KatiaJean-Raymond
Photos © Médiathèque de Guebwiller

Et le dernier texte écrit par Tracy, Linda & Prescillia intitulé « Samudaripen ».

Refrain :
SAMUDARIPEN, sa haine, ta peine
SAMUDARIPEN, c’est ta mort au programme
SAMUDARIPEN, leur haine, vos peines,
Tsigane déportée ton histoire est la mienne

J’ai pris le temps d’oublier tous les cauchemars
On se faisait fracasser, torturer dans le noir
C’était l’enfer et j’ai cru que l’oubli guérirai
Mes blessures et tout le mal qu’on m’a fait
Mais je nous revois tous dans le dortoir
Malades, affamés, gelés dans le noir
Je me revois chercher en vain un peu d’espoir
Je veux que le monde connaisse nos cauchemars

Notre drame, notre mort s’appelle SAMUDARIPEN
Il est un peu connu, peu raconté… qui aujourd’hui s’en rappelle
Notre fardeau, notre cauchemar s’appelle SAMUDARIPEN
Il faut que le monde sache, je lance un appel
On nous a chassés, arrêtés, déportés, exterminés
Femmes, enfants, hommes et vieillards y sont passés
Tous les gitans d’Europe ont été persécutés
Et aujourd’hui encore nous ne sommes pas respectés

Notre histoire est cachée dans les prisons de la haine
C’est grâce au voyage qu’on fuit pour éviter la peine
Pour se protéger on se replie sur nous-mêmes
Mais on tend la main à tous ceux qui nous aime
Nous parlons toutes les langues, nous connaissons tous les pays
Mais personne ne nous parle, on nous évite comme la maladie
Nous sommes de partout, d’ici et d’ailleurs
Nous cherchons le bonheur ici et ailleurs

SAMUDARIPEN, sa haine, ta peine
SAMUDARIPEN, c’est ta mort au programme
SAMUDARIPEN, leur haine, vos peines,
Tsigane déportée ton histoire est la mienne

Caroline

Publicités