augenblick 2010

Le 6ème festival en langue allemande Augenblick aura lieu du 9 au 26 mars 2010 dans toutes les salles du réseau Alsace cinéma. Le cinéma du Florival à Guebwiller est partenaire et projettera plusieurs films. Voici la programmation :

DU MERCREDI 10 AU JEUDI 25 MARS 2010

wir sind schon mittendrin WIR SIND SCHON MITTENDRIN (VOSTF) – Allemagne
Réalisé par Elmar Szücs

Lorsque le réalisateur Elmar Szücs eut un enfant, il se rendit compte, d’un seul coup, qu’il n’avait encore rien fait de sa vie. Il en allait de même pour presque tous ses amis : ils avaient tous la trentaine et étaient encore au beau milieu de leurs études – ou bien ils recommençaient tout juste dans une nouvelle filière. Avec trois de ses meilleurs camarades d’école, le réalisateur se met en quête de ce sentiment d’appartenance à une génération des trentenaires d’aujourd’hui. Comment ont-ils grandi, comment les a-t-on élevés ? Quelles étaient les attentes de leurs parents et professeurs ? Qu’attendaient-ils eux-mêmes de la vie ? Et pourquoi tout s’est passé autrement ? Ils tentent de répondre à ces questions au cours d’un voyage à Amrum, l’île de leur jeunesse. Ils font alors des découvertes sur eux-mêmes et un sentiment d’appartenance à une génération commence à se profiler. Ils font tous partie de la « génération des indécis » qui essaie de garder toutes les options ouvertes, qui ne veut pas se déterminer pour ne pas manquer une alternative. Et c’est ainsi qu’ils attendent le moment où la vraie vie va commencer. Mais ils finissent enfin par comprendre qu’ils sont déjà en plein dedans

Mercredi 10 mars à 20h30

ailes du désir LES AILES DU DESIR (VOSTF) – Allemagne
Réalisé par Wim Wenders, avec Bruno Ganz, Peter Falk, Otto Sander

Des anges s’intéressent au monde des mortels, ils entendent tout et voient tout, même les secrets les plus intimes. Chose inouïe, l’un d’entre eux tombe amoureux. Aussitôt, il devient mortel. Un film sur le désir et sur Berlin, « lieu historique de vérité ».

Jeudi 11 mars à 17h30
Samedi 13 mars à 14h30

nacht vor augen NACHT VOR AUGEN (VOSTF) – Allemagne
Réalisé par Brigitte Bertele, avec Margarita Broich, Bruno Cathomas, Matthias Dietrich

David soldat de 25 ans revient d’une mission en Afghanistan et retourne auprès de sa famille dans son village de patrie en Forêt-Noire. Là il est accueilli joyeusement par sa famille. Mais David est tourmenté, et s’installe rapidement une relation ambivalente avec son demi-frère de 8 ans Benni. Une situation qui menace de dégénérer.

Vendredi 12 mars à 18 heures

soul kitchen SOUL KITCHEN – Avant-première – VOSTF – Allemagne
Réalisé par Fatih Akin, avec Adam Bousdoukos, Moritz Bleibtreu, Birol Unel

Un jeune homme d’origine grecque a la bonne idée de transformer un entrepôt de Hambourg en restaurant. Toutefois, à partir de ce moment- là, sa vie prend une tout autre tournure, sensiblement plus intense : sa petite amie part pour Shanghai afin de démarrer un nouvel emploi, le gouvernement allemand lui réclame de l’argent, son dos lui fait horriblement mal, son escroc de frère lui demande de l’aide tandis qu’un ancien camarade d’école tente de faire main basse sur son restaurant.

