie de Paris aux enfants/ados de moins de 18 ans. En effet, certaines scènes photographiées auraient été jugées à caractère violent et/ou pornographique (attention, ça peut être les deux).

Avant tout, parlons un peu ce cher Larry Clark. Mais qui est donc ce plaisantin ? Larry Clark est un réalisateur-photographe américain né dans l’Oklahoma en 1947, il est connu pour son travail photographique et cinématographique sur les dérives de l’adolescence. Qui dit dérives, dit alcool, drogue, sexe, violence etc. Il est l’auteur de plusieurs long-métrages dont « Kids » « Ken park » ou « Wassup rockers ».

La mairie de Paris, qui, visiblement, trouve un intérêt au travail de Larry Clark et estime que ses photographies trouveraient leur place dans un musée de la capitale, organise une rétrospective « Kiss the past hello », une rétrospective, rappelons-le c’est l’oeuvre de toute une vie. Notons que la plupart des photos ont été réalisées par Clark dans les années 60, il est important parfois de situer les choses dans leur contexte (guerre du Vietnam, révolution sexuelle). Pourtant, interdire l’accès d’un musée aux moins de 18 ans, là on avoue, que ça nous a laissés un peu perplexes…

Qu’ont-elles de si dérangeantes les photos de Clark ? Les scènes de sexes en érection, celles montrant des ados entrain de se faire un « shoot » ou encore la scène de la baignoire (voir photo 1) où on assiste aux préliminaires d’une scène « à caractère » sexuel entre une fille et un garçon ? Pourtant on les imagine nos ados tout émoustillés à la vue de zizis droits comme des « i », les priver de ça, franchement ! Et c’est bien connu, les ados sont des crétins écervelés qui, à la simple vue d’une seringue remplie d’héroïne, auraient bien envie de s’en injecter une dans le bras. Ah mais c’est peut-être parce-que ces jeunes qui se défoncent n’ont pas la tête de Christiane F. et qu’ils semblent presque « sains » (ben oui, la nana qui se lèche les lèvres avant d’injecter la seringue dans le bras de son camarade, ne semble pas venir des bas-fonds du Berlin-Ouest des années 70). Pourtant, le fait que des images ultra violentes et ultra pornographiques soient diffusées librement sur internet ou à la télévision, on en pense quoi hein ? 
Soyons sérieux un moment, Larry Clark a voulu montrer une réalité, crue certes, la tourmente de l’adolescent, dérangeante probablement, pour certains.

Hormis le fait que l’expo soit interdite aux mineurs (ça c’est dit, mais c’est la loi, enfin c’est ce qu’on a compris), son catalogue n’a pas été édité en France, mais aux Etats-Unis et en Angleterre, aucune affiche n’a été apposée non plus dans les rues parisiennes. Rien de grave pour Larry Clark, on a tellement parlé de la polémique liée à la censure de son expo qu’il n’a aucun souci à se faire sur sa fréquentation, bah il est content le Larry va !

Toi jeune kid, si t’as envie de peaufiner un peu ta culture cinématographique (parce-que y’a pas que Gossip Girl ou Secret Story dans la vie), viens donc à la médiathèque, emprunter « Wassup rockers » de Larry Clark, tu vas voir, tu vas aimer… Et bientôt, le catalogue de l’exposition « Kiss the past hello », enfin si on arrive à l’avoir car ça ne nous semble pas gagné cette affaire.

Pour les personnes majeures, la rétrospective est visible jusqu’au 2 janvier 2011 au Musée d’Art Moderne à Paris 16ème (11 avenue du Président Wilson).

On ne devait pas revenir avant mardi mais vous voyez, on ne peut pas se passer de vous. On espère que vous passerez un bon week-end et n’hésitez pas à venir nous dire ce que vous pensez de l’expo Larry Clark (si vous l’avez vue) ici. See you soon.

