S’il est un album indispensable dans un discothèque jazzistique, c’est bien celui-ci. C’est le seul disque sur lequel Miles Davis, déjà superstar à l’époque, a accepté d’être sideman. C’est dire la confiance et l’estime qu’il portait à Cannonball Adderley.

Disque magnifique de bout en bout, plein d’émotion, de feeling, il offre un palette des meilleurs musiciens de jazz de l’époque.

Cliquez sur la touche « play » pour écouter.

Je vous propose ici une version de « Autumn Leaves », immense standard s’il en est. La complémentarité entre le sax de Cannonball et la trompette bouchée de Miles est absolument magnifique.

Cet album est disponible à la médiathèque.

Blackbird

Publicités