Vendredi 12 mars à 20h30

whole train WHOLE TRAIN (VOSTF) – Allemagne
Réalisé par Florian Gaag, avec Mike Adler, Florian Renner, Elyas M’Barek

Samedi 13 mars à 20h30
Dimanche 14 mars à 17 heures

liebeslied LIEBESLIED (VOSTF) – Allemagne
Réalisé par Anne Hoegh Krohn, avec Olivier Bröcker, Josef Dragus, Paraschiva Dragus

Roger (Jan Plewka) et Dinah (Nicolette Krebitz) sont heureux ensemble depuis de nombreuses années et ont vie normale très remplie avec leurs deux enfants. Mais le destin va changer la donne : Roger est diagnostiqué porteur de la maladie de Parkinson. D’un jour à l’autre, la vie de la famille va changer. Rien ne sera plus comme avant, et la petite famille devra faire face à un père et un mari qui ne sera plus celui qu’ils connaissaient.

Dimanche 14 mars à 20h30

distanz DISTANZ (VOSTF) – Allemagne
Réalisé par Thomas Sieben, avec Ken Duken, Josef Heynert, Jan Uplegger

Au parc botanique de Berlin, Daniel Bauer est une espèce inconnue. Jeune, grand, attirant, le jardinier fait rêver les filles. Son apparente banalité et ses allures de gendre idéal ne cachent qu’un seul vrai défaut : Daniel Bauer est en fait un monstre. Longtemps, il s’est contenté d’être un type bizarre. Sur le fil d’une vie entre deux mondes, Daniel Bauer oscille entre des pulsions de mort et l’amour d’une collègue, qui le ramène progressivement vers l’humanité. Puis il bascule, presque étonné lui-même lorsqu’il trempe le doigt dans le sang de ses victimes, tuées sans raison d’une balle en pleine tête.

Lundi 15 mars à 20h30

novemberkind NOVEMBERKIND (VOSTF) – Allemagne
Réalisé par Christian Schwochow, avec Anna Maria Mühe, Ulrich Matthes, Christine Schorn

Entourée de ses grands-parents et de sa meilleure amie, Inga travaille comme bibliothécaire dans la ville de Malchow, en Allemagne de l’Est. Cependant, sa rencontre avec Robert, chamboule son paisible train-train quotidien : ce mystérieux professeur de lettres semble avoir des indices sur son passé. Grâce à lui, Inga apprend entre autres que sa mère n’est pas morte noyée, mais qu’elle l’a abandonnée pour fuir la RDA vers l’Ouest.

Mardi 16 mars à 20h30

krabat KRABAT (VOSTF) – Allemagne
Réalisé par Marco Kreuzpaintner, avec Daniel Brühl, Robert Stadlober, Charly Hübner

Tiré d’un roman d’Otfried Preussler, le film raconte l’histoire de Krabat, un jeune orphelin qui erre dans les forêts vers la fin de la guerre de Trente Ans. Krabat a perdu ses parents ; sa mère est morte de la peste. Dans sa solitude, il entend un jour une voix énigmatique qui l’invite à se rendre à un vieux moulin. Un maître mystérieux y habite avec ses onze apprentis. Comme la suite nous l’apprendra, il voulait depuis longtemps que Krabat devienne son douzième apprenti. Pendant son séjour au moulin, Krabat fait la connaissance de Tondra qui devient son meilleur ami. C’est lui qui lui dévoile le secret qui entoure le maître et le moulin. C’est ainsi que Krabat est formé à l’art de la magie noire, mais il apprend aussi à en connaître les dangers. Un jour, il tombe amoureux d’une fille et il doit tenir sa liaison cachée du maître – et sera mis ainsi à rude épreuve.

Mercredi 17 mars à 15 heures

der fursorger DER FURSORGER (VOSTF) – Suisse
Réalisé par Lutz Konermann, avec Roeland Wiesnekker, Katharina Wackernagel, Johanna Bantzer

Biopic consacré à Hans-Peter Streit, l’un des plus gros escrocs ayant jamais sévi en Suisse, particulièrement célèbre Outre-Sarine. En effet, au cours des années 80, Streit multiplie les identités :
Prix Nobel de littérature, psychologue pour enfants, Conseiller national ou encore médecin -, les femmes, les mensonges, les promesses d’enrichissement et les histoires invraisemblables au point de dépouiller sans réveiller le moindre soupçon bon nombre de notables de la ville bernoise de Lengnau, de plusieurs millions.
Particulièrement talentueux en matière de boniments, grâce notamment à sa prestance, sa voix posée, son regard sûr et ses poignées de mains fermes, Streit parvint à escroquer ses victimes même après une première condamnation en 1982

