Le foot, c’est bientôt réglé cette affaire, alors on vous le donne dans le mille, faute de programmes intéressants à la télévision, vous risquez de savamment vous ennuyer le soir. Mais nous, on est là et on a acheté spécialement pour vous, quelques films et séries réjouissants pour cet été, parce-que tout le monde n’a pas la chance de partir en vacances à Sumatra ou Bora Bora… Rappelez-vous que depuis le début de la semaine, la médiathèque fonctionne en horaires d’été (voir les horaires précis en haut à gauche), en gros, c’est ouvert tous les matins (du mardi au samedi) et les après-midi à partir de 16 heures. La bonne nouvelle est que cette année, point d’inventaire les oiseaux, vous allez pouvoir profiter du lieu tout l’été, et abusez-en, les étagères et bacs sont pleins, c’est le moment de lire les best-sellers réservés cent fois durant le reste de l’année !

Nous vous conseillons…

i love you phillip morris I LOVE YOU PHILLIP MORRIS de John Requa & Glenn Ficarra avec Jim Carrey & Ewan McGregor

Résumé Allociné (on n’est pas comme ça hein, on indique toujours la source) : L’histoire vraie d’un ex-flic, ex-mari, ex-arnaqueur aux assurances, ex-prisonnier modèle et éternel amant du codétenu Phillip Morris. Steven Russell est prêt à tout pour ne jamais être séparé de l’homme de sa vie. Ce qui implique notamment de ne pas moisir en prison. Jusqu’où peut-on aller par amour? Très loin si l’on en croit l’histoire incroyable de Steven Russell, un génie de l’évasion rattrapé par son romantisme.
On ne l’a pas encore vu (ce qui explique la source Allociné) mais un film dans lequel joue Jim Carrey ne peut pas être un navet, non ça n’est pas possible (on garde encore en tête ses rôles dans The truman show et dans Eternal sunshine of the spotless mind) et à en lire les critiques dithyrambiques à l’égard de ce « I love you Phillip Morris », on y va et on ne discute pas.


père de mes enfants LE PERE DE MES ENFANTS de Mia Hansen-Love avec Chiara Caselli, Louis-Do de Lencquesaing et Alice de Lencquesaing

Mia Hansen-Love dresse le portrait du producteur de cinéma Hubert Balsan durant les derniers jours de sa vie, avant son suicide. Le père de mes enfants n’est pas seulement un film sur le cinéma mais surtout un film sur la famille et l’anéantissement que ressentent la femme et les enfants lors de la disparition brutale de leur mari et père. Magnifique, vraiment magnifique.


the doors THE DOORS d’Oliver Stone avec Val Kilmer, Meg Ryan et Mario Kassar

Si vous avez aimé le document de Tom DiCillo « When you’re strange » sorti au cinéma le mois dernier et que vous êtes tombé en pâmoison face à la folie douce du chanteur mythique des Doors, Jim Morrison, « The doors » d’Oliver Stone (sorti en 1991) est alors fait pour vous. Fan des Doors visiblement, Oliver Stone décrit avec passion l’ascension du célèbre groupe de rock et la descente aux enfers de Jim Morrison qui, rappelons-le est mort à Paris en 1971 et est enterré au cimetière du Père Lachaise. D’après les puristes, il semblerait que le film comporte quelques erreurs quant à certains événements de la vie de Jim Morrison, mais est-ce important ? Nous, on a apprécié les longs intermèdes musicaux durant lesquels l’acteur principal Val Kilmer (qui signe son meilleur rôle au cinéma) interprète plusieurs passages des titres des Doors. Vous l’aurez compris, il s’agit surtout d’un film sur Jim Morrison, les autres membres du groupe sont plutôt dans l’ombre, mais soyez certains qu’après avoir « The doors », vous passerez le reste de l’été à écouter en boucle « Light my fire », « The end » ou « L.A. woman ». C’est ce qui nous est arrivé à nous, en 1991, lorsqu’on l’a vu (au moins 7 fois) au cinéma…


dr-house-saison-5 DR HOUSE SAISON 5 créé par David Shore avec Hugh Laurie, Lisa Edelstein et Omar Epps

Les nouvelles aventures du docteur misanthrope à la canne, House qui, à l’aide de son équipe de brillants toubibs, résolvent toujours avec brio les mystérieux cas médicaux au sein du service « diagnostic » de l’hôpital de Princeton. On vous voit déjà venir avec vos gros sabots, « Oui c’est une sorte d’Urgence, on en a marre des séries médicales », mais non, là on est très loin des pseudo-aventures sentimentales qui naissent dans les couloirs de l’hôpital, des beaux médecins ténébreux ou des infirmières en mal d’amour. Déjà dans Dr House, il n’y a pas d’infirmières, enfin si mais des figurantes, point d’histoires d’amour non plus, ou alors de temps à autre, une petite pelle roulée vite fait entre deux portes, pas de bons sentiments non plus, non House (le doc) est très méchant, il possède un humour cinglant et prend un malin plaisir à résoudre ses énigmes médicales tel un inspecteur de police. Si avec cela, nous ne vous avons pas convaincu, vous n’avez qu’à vous refaire l’intégrale de « Friends » ou d' »Arnold et Willy ».


Sur ce, nous vous souhaitons de passer un bien agréable week-end sous le soleil des tropiques. A vos maillots de bain ! Des becs et encore des becs.

Bruno & Caroline

Publicités