samudaripen yan

Copyright photos : Compagnie Mémoires Vives & Médiathèque de Guebwiller

Il y a eu la présentation de la création Samudaripen en novembre dernier par Sophie Marest des Dominicains de Haute-Alsace, puis la candidature de la classe de 3ème Segpa du collège Mathias Grünewald de Guebwiller, il y a eu ensuite en janvier la rencontre de Yan Gilg avec les élèves de cette classe et les heures de discussion autour du sujet de la déportation des Tziganes, il y a eu encore le travail d’écriture des textes dirigé par Yan pendant trois mois. Enfin, il y a eu le spectacle « Samudaripen » par la compagnie Mémoires Vives vendredi 24 avril à l’espace Grün à Cernay et là nous avons séduits pas sa qualité…

Sapudaripen est donc le nouveau spectacle de la Compagnie Mémoires Vives dirigée par le chorégraphe, auteur, compositeur Yan Gilg. Il raconte l’histoire de ces Tziganes déportés durant la Seconde Guerre Mondiale, il traite surtout l’histoire du racisme et ravive ainsi la mémoire de ces milliers de roms persécutés. Le spectacle est composé de poésie, images d’archives, rap, musique et danse hip hop et se situe dans un camp de concentration quelque part en France ou en Europe, les barbelés sont ancrés sur la scène, séparant les artistes des spectateurs.
Quatre danseurs évoluent dans ce camp et racontent en dansant le quotidien des déportés (le travail éreintant, la distribution des repas, la faim, la souffrance) sur fond de textes scandés par Yan Gilg. Sur scène, sont également présents trois fabuleux musiciens manouches (deux guitares et une contrebasse). C’est passionnant et bouleversant. 

Yan trouvait important de rappeler que le rejet de la population des gens du voyage était antérieure au régime de Vichy, en effet, dès 1912, la régime de la IIIème République en France impose aux Tziganes un carnet anthropométrique, la volonté étant de constituer un fichier de nomades…

Vous pouvez consulter le site internet de la Compagnie Mémoires Vives à cette adresse http://www.cie-memoires-vives.org pour connaître les prochaines dates et lieu du spectacle.
Par ailleurs, nous vous proposerons début juin le disque enregistré par les élèves de 3ème Segpa sur ce projet Samudaripen.

Bruno & Caroline.

http://www.les-dominicains.com



PS : Ce projet d’atelier d’écriture a vu le jour grâce aux Dominicains de Haute-Alsace.

Publicités