Recherche

Blog de la Médiathèque Municipale de Secteur de Guebwiller

Les babillages de Frida et Paco

Mois

janvier 2008

Ecriture & blog

Les 4ème et Katia Funfschilling Sollicités par Katia Funfschilling, enseignante en classe de Segpa, nous pérénisons  notre collaboration avec le collège Mathias Grünewald de Guebwiller.

Nous avons entamé un projet avec une classe de 4ème Segpa. Il s’agit de la construction d’un blog avec en amont un travail d’écriture (nous les incitons ainsi à s’exprimer par écrit). Les élèves décrivent leur quotidien dans cette section bien souvent stigmatisée. Par exemple, qui connait la définition du terme Segpa ? Segpa signifie Section d’Enseignement Général et Professionnel Adapté : les mathématiques et le français sont enseignés mais les élèves bénéficient également de cours de menuiserie, cuisine et profitent de stages en entreprise afin qu’ils puissent se familiariser avec le milieu professionnel.

La médiathèque intervient en proposant des sélections de romans et bandes dessinées à lire par les élèves. Ceux-ci doivent ensuite rédiger un résumé et une critique. Leurs écrits seront enfin publiés sur le blog. Par la suite, ils profiteront d’une visite de la médiathèque pendant laquelle nous les initierons à la recherche documentaire et à l’écoute musicale.

Nous vous invitons à visiter ce blog http://segpa4e9-guebwiller.blog.fr

Merci à Annick Galliath, Directrice de la Section Segpa au collège de Guebwiller, merci à Katia Funfschilling, enseignante en classe de Segpa pour l’intérêt qu’elles portent à la médiathèque de Guebwiller ; et merci également à Jasmine Tschaen, Directrice de la médiathèque,  pour la confiance qu’elle nous accorde à la réalisation de ce type d’actions.

Caroline FACCHIN
Bruno NEVEUX

Didier Daeninckx

Didier daenynckx Cette année encore, nous participons au Festival de la Nouvelle Littéraire organisé par la Médiathèque Départementale de Prêt du Haut-Rhin.

Nous aurons le plaisir d’accueillir un formidable écrivain, Didier Daenynckx. Il sera présent à la Médiathèque de Guebwiller

Mercredi 2 avril à partir de 20 h 30

Je vous en dirai plus dans quelques jours quant aux conditions de réservation etc.

Caroline Facchin

Modigliani

modigliani

Je peux vous l’avouer, j’ai toujours détesté les films parlant de peintres ou de peinture, car soit ils ressemblaient à des documentaires soit ils n’avaient aucun rapport avec l’oeuvre des artistes. Eh là, incroyable, j’ai adoré. Elsa Zylberstein, magnifique de retenue et splendide comme à son habitude, ressemble comme deux gouttes d’eau à Jeanne Hébuterne, Steven Rimkuss et Hypolite Girardot campent des Soutine et Utrillo plus vrais que nature et le Paris de 1920 est magnifiquement rendu.

C’est un film plein de douceur, de poésie mais aussi de fantômes du passé, comme le jeune Modi, qui assista au dépouillement de sa famille et au décès de sa mère. Tous ces souvenirs qui viennent le hanter expliquent sa personnalité subtile et compliquée. Sa peinture est particulièrement bien mise en valeur et tout contribue à en faire un film absolument fantastique à mettre entre toutes les mains et pas seulement celles des amateurs d’art car il raconte avant tout des histoires humaines, celle de l’amitié étrange qui lia l’artiste à son rival Picasso et celle surtout de l’amour immense et surnaturel qui lia Amédéo à Jeanne.