Jeudi 18 mars à 20h30

lili la petite sorcière LILI LA PETITE SORCIERE, LE DRAGON ET LE LIVRE MAGIQUE (VF) – Allemagne
Réalisé par Stefan Ruzowitzky, avec Alina Freund, Michael Mittermeier, Ingo Naujoks

Cette fois, la vieille sorcière Elvière n’en peut plus. Le méchant magicien Hieronymus a encore essayé de lui dérober son précieux Livre des Sortilèges et sans l’intervention d’Hektor, le petit dragon rondouillard, il aurait réussi. La vieille sorcière est vraiment fatiguée de tout cela. Il est temps pour elle de trouver une jeune sorcière pour lui succéder. Hektor se lance donc à la recherche d’une nouvelle protectrice pour le livre magique. Le petit dragon finit par atterrir chez la jeune Lili. Lorsque celle-ci découvre le grimoire, c’est le début du chaos ! Ses premiers sorts sèment une panique spectaculaire aussi bien chez elle que dans son école… Hektor lui explique qu’en pratiquant la magie ainsi, elle ne prendra jamais la suite d’Elvière.

Samedi 20 mars à 14 heures

mitte end august MITTE ENDE AUGUST (VOSTF) – Allemagne
Réalisé par Sebastien Schipper, avec Marie Baümer, Milan Peschel, André Hennicke

Thomas et Hanna achètent une maison isolée à la campagne. C’est l’été. Ils sont amoureux. Ils se procurent une grosse masse d’argent pour entreprendre des travaux. Tout va bien. Mais voilà qu’arrivent à l’improviste, l’un après l’autre, Friedrich, le frère aîné de Thomas, et Augustine, la filleule de Hanna et c’est le chaos. Un chaos qui atteint son paroxysme lorsque, pour l’anniversaire de Hanna, déboulent, en voiture de sport, son père, un frimeur de première, et son amie russe.

Dimanche 21 mars à 20h30

das weisse band DAS WEISSE BAND (VOSTF) – Palme d’Or 2009 – Allemagne
Réalisé par Michael Haneke, avec Christian Friedel, Ernst Jacobi, Leonie Benesch

A la vieille de la Première Guerre Mondiale, la vie quotidienne d’un petit village protestant d’Allemagne du Nord est régie par l’instituteur, le baron, le pasteur, le médecin et le régisseur du domaine. Se dissimulant derrière la tranquillité et la révérence apparentes qui règnent au sein de leur petite bourgade, ces notables assènent des règles de conduite profondément puritaines auxquelles doivent se soumettre les enfants du village, tout en s’autorisant toutes les dérives inimaginables, aux antipodes de leur homélie réactionnaire. C’est alors que les petites têtes blondes, imbibées de morale traditionaliste, décident de mener des actions punitives envers quiconque ne respecterait pas l’ordre établi, n’hésitant pas, ainsi, à avoir recours à toutes sortes de châtiments corporels.

Lundi 22 mars à 20h30

ganz nah bei dir GANZ NAH BEI DIR (VOSTF) – Allemagne
Réalisé par Almut Getto, avec Bastian Trost, Stephan Bieker, Katja Danowski

Phillip vit dans son petit monde bien ordonné. La peur d’être rejeté par les autres l’empêche de s’aventurer hors de son univers confiné et sécurisant, mais lorsque Lina, jeune violoncelliste aveugle, fait irruption dans sa vie, le monde de Phillip chavire.