C & B

Faites tourner

BO tournée

Il est grand temps de conclure les amis, aujourd’hui, on fait d’une pierre cinq coups en vous présentant les nouveautés « Rap », « Musique du monde », Reggae », « Soul, funk » & « Musiques de films ». On sait, on est dingue mais faut y aller là. Ci-dessous, l’habituel diaporama…

RAP

The ROOTS « How I got over » – Rap innovateur, pas dégueu

BIG BOI « The son of Chico Dusty » – Rap américain en vogue (lunettes de frimeur, baguouse clinquante et bracelets à strass, l’élégance quoi)

MUSIQUES DU MONDE (parce-qu’on aime voyager aussi)

DJ RKK « Elektropik #1 » – Afro-cubain

Hector LAVOE « La voz » – Un classique de la salsa portoricaine

Ballaké SISSOKO & Vincent SEGAL « Chamber music » – Rencontre magique entre la harpe malienne et le violoncelle (your eyes)

REGGAE (parce-qu’on aime bouger aussi)

DUB ORCHESTRA « Sonic deviance » – Electro, rock, dub

SOUL – FUNK – R’N’B – GOSPEL (ne vous enflammez pas va, il n’y a qu’un seul disque)

PLAN B « The defamation – Révélation soul de cet été

MUSIQUES DE FILMS (parce-que des fois la musique dans les films, elle te marque)

Hans ZIMMER « Sherlock Holmes » – Musique symphonique du film

Mathieu AMALRIC « Tournée » – Bande-son entre rock, blues et music-hall

En voilà une affaire rondement bien menée. Ce week-end, il y a peu de chance qu’il y ait du post, on préfère prévenir, mais on reviendra mardi pour vous parler informatique un peu, on aime bien. Bonne fin de semaine les oiseaux !

Caroline & Bruno

Guebwiller : blue christmas and Xmas Tree

noel bleu 2010 Crédit photo : 1024 architecture

Vous vous souvenez bien que l’année passée, Noël à Guebwiller a été
bleu (cliquez sur « bleu » et vous verrez bien) et que le succès a été tel que la ville de Guebwiller a décidé de faire encore mieux. On reste dans le thème du « bleu » car Guebwiller est la ville de Théodore Deck, céramiste et inventeur du « Bleu Deck ».

Vous allez en prendre plein les mirettes et on vous fera décoller vers une féérie électronique et acoustique.
1024 architecture, un label créatif imaginé par deux artistes indépendants, François Wunschel et Pierre Schneider collaborent avec Guebwiller et avec le compositeur et sound designeur, Vincent Villuis (en résidence actuellement aux Dominicains de Haute-Alsace) à l’organisation d’un concept « Noël » très innovant.

1024 architecture , pour situer un peu, a réalisé les installations scéniques visuelles et lumineuses lors de la Nuit Blanche de Paris et pour la Biennale d’Architecture de Venise en 2006 (on est d’accord, ça n’est pas rien)… Quant à Vincent Villius, il est le créateur d’un label qui s’exporte dans différents pays du monde.

En quelques mots, voici ce qui vous sera offert du 28 novembre au 24 décembre 2010 dans les rues de Guebwiller :

Un mapping vidéo (son et lumière 3D) projeté sur la façade de l’église Notre Dame. Du jeudi au dimanche à 19h, 19h et 20h. Durée du mapping : 15 minutes.

Une galaxie de la pièce unique. L’Institut Européen des Arts Céramiques présente exceptionnellement des oeuvres de céramistes (dites les gens, en voilà une idée originale de cadeaux pour Noël, non ?). Tout cela, du jeudi au dimanche (jusqu’au 19 décembre) de 14h à 19h aux Dominicains de Haute-Alsace.

XMAS TREE, le sapin du futur imaginé par
1024 architecture. Une architecture d’acier de plus de 20 mètres (rendez-vous compte) habillée de lumières et d’écrans, un dispositif spatial, visuel et sonore qui émerveillera petits et grands (voir visuel ci-dessus). Du jeudi au dimanche de 17h à 21h place de l’Hôtel de Ville (pour le son et lumière).

Une guinguette spatiale avec farandole de bredalas (succulents petits gâteaux de Noël alsacien) et vin chaud au pied du Xmas Tree. Du jeudi au dimanche de 17h à 21 h.

