izia
Crédit photo : Izia

Plus d’une semaine déjà qu’on nous l’annonçait cette soirée des Victoires de la Musique 2010. On savait que Johnny était nominé (it’s amazing !) mais qu’il ne viendrait pas la chercher puisqu’il vit à L.A. et qu’il se repose aussi, la troupe « Age tendre et tête de bois » qui se produit avec brio dans toute la France n’était pas contente non plus, non non, pas du tout contente puisqu’elle ne faisait pas partie des futurs lauréats (même pas nominée). Et tout un tas de petits « buzz » qui nous donnaient vraiment envie de regarder…

Alors, repue après 5 épisodes de Damages avalés d’affilée, je zappe sur France 2 et décide d’assister à la dernière heure de ces Victoires de la musique (parfois on fait des choses complètement dingues). Dites-donc, l’ambiance n’était pas vraiment à la fête, il régnait dans cette salle du Zénith une atmosphère qui faisait froid dans le dos, brrrr… Je suis arrivée au moment où le groupe Archimède chantait son titre apparemment vachement bien (parce-que c’est chanté en français donc c’est mieux) « Archimède », là j’avoue que je n’ai pas tout compris et que j’ai commencé à déjà piquer du nez. C’est Yodelice (connaîs pas) qui a gagné. Après il y a eu deux ou trois autres moments dont j’ai un peu oublié les détails puisque je somnolais. Enfin a déboulé cette bombe d’Izia, 231 mois, vêtue de sa ravissante petite robe noire et de ses louboutins vertigineux, essoufflée parce-qu’émue, elle a éructé un F*** (en français) et s’est jetée sur la scène en scandant son mélodieux et énergique « let me alone », aaaa, c’que c’était bon ! Purée, les gens du premier rang ont sursauté lorsqu’il y a eu le refrain…

Du coup, j’en profite pour vous dire qu’Izia, fille ma bataille de Jacques Higelin sera en concert au Noumatrouff à Mulhouse (oui oui) samedi 12 mars 2010. Pour réserver en ligne, ça se passe ici. Pour info, Bruno & moi-même y serons… parce-qu’on adore cette fille !

Et une vidéo de « Let me alone » en live


Sinon, Benjamin Biolay (mon héros à moi) a bien été récompensé, enfin, y’a une justice dans ce bas monde… Une vidéo de « La superbe » bien sûr, je ne vais quand même pas me priver de ce plaisir


Puis le rappeur intelligent Oxmo Puccino a remporté la Victoire de l’album catégorie « musique urbaine » (rap quoi). Là, je vous mets « Soleil du nord », elle est bien celle-ci


Il faut retenir Salif Keita, dans la catégorie « musique du monde » et Birdy Nam Nam pour les musiques électroniques. Deux extraits…



Enfin, une Victoire de la musique pour le DVD du live de Bashung, mais ça c’est la moindre des choses.


Buena noche !

Caroline (avec la contribution de Bruno parce-que je sais qu’il est d’accord avec moi sur le sujet, à part peut-être Benjamin Biolay…)

Publicités