Mardi 23 mars

requiem REQUIEM (VOSTF) – Soirée carte blanche à Emily Atef – Interdit aux moins de 12 ans – Allemagne
Réalisé par Hans-Christian Schmidt, avec Sandra Hüller, Burghart Klaussner, Imogen Kogge

970, Michaela, 21 ans, grandit dans une petite ville du sud de l’Allemagne entre un père faible et affectueux et une mère autoritaire. Depuis de nombreuses années, Michaela souffre d’épilepsie et rêve de reprendre ses études à l’université. Elle y découvre la liberté, l’amitié d’Hannah et un amour naissant pour Stephan.
De nouvelles attaques épileptiques plus violentes que les précédentes lui font entendre des voix et lui révèlent d’inquiétantes apparitions. Craignant d’être renvoyée dans sa famille, Michaela consulte un prêtre. Il la persuade qu’elle est possédée par des forces démoniaques. S’opposant à l’homme d’église, ses amis, l’incitent à se faire soigner, mais se trouvent impuissants face aux convictions religieuses et familiales. Prise entre psychiatrie et exorcisme, Michaela subit un destin tragique

Dimanche 21 mars à 18 heures

sergeant pepper SERGEANT PEPPER (VOSTF) – Allemagne
Réalisé par Sandra Nettelbeck, avec Ulrich Thomsen, Johanna Ter Steege, Barbara Auer

Le multimillionnaire Gregor von Gordenthal sait qu’il va bientôt mourir. Le vieil homme a désigné son chien comme héritier principal. Simon et Corinna, les descendants naturels de Gordenthal ne reçoivent rien. Felix, un jeune garçon de six ans qui se cache toujours sous un costume de tigre, se prend d’amitié pour le chien Sergeant Pepper. Il peut même lire ses pensées et communiquer avec lui. C’est ainsi qu’il comprend que son ami court un grand danger. En effet, la famille du défunt en veut à la vie de Pepper car il a tout hérité de son maître bienfaiteur, et Felix persuade ses parents de prendre momentanément le chien sous leur toit. Mais la famille avide ne recule devant rien pour supprimer Sergeant Pepper

Mercredi 24 mars à 18 heures

die entdeckung der currywurst DIE ENTDECKUNG DER CURRYWUST (VOSTF) – Allemagne
Réalisé par Ulla Wagner, avec Barbara Sukowa, Alexander Khuon, Wolfgang Boeck

Une ville portuaire allemande, en 1945. Lena Brücker vit dans la solitude les derniers moments de la guerre et l’imminence de la défaite. Son fils a suivi sa propre route et l’absence de nouvelles de la part de son mari volage, parti sur le front russe, ne lui cause guère d’émotion. Seul son emploi dans un réfectoire met du piment dans sa vie. Le rationnement l’incite effectivement à rivaliser d’ingéniosité pour concocter les repas. Au cinéma, elle croise un officier en permission, lui offre l’hospitalité et le fait bénéficier de ses talents de cuisinière. Ils passent la nuit ensemble. Au matin, le jeune homme décide de ne pas retourner au combat. La passion qui naît se substitue au risque d’être dénoncé.

Jeudi 25 mars à 20h30

hinter kaifeck HINTER KAIFECK – Allemagne
Réalisé par Esther Gronenborn, avec Benno Fürmann, Alexandra Maria Lara, Henry Stange

Partis en reportage, le photographe Marc et son fils Tyl décident de s’octroyer une halte dans l’unique maison d’hôtes d’un petit village bavarois. Sinistre et rustique, Kaifeck intrigue Marc par sa picturalité et le caractère renfrogné de ses habitants. Très vite, ses nuits sont troublées par des visions horrifiques. Il a le sentiment qu’elles sont liées au meurtre de toute une famille, commis 80 ans plus tôt dans le village. Hanté par la légende noire de Kaifeck, Marc prolonge son séjour et comprend non seulement que ce drame explique le peu de loquacité des habitants, mais qu’il est périlleux de vouloir les interroger. Vêtus de fourrures monstrueuses, ces derniers s’apprêtent à organiser une fête païenne.

Mercredi 24 mars à 20h30

Tous les films sont au tarif unique de 4 €

http://www.festival-augenblick.fr

Cinéma le Florival – 68500 Guebwiller
http://www.cinema-florival.com

Publicités