Un marché de Noël bio avec des produits du terroir. Du jeudi au dimanche de 14h à 21h, place de l’Hôtel de ville.

Le décollage est prévu pour dimanche 28 novembre avec comme programme ce qui suit :
17h30 Place Notre-Dame
un concert de l’Ensemble des Cors des Alpes de la ville de Zug (en Suisse) dans le cadre des Noëlies

18h Place Notre-Dame
son et lumière 3D

18h30 Place de l’Hôtel de Ville
illumination du Xmas Tree, le sapin du futur avec vin chaud et bredalas offerts par la ville de Guebwiller

19h30 Dominicains de Haute-Alsace
vernissage de la Galaxie de la pièce unique


Et rien que pour vous, la vidéo annonçant l’événement (vidéo dont le format a été modifié pour permettre son exportation) :

Elle est visible également sur http://www.noelbleu-alsace.eu dans son format original.

Il ne nous reste plus qu’à vous convier à célébrer ce Noël Bleu en notre compagnie à Guebwiller.

Sachez que vous pouvez vous loger dans notre charmante bourgade très animée, à savoir au domaine du Lac ou à l’hôtel de l’Ange. On vous a mis les liens pour les coordonnées, dépêchez-vous de réserver car nul doute que l’endroit où il faudra être en décembre cette année, cela sera à Guebwiller et nulle part ailleurs.

Contact : Fanny Rossin pour la mairie de Guebwiller f.rossin@ville-guebwiller.fr

www.1024architecture.net
www.ultimae.com
www.les-dominicains.com

Sur ce, on vous dit au 28 novembre !

C&B

Agathe the blues

muddy waters

Ben alors, ça roule la foule ? Est-ce que ça vous dit une petite sélection jazz & blues ? Même si ça ne vous dit pas, on l’a faite quand même. Et un diaporama (qu’on est trop fan de ça), et un (qu’on clique sur la flèche et que ça défile tout seul).

JAZZ

Nnenna FREELON « Calling you » – Jazz vocal

Sophie ALOUR « Opus 3 » – Nouveau jazz, révélation (on serait même un peu fan)

ROSENBERG TRIO & Bireli LAGRENE « Djangologists » – Disque-hommage très réussi à Django Reinhardt (et on rappelle en même temps que Bireli est alsacien, bas-rhinois certes mais bon…)

Céline BONACINIA « Way of life » – Jazz français, saxophone

LYAMBIKO « Something like reality » – Jazz vocal – 2010
Etait aux Dominicains de Haute-Alsace à Guebwiller début octobre (non on ne vous met pas le lien, puisque c’est déjà passé)

Ibrahim MAALOUF « Diachronism » – Electro-jazz et musiques du monde. En live à Schiltigheim à la salle des Fête, dans le Bas-Rhin. Venez par pour réserver votre billet en ligne (comment qu’on est trop sympa)

Jamie CULLUM « Devil may care ! » – Pop star du jazz ! En concert au Konzerthaus à Freiburg (en Allemagne) le 2 décembre prochain. Billets en ligne ici (Ne nous remerciez pas, ça n’est pas la peine)

Art PEPPER « Meets the rhythm section » – classique jazz des années 50 malheureusement plus en activité ! C’est ballot.

BLUES

Muddy WATERS « Hard again » – Peut-être son meilleur disque, années 70

Demain on parlera de la Noël à Guebwiller parce-qu’on aime bien. Vous n’allez pas en revenir tellement que ça va être bien. Des becs.

