louise bourgeoislouise bourgeois sculpture

Photos © Raymond Ramis Louise Bourgeois en 1990 derrière sa sculpture en marbre « Eye to eye », 1970 et sculpture « Maman », 1999

Elle était née au siècle précédent, un 28 décembre 1911 en banlieue parisienne, elle avait fait des études d’Art à Paris (Beaux-Arts, école Boule) et avait eu comme professeurs Paul Colin ou Fernand Léger, elle avait vécu le surréalisme, l’expressionnisme abstrait et le minimalisme, elle avait migré aux Etats-Unis par amour un peu avant la seconde guerre mondiale, elle était l’auteur de sculptures monumentales d’araignées représentant sa mère, elle était solitaire et discrète, elle avait « misé sur l’art plutôt que sur la vie », elle était une immense artiste, la plus célèbre femme artiste du monde, Louise Bourgeois est morte hier lundi 31 mai à l’âge de 98 ans.

Disponible à la médiathèque de Guebwiller, un numéro de Connaissance des Arts entièrement consacré à Louise Bourgeois et un DVD retraçant la vie de l’artiste.
En commande, deux monographies sur Louise Bourgeois, « Louise Bourgeois au Centre Pompidou » et « Louise Bourgeois » aux éditions Phaidon.

A suivre tout à l’heure, le programme du cinéma du Florival et une bibliographie…

Caroline.

Publicités