Blackbird

Un homme

philip roth Un homme de Philip Roth – Editions Gallimard, 2007

Dans son dernier roman, Philip Roth, narre l’existence d’un homme qui, au crépuscule de sa vie fait le bilan sur les chemins qu’il a empruntés. Un homme qui se voit vieillir avec amertume et beaucoup de regrets : ses 3 divorces, ses fils nés de son premier mariage qui le détestent, ses nombreuses conquêtes amoureuses… Au gré de multiples hospitalisations pour des problèmes cardiaques, le personnage remonte le temps, depuis l’enfance. Il se prépare à affronter la mort, terriblement angoissé par la déchéance physique.
Philip Roth, nous livre encore un très beau roman dans lequel il ose aborder ce qui nous terrifie tous, la mort. Ce récit existentiel nous plonge dans un univers sombre et poignant.

Caroline Facchin

CALICE 68

Un site de consultation pour toutes les bibliothèques du Haut-Rhin

En 2008, la Médiathèque Départementale de Prêt du Haut-Rhin va créer sur internet un portail documentaire. Celui-ci aura pour but de consulter tous les catalogues en ligne des bibliothèques du département.

Ce projet s’intitule Calice (Catalogues en Ligne Centralisées des bibliothèques du Haut-Rhin).

Pour le public, l’intérêt est grand : de chez vous, vous pourrez consulter et réserver les documents de n’importe quelle bibliothèque du département.

A suivre…

http://www.xaviergalaup.fr/blog/

Musique en janvier

Bako dagnon Bako DAGNON « Titati » Musique du Mali
Longtemps inconnue en dehors des frontières de son pays, Bako Dagnon honore la musique traditionnelle malienne sur ce disque ensoleillé à la voix reconnaissable.
Dans le même style : Salif Keita, Mory Kante

the national
The National « Boxer » Modern new wave
L’un des meilleurs disques rock de 2007 ? Certainement, car les arrangements superbes et la voix marquante. Voilà de quoi créer une ambiance hypnotique d’un classicisme absolu.
Dans le même style : Joy Division, Interpol, Editors, Tindersticks

A écouter « Mistaken for strangers »

moonraisers
Moonraisers « Do the right step »
Reggae suisse festif

Groupe suisse actif depuis une quinzaine d’année, les Moonraisers pratiquent un reggae qu’ils ont baptisé « world n’moonstyle », en référence aux influences funk, électroniques et world qu’ils injectent dans leur musique.

A écouter « Hotel California »

sinik
Sinik « Le toit du monde » Hip hop français
Rappeur issu de la banlieue parisienne, Sinik possède un phrasé bien senti et attaque avec les mots en oubliant d’être vulgaire. Ses textes décrivant la banlieue ne font pas cliché.
Dans le même style : Soprano, Diam’s

A écouter « Ni racaille/ni victime »

asa
Asa « Asha » Soul folk
Jeune nigériane engagée, Asa mélance soul et musique folk sans oublier ses racines africaines. Certains titres évoquent le reggae et Bob Marley.
Dans le même style : Lauryn Hill, Ayo

A écouter « Jailer »

kate nash
Kate Nash « Made of bricks » Pop légère
Les refrains de la jeune irlandaise sont efficaces, sa pop rafraichissante. Avec sa voix à l’accent caractéristique, Kate Nash décomplexe la pop.
Dans le même style : Lilly Allen

A écouter « Foundations »

beirut
Beirut « The flying club cup » Folklore imaginaire
Groupe originaire des Etats-Unis, Beirut utilise guitares sèches et cuivres pour nous faire entrer dans un univers proche des Balkans avec un côté Amélie poulain »
A ranger avec Yanne Tiersen « Le phare »

A écouter « Nantes »

yaron herman Yaron Herman « A time for everything »
Piano-jazz électro

Ou comment reprendre au piano et de façon inattendue Björk, Leonard Cohen ou Police, sans oublier ses propres compositions. Son sens du touche
r et ses ambiances proches de l’électro jazz ont donné à Yaron Herman un statut à part.

Dans le même style : Est « Esbjörn Svensson Trio) ou Bugge Wesseltoft

A écouter « Moon river »

Bruno Neveux

Folk en 2008 : valeurs sûres et nouveaux noms

neil youngalela dianejose gonzalezmoriartycocoon

Neil YOUNG « Chrome dreams II » – pape folk
Reconnaissable entre tous, Neil Young ne lasse jamais. La preuve avec ce nouveau disque dont l’atmosphère évoque « Harvest », un monument du genre.