C&B

Cinéma le Florival : programme du 27 octobre au 2 novembre 2010

PROGRAMME DU 27 OCTOBRE AU 2 NOVEMBRE 2010

poetry POETRY (Art & Essai) – VOSTF – Ciné Passion – Corée du Sud – Drame
Réalisé par Lee Chang-Dong, avec yoon Jung-hee, David Lee, Kim Hira

Dans une petite ville de la province du Gyeonggi traversée par le fleuve Han, Mija vit avec son petit-fils, qui est collégien. C’est une femme excentrique, pleine de curiosité, qui aime soigner son apparence, arborant des chapeaux à motifs floraux et des tenues aux couleurs vives. Le hasard l’amène à suivre des cours de poésie à la maison de la culture de son quartier et, pour la première fois dans sa vie, à écrire un poème.
Elle cherche la beauté dans son environnement habituel auquel elle n’a pas prêté une attention particulière jusque-là. Elle a l’impression de découvrir pour la première fois les choses qu’elle a toujours vues, et cela la stimule. Cependant, survient un événement inattendu qui lui fait réaliser que la vie n’est pas aussi belle qu’elle le pensait.

Lundi 1er novembre à 20h30

des hommes et des dieux DES HOMMES ET DES DIEUX – Ciné Senior – France – Drame
Réalisé par Xavier Beauvois, avec Lambert Wilson, Michael Lonsdale, Olivier Rabourdin

Un monastère perché dans les montagnes du Maghreb, dans les années 1990. Huit moines chrétiens français vivent en harmonie avec leurs frères musulmans. Quand une équipe de travailleurs étrangers est massacrée par un groupe islamiste, la terreur s’installe dans la région. L’armée propose une protection aux moines, mais ceux-ci refusent. Doivent-ils partir ? Malgré les menaces grandissantes qui les entourent, la décision des moines de rester coûte que coûte, se concrétise jour après jour…

Mardi 2 novembre à 15 heures

arthur3 ARTHUR 3, LA GUERRE DES DEUX MONDES – France – Animation
Réalisé par Luc Besson, avec Freddi Highmore, Selena Gomez, Lou Reed

Maltazard a réussi à se hisser parmi les hommes. Son but est clair : former une armée de séides géants pour imposer son règne à l’univers.
Seul Arthur semble en mesure de le contrer… à condition qu’il parvienne à regagner sa chambre et à reprendre sa taille habituelle !

Mercredi 27 octobre à 14h30
Vendredi 29 octobre à 14h30
Samedi 30 octobre à 14h30
Dimanche 31 octobre à 14h30
Lundi 1er novembre à 17h30

amore AMORE (Art & Essai) – VOSTF – Italie – Drame
Réalisé par Luca Guadagnino, avec Tilda Swinton, Alba Rohrwacher, Pippo Delbono

Dans la propriété des Recchi, riche famille d’industriels milanais, Emma coule des jours monotones, enfermée dans son mariage et son sens du devoir.
Au printemps, elle fait la connaissance d’Antonio, surdoué en cuisine et meilleur ami de son fils.
Leur rencontre déclenche des passions longtemps réprimées et conduit Emma sur le chemin d’un retour à la vie.

Mercredi 27 octobre à 20h30
Jeudi 28 octobre à 17h30
Mardi 2 novembre à 17h30

resident evil 3 RESIDENT EVIL (Numérique 3D) – Soirée Halloween – Angleterre – Epouvante-horreur
Réalisé par Paul W.S. Anderson, avec Milla Jovovich, Ali Larter, Shawn Roberts

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Dans un monde ravagé par un virus, transformant ses victimes en morts-vivants, Alice continue sa lutte à mort avec Umbrella Corporation. Elle poursuit son voyage à la recherche de survivants et d’un lieu sûr où les mener.
Cette quête les mène à Los Angeles mais ils constatent très vite que la ville est infestée par des milliers de morts-vivants. Alice et ses compagnons (dont un vieil ami inattendu) sont sur le point de tomber dans un piège d’Umbrella.

Dimanche 31 octobre à 20h30 & à 22h30

wall streetWALL STREET – Etats-Unis – Drame
Réalisé par Oliver Stone, avec Michael Douglas, Shia LeBeouf, Josh Brolin

Wall Street, New York : en plein krach boursier de 2008, un jeune trader, Jacob Moore, est prêt à tout pour venger son mentor, que d’obscures tractations financières ont poussé au suicide. Il demande de l’aide à Gordon Gekko, le meilleur – et le pire – des gourous de la finance, qui vient de sortir de 20 ans de prison pour délit d’initié. Jacob va apprendre à ses dépens que Gekko reste un maître de la manipulation, et que l’argent ne dort jamais.

