vieil homme Photo © http://pildedisc.unblog.fr

QUAND MA VIE S’ELEVERA… d’Estelle BARTHLY, Marie-Eva HUMBERT, Raphaël WELKER du collège Mathias Grünewald à Guebwiller

Quand ma vie s’élèvera ou s’enterrera, dans le ciel qui s’illumine de lumière ou dans les enfers, où les flammes règnent, ma vie ne serait que poussière… Mais comment cela se passera-t-il ?

Moi qui ne suis qu’un vieil homme sans espoir, mourant d’un corps qui a fini sa grande course, sur un lit blanc dans une pièce blanche, j’ai peur de perdre et de ne plus jamais revoir ce que j’ai de plus précieux à mes yeux : ma terre et mon seul petit enfant, qui lui n’a ni mère, ni père, et qui n’a pour seules amies que mon âme et celle d’un chien errant.

Comment les anges jugeront-ils un homme pécheur mais empli de bonté ? Irais-je au paradis, ce dont j’ai une grande envie, ou en enfer ?

Mon combat contre la mort qui me poignarde va bientôt prendre fin. Mon corps est désormais sous l’emprise de la paralysie, comme si j’étais une marionnette dirigée par l’orchestre de fils. Je ne peux qu’entendre, le bruit sourd de la machine à mes côtés, qui me dit adieu de son petit bip petit à petit…

Je la sens, la sens, je la vois, la petite lumière au bout du tunnel. Je ferme mes paupières pour la dernière fois, pense à mon petit enfant, puis mon coeur s’endort.

Une nouvelle étoile est née, celle d’un vieil homme triste de grande perte : la vie.

Et une nouvelle vie au paradis… et si c’était vrai ?

Publicités