yan
Copyright Photo : Médiathèque de Guebwiller, Yan Gilg

Un mois après le déménagement du brun et de sa section musique, l’heure est au bilan (pour ceux qui découvrent ce blog de la mort qui tue, allez donc lire ceci sinon faudra pas vous plaindre de n’y rien comprendre).

Donc, nous disions que maintenant quand vous arrivez chez nous, vous trouvez à la place de l’espace « périodiques » et « polars, thrillers », la section musique. Croyez-nous qu’on s’est payé de franches parties de rigolades en observant la réaction des lecteurs. Certains étaient pris de panique et nous regardaient les yeux exorbités (tels Carrie au bal du diable dans la scène finale) : « C’est quoi ça ??? Vous nous avez enlevé l’Equipe ? » « ‘tain zavez plus d’place, vous avez jeté les revues ? C’est honteux, c’est quand même de l’argent public ! » « Nan mais moi je vais résilier si ça continue, d’ailleurs tiens je pars à Soultz pour la peine », d’autres ont feint ne pas se rendre compte du changement et s’en sont allés sifflotant vers les bacs de disques pour finalement nous interpeller au bout de 10 minutes « heu dites, c’est normal qu’il y ait les disques ici maintenant ? ».

Et nous voilà partis le brun, Jaja, la miss Abdul, JR et moi-même dans des tirades interminables expliquant que voilà, la section musique avait déménagé certes, mais que, les périodiques, les polars et thrillers également. En outre, un nouvel espace convivial était né, qu’au sein de ce nouvel espace, les usagers trouveraient un service de qualité (mieux qu’avant encore, c’est dire), qu’ils pourraient se connecter à internet en wifi gratuitement avec prêt d’ordinateurs portables et que bientôt, nous allions acheter un ipad pour faire nos malins. Bref, mis à part un ou deux réfractaires à tout changement (y’en a hein, faut pas se voiler la face), les habitudes se sont créées naturellement et il faut les voir nos lecteurs, comme ils sont contents d’aller se poser pour lire leur revue ou pour se connecter au web, ils nous l’ont dit, ils apprécient l’endroit calme, propice à la concentration. Ah ils sont sympas nos lecteurs !

Alors que peut-on en conclure ? Que nous avons pris la bonne décision tout simplement et que finalement, en déplaçant deux ou trois meubles, on s’est refait un bel intérieur tout neuf. Bientôt une fête pour célébrer tout cela (on en reparle la semaine prochaine). Sinon, l’ipad est commandé et sera disponible dans les jours qui viennent (enfin quand on aura compris comment ça fonctionne ce machin). Des becs les piafs.

C. and B…

Publicités