bashung
Copyright : AFP
(Alain Bashung en 1981, FAUX/SIPA)

Vous êtes au courant, Bashung s’est fait la malle hier soir. C’est avec les larmes aux yeux que je me suis souvenue qu’un jour de 1981, j’ai acheté avec mon argent de poche mon premier 33 tours. C’est « Roulette russe » de Bashung que j’ai choisi. Et je l’ai écouté, écouté et encore écouté, jusqu’à l’usure du diamant de ma platine mais jamais je ne m’en suis lassée. Aujourd’hui, j’ai eu envie de saluer cet artiste qui a été à l’origine de mes premières émotions musicales.

Je vous laisse avec ceci

Caroline.

Plusieurs albums de Bashung sont disponibles à la médiathèque.

Publicités