Yan Gilg Maxime & Sylvain
Photos © Médiathèque de Guebwiller

En janvier dernier, je vous présentais le nouveau spectacle de la Compagnie Mémoires Vives, Samudaripen, mis en scène par Yan Gilg. Plus d’infos ici.

Les Dominicains de Haute-Alsace, partenaires de cette création originale ont proposé à une classe de 3ème du Collège de Guebwiller de participer à un atelier d’écriture sur le thème du Samudaripen (génocide tsigane de la Seconde Guerre Mondiale) animé par Yan Gilg à la médiathèque de Guebwiller (oui c’est là que nous intervenons).

Je vous avais promis de vous tenir informés du déroulement du travail des élèves. Voici aujourd’hui le premier texte écrit par Jordan, Maxime, Steve & Florian « Dans les camps ».

Refrain :
Ils étaient manouches, Sinti, roms et gitans
Ils étaient libres, ils étaient les fils du vent
Un jour le destin en a décidé autrement
Ils ont fini leur voyage dans les camps


L’Allemagne nazie avec à sa tête Hitler
Déclare à l’Europe libre la guerre
Ils imposent aux peuples horreurs et terreur
A tous ceux qui ne ressemblent pas aux leurs
Ils déportent en masse dans les camps de la mort
Les juifs, les tsiganes, les opposants à la tête de mort
Dans les baraquements ne règne que la colère
Des corps gisent, il y a du sang par terre

Je m’appelle Sonny et je suis Sinti
Avant je voyageais de Pologne en Italie
Avec la roulotte et les chevaux de ma famille
On a été raflés par les gendarmes dans les cris
On circulait incognito de ville en ville
Mais l’étau s’est resserré sur nos vies
Et dans les trains aussi froids que le coeur des soldats
On nous a envoyé à Auschwitz, au Strutthof, à Tréblinka

Refrain

Beaucoup des nôtres pleurent encore leur peine
Les autres sont morts victimes de la haine
Mais qui aujourd’hui connaît cette histoire ?
Mais qui aujourd’hui nous laisse dans le noir ?
Nous sommes pourchassés depuis la nuit des temps
Pour ce que nous sommes, ce que nous chantons
Nous sommes libres, nous sommes les fils du vent
On dirait pourtant qu’on nous préfère en prison !

Les nazis et leur idéologie ont déporté
Juifs, tsiganes, communistes, handicapés
Homosexuels, témoins de Jéhova et gens colorés
Ils les ont maltraités, ils les ont exterminés
Aujourd’hui nos mémoires sont sélectives
Elles ne retiennent pas toutes les victimes
Moi et mes potes ont prend le micro
Pour qu’on connaisse le drame des ritanos

Et une vidéo de leurs premiers essais en musique…

Le 19 avril prochain, les élèves enregistreront leur premier album. Evidemment, je vous ferai écouter tout cela.

Caroline.

www.les-dominicains.com

Publicités