lydiesalvayre Portrait d’un écrivain en animal domestique de Lydie Salvayre

Ce récit raconte la vie d’un écrivain (Lydie Salvayre) qui doit écrire la biographie de Jim Tobold « le roi du hamburger. Cette histoire comporte un vocabulaire quelque peu compliqué et parfois vulgaire. Le registre est satirique et pathétique. Ce roman n’est pas très prenant, sans grands rebondissements, mais le récit est rythmé par quelques remarques de l’auteur. La chute est « heureuse » et logique.

Corentin METGE
1ère S Lycée Théodore Deck Guebwiller

claradupontmonod La passion selon Juette par Clara Dupont-Monod

Juette, une enfant d’une dizaine d’années, vit dans un monde où les gens n’ont d’intérêt que pour l’Eglise et la religion. Le peuple est contrôlé et dirigé par le Clergé. Cependant, Juette rêve de chevaliers, de belles histoires et légendes, tout en se posant des questions sur son existence, la religion et les hommes en général. La fillette a un ami et confident, Hugues de Floreffe. Elle lui raconte ses « histoires », lui pose des questions sur la vie et aime par dessus tout admirer et contempler les livres d’Hugues illustre. Juette méprise sa mère : elle lui dit toujours qu’elle n’est pas jolie et qu’aucun homme ne la voudra pour épouse. Pourtant, son père, récepteur des impôts, la marie à 13 ans à l’un de ses collègues d’une quarantaine d’années…

Tout au long de l’histoire, nous avons deux angles de vue, successivement celui de Juette et d’Hugues.
Le personnage de Juette est très complexe : elle a une idée sur tout et cela provoque chez le lecteur une très grande réflexion, voire une remise en question de ses propres opinions. Personnage très poignant, certains la croient illuminés. Ne serait-elle pas, au contraire, bien plus lucide que les gens de son époque ?
La relation Juette-Hugues est très forte : ils sont liés malgré eux par une amitié attachante à la limite de l’amour passionnel.
Le langage parfois cru de certains passages relatant la souffrance de Juette sont très poignants sans être pour autant pathétiques. Clara Dupont-Mondo a réussi à communiquer au lecteur la souffrance de Juette comme si elle la vivait elle-même.
Du début à la fin du livre, l’aspect psychologique est important : que va devenir cette pauvre enfant ? Fait pour toucher une majorité de lecteurs et en particulier de lectrices, la tumultueuse histoire de Juette est vraiment un roman à ne pas manquer !

Floriane TRAPP
1ère S Lycée Théodore Deck Guebwiller

Publicités