frédéric mitterrand Photo © L’express

Soyons sérieux 5 minutes, l’heure est grave car selon l’enquête publiée fin 2009 relative aux pratiques culturelles des Français, la lecture (dans son mode traditionnel) va mal ! Et pourquoi, je vous le demande ? Parce-que les habitudes ont changé mes oiseaux, mais oui, il paraît que les 14-25 ans (moi je dirais que les trentenaires et quadragénaires sont également des geeks en puissance) passent leur temps le nez collé sur leur écran d’ordinateur, le casque vissé sur les oreilles, l’ipod tournant en boucle… La caricature est un peu limite, certes, mais il faut dire que l’évolution technologique étant ce qu’elle est, on glisse lentement vers une érosion de la lecture (c’est pas moi qui le dit c’est le Ministère de la culture). Mais pas que la lecture, la musique et la vidéo sont également en danger.

Vous vous doutez bien que les biblio/médiathèques souffrent de cette situation puisque leur fréquentation est en baisse, soyons honnête, lorsque nous avons inauguré notre belle médiathèque à Guebwiller en octobre 1997, l’affluence était impressionnante, le taux de rotation était excellent et les rayons étaient souvent vides. Bien sûr qu’on a essayé de se mettre « à la page » parce qu’on est pas des billes en informatique non plus hein, en proposant de nouveaux services tels que la mise en place d’un espace dédié à internet, la naissance d’un blog (qu’on aime passionnément), la présence sur facebook etc. mais cela n’est pas suffisant, les gens nous boudent (pas tous fort heureusement). Pour vous donner un exemple explicite, l’offre proposée par certains sites en matière de téléchargement (légal) de musique ou de VOD est si riche qu’il nous est impossible, à nous pauvres biblio/médiathèques, de les concurrencer. Actuellement, nous sommes entrain de réfléchir à un éventuelle possibilité de téléchargement de musique via notre portail documentaire, mais ne vous emballons pas, nous n’en sommes qu’aux prémisces de la réflexion… Non ça ne remplacera pas le cd mais ça permettra à nos abonnés d’avoir accès à du son en téléchargement. Par ailleurs, le livre numérique peut également avoir sa place en bibliothèque, à voir. Voilà, on y est, c’est la révolution numérique !

Heureusement que Frédéric Mitterand, notre Ministre de la Culture a décidé de prendre le taureau par les cornes et qu’il nous a sorti un plan pour développer la lecture de derrière les fagots. Il a présenté le 30 mars dernier 14 propositions s’organisant autour de trois axes principaux en direction du livre et de la lecture. Non je ne vais pas toutes vous les énumérer ici, cela serait beaucoup trop long mais je vous invite à cliquer sur le document (pdf) ci-dessous pour connaître ces propositions dans le détail.

DP Livre 2010

Sinon, vous avez peut-être remarqué que sur la page d’accueil, j’ai ajouté un lien vers le site du Ministère de la Culture, ça peut toujours être intéressant…

Allez, soyons forts et lisons ! Demain, plus de légereté avec Bruno qui a encore acheté des disques, on a du mal à le suivre ce garçon…

Caroline.

Publicités