Jeudi 28 octobre à 20h30
Vendredi 29 octobre à 17 heures
Samedi 30 octobre à 20h30

donnant donnant DONNANT DONNANT – France – Comédie
Réalisé par Isabelle Mergault, avec Daniel Auteuil, Sabine Azema, Medeea Marinescu

Evadé de prison et recherché par toutes les polices, Constant Billot trouve refuge sur une péniche abandonnée. Silvia, une jeune habitante de ce coin perdu qu’elle rêve de quitter, découvre l’homme traqué. Elle lui propose un implacable marché : Constant doit tuer Jeanne, sa mère adoptive, sinon elle le dénonce à la police ! C’est donnant, donnant ! Piégé, Constant ne peut qu’accepter le marché de sa ravissante maître chanteur. Mais Constant n’est pas un assassin. Loin de là ! Un piège plus redoutable que celui de la prison va dès lors se refermer sur lui : celui des sentiments.

Vendredi 29 octobre à 20h30
Samedi 30 octobre à 17 heures
Mardi 2 novembre à 20h30


Tarif plein : 6,50 €
Tarifs réduits : 5,50 € lundi et mercredi tarif réduit pour tous
4,50 € dimanche matin et deuxième partie de soirée
4 € sur présentation de la carte Vita culture

Abonnements :
10 places non nominatives (valable 1 an) : 50 €
5 places nominatives (valable 3 mois) : 20 €

Un supplémentaire de 1 € vous sera demandé pour les films en 3D (location des lunettes)

Cinéma le Florival – 68500 Guebwiller
http://www.cinema-florival.com

I need Pony Pony Run Run

Alors elle vous a plu la sélection musicale d’hier ? Tant mieux, y’a une suite, on a décidé de vous faire danser un peu les p’tits clous sur du Pony Pony Run Run, entre autres (parait que le groupe est tendance).

POP ROCK FOLK

Il est bien le diaporama hein ?

ARCADE FIRE « The suburbs » – Pop, années 2010


PONY PONY RUN RUN « You need P.P. Run Run » – ‘tain trop bien. Sensation de l’été, groupe français à la mode anglaise


COCO ROSIE « Grey oceans » – Nouveau folk, à la mode. En concert à la Laiterie à Strasbourg le 2 novembre prochain (on vous a mis le lien pour commander le billet)


BOOGERS « As clean as possible » – Pop, blues made in France



KORN « Korn III » – Metal efficace


SCALA & KOLACNY BROTHERS « One winged-angel » – Chorale de reprises (Björk, Radhiohead…), à un moment donné, ils reprennent « Creep », ça fout un peu les j’tons.


THE DEAD WEATHER « Sea of cowards » – Supergroupe rock des States


Alina ORLOVA « Laukimis sue dingo » – Pépite pop lituanienne. Dommage, elle est passée à la Laiterie début octobre.


C’est tout pour aujourd’hui. Ce soir, on sera en week-end, ça vous fait une belle jambe. On reviendra un peu plus calmes lundi pour du jazz et du blues. Faites-le bien les oiseaux.

Caro & Bruno

Nouvelles fraîches

Déjà plusieurs jours que nous vous promettons un peu de musique, bon sang, il était temps ! Les nouveautés musicales sont déjà dans les bacs depuis quelques semaines, c’est parti les kikis…

SCENE FRANCAISE

Benoît DOREMUS « 2020 » – Nouvelle chanson à texte


Yannick NOAH « Frontières » – Chanson (engagée) par un chanteur tennisman (engagé), variétés…


LA CARAVANE PASSE « Ahora in da futur » – Chanson – Balkans


ELECTRO

UFFIE « Sex dreams… » – A défaut qu’ils soient sweet. Electro, pop


SHED « The travaller » – Electro allemande – minimal


M.I.A. « Maya » – Nouveaux sons


Laurent GARNIER « Unreasonable behaviour » – Classique techno (la crème de la crème)




Demain même heure, même endroit pour la pop, le rock et le reste. Pony pony run run, marrant ce nom.

