médiathèque malraux 1médiathèque malrauxmédiathèque andré malraux express

Copyright photos : http://www.express.fr & Médiathèque André Malraux Strasbourg

En cette belle journée d’été, nous avons été accueillis par Philippe Specht, directeur de la Médiathèque André Malraux, destinée à couvrir la zone Est du territoire de la Communauté urbaine de Strasbourg, les zones Ouest et Sud étant pourvues, la zone Nord étant encore à venir. Elle est à la tête d’un réseau constitué de 23 bibiothèques et médiathèques.

Située au coeur d’une vraie plateforme culturelle, longue de 135 mètres, ce grand paquebot est implanté dans un ancien silo à céréales, typique de l’architecture industrielle du XXème siècle, sur l’ancien site portuaire, le môle Seegmuller.
Le cabinet d’architectes Ibos et Vitart l’a réhabilité en utilisant les matériaux d’origine : béton, brique, métal (y compris la façade peinte en argenté qui suscita une levée de boucliers), le tout rehaussé d’un ruban rouge parcourant sols, murs, plafonds et mobilier.

Accessible par quatre passerelles, c’est un lieu magique donnant la sensation d’un « ailleurs ». L’espace (11 800 m2) est fonctionnel et lisible. On peut cependant s’étonner du manque de modularité de l’équipement, chaque étagère, chaque « pouf » ayant une place déterminée, alors que les médiathèques sont en devenir et qu’il nous est difficile d’imaginer ce qu’elles seront demain.

Quelques chiffres :
160 000 documents (20 km de rayonnages)
500 000 prêts, 750 000 & 800 000 entrées par an
nous permettent de mesurer l’offre proposée et le succès remporté par cette structure à vocation élargie, destinée à un usage immédiat et quotidien comme espace de rencontre, de partage. La cafétéria, gérée par un CAT (centre d’aide par le travail) participe de la convivialité du lieu.

Les nouvelles technologies sont bien entendu à l’honneur : RFID, 2 robots assurant 93 % des retours, 9 bacs de tri mais de boîte de retours pour l’instant.
Ouverte 40 heures/semaine, le pic de fréquentation se situe entre 15 et 17 heures. 60 % des prêts sont réalisés dans les sections jeunesse, musique et cinéma.

Constituée de huit départements, elle réunit 3 pôles d’excellence :
– un fonds patrimonial de première importance concernant le XVème siècle
– un fonds de littérature européenne, assumant ainsi pleinement la place stratégique de la ville de Strasbourg
– un centre de l’illustration avec des ouvrages de référence sur la question et un grand nombre d’albums.

Nous avons eu le plaisir d’écouter Agathe Bischoff-Moralès, responsable du fonds ancien, nous raconter avec verve et humour l’histoire des bibliothèques strasbourgeoises dans la belle salle de consultation du fonds précieux, au sol de couleur or.

La visite des différents espaces publiques ayant largement débordé des horaires prévus il ne nous fut pas possible de nous intéresser aux entrailles du vaisseau et les services internes ont gardé pour nous tous leurs mystères. Peut-être pourraient-ils faire l’objet d’une seconde visite ?

Au pas de course, il nous fallut rejoindre la gare, et dans l’urgence de ce retour nous nous fîmes passagers clandestins du tram. Ouf, ni vus, ni pris, nous sommes rentrés sans encombres…

www.mediatheque-cus.fr

Jasmine Tschaen
Directrice de la médiathèque de Guebwiller

Publicités