anne calife Photo copyright : Anne Calife

Oui le titre n’est pas très engageant, je vous l’accorde… Mais vous savez qu’aujourd’hui, internet, les portables et les jeux vidéos ont pris une place prépondérante dans notre vie.

Alors pourquoi est-ce que je vous parle de cyberdépendances, au risque de vous faire fuir ? Eh bien, tout simplement parce-que jeudi 10 décembre 2009 à 20h30, nous accueillerons à la médiathèque de Guebwiller, l’écrivain Anne Calife, qui s’est beaucoup interrogée sur les addictions aux nouvelles technologies et qui nous proposera un débat sur ces nouvelles dépendances.

Anne Calife, de son vrai nom Anne Colmerauer, est une romancière née en 1966 à Grenoble. Elle a grandi à Marseille où elle a suivi des études de médecine pour se lancer ensuite dans l’écriture. Elle publie son premier roman « Meurs la faim » aux éditions Gallimard en 1999 et obtient plusieurs prix littéraires pour l’ensemble de son oeuvre.

« La place que prend Internet au sein d’une famille, reste particulièrement révélatrice, la famille étant cet organisme si particulier où chacun doit vivre ensemble et séparément à la fois. Les parents sont souvent confrontés à un adolescent qui s’isole dans sa chambre et ne participe plus à aucune activité familiale. Aussi, ai-je souvent entendu les adolescents, écouté leur fascination, souvent justifiée par les écrans (jeux vidéos en ligne, choix des amis, chat). » Anne Calife.

L’auteure en profitera pour nous présenter et dédicacer son dernier roman « Et le mail s’envole comme un oiseau », paru aux éditions the Menthol house, dont le sujet est une relation amoureuse basée sur une correspondance virtuelle.

Cette conférence s’adresse à un public d’adolescents et d’adultes. L’entrée est libre mais il est préférable de réserver sa place par téléphone au 03 89 74 84 82 ou par mail jasminetschaen.mediagueb@wanadoo.fr ou carolinefacchin.mediagueb@wanadoo.fr

www.annecalife.com

Bon disons que demain, je vous présenterai quelques nouveautés cinématographiques…

Caroline

Publicités