kek personnage (caroline)
Kek naît le 17 mai 1979 à Dunkerque. Paradoxalement, et comme beaucoup d’auteurs de bande dessinées, rien ne le prédestine vraiment à cette voie ; seulement sa passion, et sa volonté de raconter des histoires.

Après un bac scientifique et un DEUG de Physique-Chimie, il se consacre à l’infographie, créant des jeux vidéos, notamment pour Spirou, et développant des sites internet. Désormais, son parcours d’auteur, sera marqué par ses deux amours, la Toile et le dessin. En 2000, il monte le site internet du magazine Psikopat, qui, avec Fluide Glacial, constitue ses lectures de chevet. Il fait ainsi la connaissance de Melaka, auteure et bloggeuse, avec laquelle il se lie d’amitié, et, à travers elle, rencontre encore d’autres grands noms des blogs BD : Boulet, Lisa Mandel, Gaël, Pixel Vengeur, qui l’aident sur certains points techniques pour la réalisation de Virginie… et enfin… Lewis Trondheim. Celui-ci demande à Kek de créer pour lui les structures du blog de Frantico, et il renouvellera cette fructueuse association pour son propre site internet ici ainsi que pour le blog des Petits Riens.

Début novembre 2005, Kek s’essaie lui aussi à la BD sur le Net : Virginie… prend trois semaines à être mise en ligne. Le blog qui lui est consacré compte 73 pages dessinées sous Flash, et n’accueille pas moins de 15 000 lecteurs par jour ! Le succès est immédiat et Trondheim lui-même a le coup de foudre pour cette jolie histoire qui sent la colle Cléopâtre : qu’à cela ne tienne, elle pourra aussi sentir le Shampooing, la collection dont il est le directeur chez Delcourt. Ainsi, Virginie… connaîtra en janvier 2007 une seconde naissance, sur le papier cette fois, en 46 pages qui comportent plus de dessins que la version blog.

Kek adore son métier d’infographiste, mais dessine de plus en plus et se rend compte qu’il y prend goût. A l’instar de ses maître et modèles, Trondheim, Larcenet, Sattouf, ce sont pour lui les histoires qui partent d’expériences personnelles qu’il cherche à partager. Une autre est déjà en cours sur son blog : elle parle de ses années collège, et passionne 5 à 10 000 lecteurs réguliers par jour.

Aujourd’hui encore, les internautes continuent de lire et découvrir Virginie… et Kek reçoit toujours des mails qui témoignent de leur enthousiasme.

Source : Bedetheque

Le blog de Kek

Publicités