labos hip hop Ce week-end, les Dominicains de Haute-Alsace ouvrent leurs portes à divers ateliers Hip Hop.

Ceux-ci ont lieu dans le cadre des Laboratoires Hip Hop dont la première soirée tout public s’est déroulée hier soir au Bar le Wah Wah à Guebwiller.
Jhon_do_Hazard
Jhon_do_Hazard a animé avec brio une soirée slam. Les Dominicains offraient un verre pour un vers dit. Les participants ont été très prolifiques et la soirée a été particulièrement « vivante ». Les débuts furent timides mais peu à peu, les esprits se sont échauffés et les plus courageux ont pris le micro, entraînant leurs acolytes dans la déclamation de leur prose. La boisson (pas forcément alcoolisée) a coulé à flot, puisqu’un vers dit, un verre offert… et l’ambiance a été joyeuse dans un bar rempli de poètes en verve.

Je vous rappelle que mardi prochain (22 avril), un apéro slam est à nouveau organisé au bar le Wah Wah à partir de 19 heures. Venez nombreuses et nombreux pour nous faire découvrir vos textes.

Voici le programme pour ce week-end :

Aux Dominicains de Haute-Alsace
34 rue des Dominicains
68500 GUEBWILLER

Samedi 19 avril

de 16h à 18h : Atelier d’initiation au scratch et au mixage animé par DJ Kuz

à 20h : Show Break Dance par B-boy meda, danseur de Hip Hop

Yan Gilg à 20h30 : Présentation du spectacle « A nos morts » par Yan Gilg, Directeur artistique de la Compagnie « Mémoires Vives ».

Dimanche 20 avril

zicbus photo (caroline) de 15h à 17h : Zic Bus, musique assistée par ordinateur avec Arnaud Masson, Artswaves

de 15h à 17h : Atelier d’initiation Break Dance par B-boy meda, danseur de Hip Hop

de 17h à 19h : Scène ouverte à tous. Kaléidoscope des ateliers (musique, danse, rap, graff, scratch)

Pour tout renseignement et inscription à la scène ouverte, contactez Sophie Marest par mail s.marest@les-dominicains.com

http://laboratoireshiphop.blog.fr pour le programme complet des Laboratoires Hip Hop.

Mais surtout, n’hésitez pas venir, rares sont les lieux qui organisent des manifestations aussi ambitieuses mettant à l’honneur la culture hip hop.
Pour la première fois aux Dominicains, chacune et chacun, qu’il soit professionnel ou amateur,  pourra se produire sur scène
.  Chanteur, danseur, slameur ou graffeur, la scène est ouverte à tous !

Caroline Facchin

Publicités