Caro & Bruno

iPad, ami de l’homme

ipad-32 Crédit photo : Apple

On pourrait peut-être vous parler un peu de l’objet technologique qui fait beaucoup de bruit du côté de Guebwiller. L’iPad, nous avons nommé. La tablette tactile récemment acquise par la médiathèque et mise à disposition gratuitement pour son public tant aimé, rencontre un bien beau succès, ça on le sait déjà. Mais voyons voir un peu ce qu’on peut faire à l’aide de cet objet marrant.

En préambule, sachez que nous avons opté pour la version 32 Go (Giga-octets, ‘tain arrêtez de prendre votre air affolé quand on parle un peu technique) wifi.

Alors que peux-t’on faire à l’aide d’un iPad ? On peut se connecter à internet, écouter de la musique grâce à l’application « Ipod », enregistrer sa messagerie électronique et recevoir des alertes dès réception d’un mail, créer son album photo, avoir un accès direct à youtube et à iTunes, accéder à l’apple store pour acheter des applications, gérer son calendrier…

Nous avons choisi de télécharger un certain nombre d’applications gratuites permettant la lecture de la presse (24 heures, Télérama, Courrier International, Les Inrockuptibles) ainsi que des romans et essais littéraires.

Les plus (ça veut dire ce qui est bien sur l’iPad) : L’iPad répond rapidement aux commandes et est ludique. L’écran tactile est sensible et facile à utiliser, rappelons que l’utilisation d’un stylet est parfaitement inutile, les doigts, rien que les doigts, le stylet, ça ne marche pas. L’iPad est un bel objet hein, soyons honnête. On peut exécuter plusieurs applications en même temps. On peut également agrandir l’écran avec ses doigts (trop fendard) si on est un peu bigleux. Le sens d’orientation peut basculer du portrait au paysage (ça évite bien des torticolis cette affaire), en haut ou en bas, l’iPad s’en fout, il a compris que t’avais envie de faire la roue. L’iPad est léger comme une plume. 

Les moins (car y’en a, faut être honnête avec le public) : L‘iPad se salit très vite, et pour cause, les doigts gras qui tapotent l’écran tactile, donc faut le nettoyer quinze fois par jour à l’aide d’une chiffonnette en peau de chamois sinon l’écran se raye, ça craint. Les applications gratuites sont très verrouillées, à part celle de « L’Express » qui est aussi bien faite que celle de « Le monde » pour iPhone (Informations régulièrement mises à jour), en gros, si on veut de la super application, faut banquer. Evidemment, les meilleures applications sont aussi les plus chères. Impossible d’installer quelque programme qui ne provienne d’Apple Store. Pas de port USB non plus, c’est bien dommage. Beaucoup trop d’applications disponibles sur l’Apple Store (environ 150 000), on s’y perd.

Conclusion (parce-qu’il faut toujours une bonne conclusion dans une dissert’) : Bien, bien. Venez donc le tester un peu chez nous.

Partez maintenant.

Caro & Bruno

Cinéma du Florival : programme du 20 au 26 octobre 2010

PROGRAMME DU 20 AU 26 OCTOBRE 2010

arthur3 ARTHUR 3 : LA GUERRE DES DEUX MONDES – France – Animation, aventure
Réalisé par Luc Besson, avec Freddie Highmore, Selena Gomez, Lou Reed

Maltazard a réussi à se hisser parmi les hommes. Son but est clair : former une armée de séides géants pour imposer son règne à l’univers.
Seul Arthur semble en mesure de le contrer…

Mercredi 20 octobre à 14h30 & à 20h30
Jeudi 21 octobre à 18 heures
Vendredi 22 octobre à 18 heures
Samedi 23 octobre à 14h30 & à 20h30
Dimanche 24 octobre à 11 heures & à 14h30
Mardi 26 octobre à 14h30





moi moche et mechant MOI, MOCHE ET MECHANT (Numérique 3D) – France – Animation
Réalisé par Pierre Coffin, Chris Renaud, avec Steve Carell, Jason Segel