Alela DIANE « The pirate’s gospel » – folk très « roots »
Parmi les révélations de l’année, une chanteuse folk américaine à la voix aux accents indiens. Une musique simple, intimiste et aérienne. A écouter ne serait-ce que pour « Pirate’s gospel ».
Dans le même style : Catpower, Joanna Newsom, Devendra Banhart.

José GONZALEZ « In our nature » – folk scandinave
Guitare acoustique en avant, voix prenante, rythme entêtant… et reprise réussie du « Teardrop » de Massive Attack. En concert dans la région en 2008…
Dans le même style : Nick Drake

Moriarty « Gee whiz but this is a lonesome town » – cabaret folk blues US
Groupe franco-américain aux ambiances à la Ennio Morricone, Moriarty est servi par une voix féminine qui sonne rétro. Côté musique, le disque s’immisce entre blues et folk décalé. Une belle évocation des musiques américaines.
Dans le même style : Tom Waits

Cocoon « My friends all died in a plane crash » – folk français
Nouveau groupe de la scène française, Cocoon s’inspire directement du folk acoustique avec guitare, banjo et autres cordes. A écouter

Bruno Neveux

Prix Tam Tam "Le baume du dragon" de Silvana Gandolfi

baume du dragon
Anne de Guebwiller a beaucoup aimé ce roman « Le baume du dragon » de Silvana Gandolfi et, ô comble, celui-ci a obtenu le Prix Tam Tam au Salon du Livre et de la presse jeunesse le 29 novembre dernier.

Voilà ce qu’en dit le mensuel « Je bouquine » du mois de janvier :

L’histoire se passe au Népal où un homme de 55 ans, déprimé, découvre un baume qui lui permet de rajeunir. Il rencontre aussi une déesse vivante, la kumari, particulièrement insupportable… Vous avez élu le roman le plus drôle de la sélection qui, comme le dit Anne, de Limoges, « est un livre peuplé de personnages attachants qui rêvent, au fond d’eux-mêmes, d’une vie différente. L’humour décalé détonne avec le sujet grave du temps qui passe, c’est un ingrédient de premier choix qui, au final, donne un petit goût frais et sucré, parfait pour relever un coup de blues ».

Astrologie chinoise

bambou Samedi 2 février à 10 h 30, Myriam Martel, diplômée en XUAN KONG FENG SHUI (Ecole incluant l’école des formes, de la boussoles et des étoiles volantes) animera une conférence relative à l’astrologie chinoise.

La pensée classique chinoise est globale. Elle ne dissocie pas la Terre (métaphore de l’espace), le Ciel (métaphore du temps) de l’individu.

Chaque année, chaque mois, chaque jour, chaque heure, nous mettent en relation avec ce que le temps nous apporte énergiquement parlant comme autant de nouvelles possibilités. Il existe un outil pour déchiffrer ce changement énergétique, c’est le calendrier chinois, établi il y a plus de trois mille ans et affiné au fil des siècles.

Ce calendrier permet d’identifier des cycles de soixante ans, qui se répètent inlassablement, et de qualifier chaque année en termes énergétiques.

L’année est perçue comme agissante ou influente en vertu de la « mise en action » de l’énergie qui la caractérise. C’est l’humeur de l’année, sa tendance. C’est cette énergie qui module la nôtre et, selon notre propre carte énergétique, interagit avec nous et fournit les opportunités nouvelles ou les répétitions.

2007, l’année du « Cochon de feu » laisse la place en 2008 au « Rat de terre ». Qui est le Rat, qui est le Cochon, et que représente pour nous la Terre par rapport au Feu ?

Myriam Martel

Les places étant limitées à 12, il est impératif de réserver très rapidement par téléphone au 03 89 74 84 82 ou par mail jasminetschaen.mediagueb@wanadoo.fr ou carolinefacchin.mediagueb@wanadoo.fr

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