harvey_milk_affiche HARVEY MILK – Réalisé par Gus Van Sant (Etats-Unis), avec Sean Penn, Emile Hirsch, Josh Brolin, Diego Luna et James Franco – 2008

Après nous avoir habitués aux films pointus tels qu’Elephant et Last Days, Gus Van Sant revient avec Harvey Milk à une réalisation plus classique. Harvey Milk, c’est l’histoire du premier homosexuel américain élu conseiller municipal en 1977 à San Francisco. L’histoire d’un homme qui a combattu, au prix de sa vie, pour ses convictions politiques en oeuvrant pour les droits des homosexuels et contre les discriminations. La prestation des acteurs (vous reconnaîtrez le jeune Emile Hirsh, héros du film Into the wild) est très convaincante. Le brillant Sean Penn (moulé à la louche dans son petit jean) s’est plongé dans un rôle très difficile et a su parfaitement tirer son épingle du jeu, rien d’étonnant qu’il ait obtenu un Oscar à Hollywood pour ce film.
« Harvey Milk » a ceci d’intéressant qu’il ait été tourné à la manière d’un documentaire, d’ailleurs Gus Van Sant n’a pas hésité à intégrer des images d’archive dans son film afin de bien situer le contexte. Certains discours de l’époque contre l’homosexualité font froid dans le dos.
N’oublions pas que les Etats-Unis est le pays où un projet de loi autorisant le licenciement des enseignants homosexuels (la proposition 6) fut soumis à un référundum en 1978, Harvey Milk s’éleva contre ce projet et réussit à bousculer les mentalités. La proposition 6 fut abrogée !
J’ai lu récemment qu’Harvey Milk était aux gays ce que Martin Luther King était aux noirs, cela résume assez bien le militantisme dans lequel était ancré le personnage.
Gus Van Sant signe un portrait épuré (oui Gus Van Sant est un cinéaste militant c’est certain !) et minutieux d’un personnage hors du commun, une icône comme on dit…

Caroline



Publicités