Dans un charmant quartier résidentiel délimité par des clôtures de bois blanc et orné de rosiers fleurissants se dresse une bâtisse noire entourée d’une pelouse en friche. Cette façade sinistre cache un secret : Gru, un méchant vilain, entouré d’une myriade de sous-fifres et armé jusqu’aux dents, qui, à l’insu du voisinage, complote le plus gros casse de tous les temps : voler la lune (Oui, la lune !)…
Gru affectionne toutes sortes de sales joujoux. Il possède une multitude de véhicules de combat aérien et terrestre et un arsenal de rayons immobilisants et rétrécissants avec lesquels il anéantit tous ceux qui osent lui barrer la route… jusqu’au jour où il tombe nez à nez avec trois petites orphelines qui voient en lui quelqu’un de tout à fait différent : un papa.
Le plus grand vilain de tous les temps se retrouve confronté à sa plus dure épreuve : trois fillettes prénommées Margo, Edith et Agnes.

Mercredi 20 octobre à 17 heures
Dimanche 24 octobre à 17 heures
Lundi 25 octobre à 14h30
Mardi 26 octobre à 18 heures

vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu VOUS ALLEZ RENCONTRER UN BEL ET SOMBRE INCONNU (Art & Essai) – VOSTF – Etats-Unis – Comédie
Réalisé par Woody Allen, avec Naomi Watts, Antonio Banderas, Josh Brolin

Tout commence une nuit, lorsqu’Alfie se réveille, paniqué à l’idée qu’il ne lui reste plus que quelques précieuses années à vivre. Cédant à l’appel du démon de midi, il met abruptement fin à quarante années de mariage en abandonnant sa femme Helena. Après une tentative de suicide et une analyse vite arrêtée, celle-ci trouve un réconfort inattendu auprès d’une voyante, Cristal, qui lui prédit une histoire d’amour avec un « grand inconnu tout de noir vêtu »…

Jeudi 21 octobre à 20h30
Vendredi 22 octobre à 20h30
Samedi 23 octobre à 17 heures
Dimanche 24 octobre à 20h30
Lundi 25 octobre à 18 heures
Mardi 26 octobre à 20h30



etranger en moi L’ETRANGER EN MOI – En avant-première – Allemagne – Ciné Passion (Art & Essai VOSTF)
PR0JECTION/DEBAT AUTOUR DU FILM
Réalisé par Emily Atef, avec Susanne Wolff, Johann von Bülow

Rebecca (32 ans) et son ami Julian (34 ans) attendent leur premier enfant et en sont ravis. Lorsque Rebecca donne naissance à un petit garçon en parfaite santé, leur bonheur semble complet. Mais Rebecca ne ressent pas l’amour maternel inconditionnel qu’elle était censée éprouver et elle ne sait plus du tout où elle en est. Ne sachant pas vers qui se tourner, elle désespère d’autant plus que son propre bébé est pour elle un parfait étranger. A chaque jour qui passe, son incapacité à s’occuper de son enfant devient de plus en plus évidente.

Lundi 25 octobre à 20h30

http://www.dailymotion.com/swf/video/x8sa3j?additionalInfos=0

Cannes 2008 : la réalisatrice franco-iranienne Emily Atef
envoyé par rfi. – Regardez plus de films, séries et bandes annonces.

Tarif plein : 6,50 €
Tarifs réduits : 5,50 € lundi et mercredi tarif réduit pour tous
4,50 € dimanche matin et deuxième partie de soirée
4 € sur présentation de la carte Vita culture

Abonnements :
10 places non nominatives (valable 1 an) : 50 €
5 places nominatives (valable 3 mois) : 20 €

Un supplément de 1 € vous sera demandé pour les films en 3D

Cinéma le Florival – 68500 Guebwiller
http://www.cinema-florival.com

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