Les récits sur le voyage à travers les livres reprennent de plus belle, en voici un :

Un jour après l’école, je suis allée à la bibliothèque de Morticus, tout près de chez ma grand mère. Je me suis dirigée vers un endroit calme, puis j’ai pris le livre de « Cloporta, la femme aux trois têtes ». Je commençai à entendre des sons comme si quelqu’un me criait dans les oreilles. Des voix m’attiraient à l’intérieur du livre.

Puis j’arrivai dans une forêt, j’étais vêtue d’une belle robe blanche et une voix me dit : « Viens ma belle, n’aies pas peur, je ne te ferai aucun mal ».
Tout à coup, je me suis retournée, j’avais devant moi Cloporta, la femme aux trois têtes. Je voulais courir mais de drôles de lutins m’avaient accrochée à un arbre à longue langue de vipère. Cette femme avait des yeux aussi gros que des noix. Elle me dit : « Si tu veux repartir, tu devras trouver ma fille… ». Aussitôt dit, aussitôt fait, nous sommes parties toutes deux à la recherche de cette fameuse fille. Une douce voix qui venait de la clairière, attirait notre attention. Nous voyions une ombre courir sur la rivière. Il s’agissait d’une fille habillée d’une longue robe faite de feuilles de chêne, elle reconnu immédiatement les trois têtes de sa mère.
Elle nous expliquait qu’elle s’était perdue dans la forêt, qu’elle était prisonnière de la clairière de lune et que seule sa mère pouvait la délivrer. Comme nous avions réussi à retrouver sa fille, Cloporta, me délivrait du livre…

Alison, 15 ans
Fiona, 15 ans

Publicités